Etude Candide de Voltaire chapitre 3

De
Publié par

Etude Candide de Voltaire chapitre 3

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 6 095
Tags :
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Candidechapitre3 Comment candide se sauva d’entre les bulgares Voltaire
Titre : lien entre les chapitres Critique guerre, héroïsme, philosophie de Leibniz
I Présentation laudative et hyperbolique (Vision naïve, esthétique, valorisante de la guerre)  1)Ambiance joyeuse  2)bataille : chef d’œuvre  3)résultat utile  4)satisfaction deux camps
II Eloge minéde l’intérieur 1) excès et dissonances 2) descriptionhyper réaliste 3) humournoir (présenter l’abominable sans témoigner d’émotions)
Presentation valorisante
1# L1-2 Contact visuel : Fausse admiration, vision panoramique qui embrasse les deux armées, Adjectifs valorisants (beau ~vague) Enumération crescendo : Leste/élégant, brillant/rutilante Ordonnée : disposition, symétrie des deux armées Adverbe intensif si renforce adjectifs Exclamation admirative
L2-3Contact auditiflsraduafitnimDi:ouscéÉnumération instruments de musique (musiqueévoque harmonie) jusqu’à« canons », « enfer » : dissonance : ironie Harmonie /cacophonie : antiphrase Présentation de parade Tonalitéfaussement laudative +adjectifs+énumérations =ironie
L4 critique Pas de transition Sujet de renversé: canons : chose abstraite et concrète/autonomie mystérieuse : Tireurs au canons déresponsabilisés ; Hommes : marionnettes 3fois la même structure pour trois moments différents : « Renversèrent » : geste mouvement « Ota du meilleur des monde » : périphrase ironique « Fut la raison de la mort » : ironie avec expression philosophique
A peu près : vie humaine sans importanceàquelque personne près ? : Approximation : ironie. Contradiction choquante : 6000 puis 9à10000 Dénonce mépris des générauxàl’égard des soldats, philosophie de Pangloss (coquins…), satire du pouvoir (mépris de la vie humaine) Réaction de Candide « comme un philosophe » : critique de l’éducation donnée àCandide qui ne l’a pas préparé: la philosophie ne rend pas courageux ; Dénonceéloignement philosophe /réalités du monde. Référenceàpanurge qui tremble de tous ses membres dans le tiers livre de Rabelais (Voltaire avait relu Rabelais avant)
Mal suprême : guerre : manifestation du mal qui arrive en première Boucherie héroïque : oxymore dénonce clichéde l’Héroïsme de la guerre Voltaire nous amèneàréfléchir sur l’héroïsme : transition
Présentation hyper réaliste ,humour noir
Similitudes des deux camps :
2# Symétrie dans les deux camps, estiment tous les deuxêtres vainqueurs, remercie Dieu : comique Idée saugrenue que Dieu puisse cautionner ce qui vient d’avoir lieu Dénonciation du pouvoir et du clergéqui cautionne las folies des rois Candide fuit Point de vue de candide focalisation omnisciente Similitude de nom L16 : la guerre est la même : civiles extermines « Selon lois du droit publique » : droit de tuer ? Allusionàun texte de Grotius 1625 « Du droit de la guerre et de la paix »
: Dans lequel il justifie les massacres civils. ; scandalise Voltaire
Peinture des désastres de la guerre : e 1 plan: vieillards (faibles : débiles), femmes mortes enfants : liens entre chacun : tableau dans lequel ils se regardent : jeu du regard : tiers verticaux /horizontaux. Gradation dans description e 2 plan: jeunes filles violées : cruel L20 « besoins naturels héros » : périphrase euphémistique : chercheàbanaliser leur comportement « Héros » : paradoxal normalement pas de besoins naturels, normalement attitude courtoise. L21 entends cris : Hyper-réalisme macabre L22-23pas de sentimentalisme : horreur, neutre Différent de l’Henriade car ici guerre négative
3# L23 Fuite de Candide, pas d’autre description de la guerre pour ne pas peser . RépéHtition «éros » :écho L27 Théâtre de la guerre L28 Candide s’accrocheàla normalitéde la vie « petites provisions » Recherche de Melle Cunégonde
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi