Exercice Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

De
Publié par

Ce document est un exercice sur le cours de SVT de terminale sur la géothermie et les propriétés thermiques de la Terre. Avec cet exercice, vous pourrez vous entraîner et mieux comprendre ce cours.

Publié le : mardi 24 décembre 2013
Lecture(s) : 264
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Partie II Exercice 2 Thème 2A « Géothermie et propriétés thermiques de la Terre »  
Comme les autres départements d'Outre-Mer, la Guadeloupe est dépourvue de ressources d'énergies fossiles. Mais la géothermie est un atout énergétique majeur. La baie de Bouillante était autrefois connue pour ses sources chaudes, qui lui avaient valu le nom de «Fontaines Bouillantes». La centrale de Bouillante produit de l'électricité à partir de la géothermie depuis plus de 20 ans. Elle est exploitée par Géothermie Bouillante, une filiale du Bureau de Recherches Géologiques et Minières (BRGM) et d’EDF, Géothermie Bouillante. La capacité de l’usine est de 15 MW.
Ased noitatipxplo ler deartiucodsvoedetsntmenaec,seocnniassx lorigipliquezdene lénergie utilisée par lH.noigérandmeomettces
Document 1 : Contexte géodynamique de la baie de Bouillante (Guadeloupe)
 Document 2 Tectonique de la baie de Bouillante, failles associées à un contexte en : extension A- Schéma interprétatif de la fracturation tectonique dans la zone de Bouillante B- Détail de la fracturation sur la baie de Bouillante avec localisation des forages géothermiques (BRGM)
D'après//cuovuerds//bouuinlilcaen.tfer:p//nu.thtt
Document 3 : Modèle simplifié du champ géothermique de Bouillante
Schéma d’inter rétation de l’un des 1 à 7 uit BOs D'aprèsurs/e/colantouil:/tpnt/uhtvu/rb/deinu.f.ec
 
Observations attendues
Doc 1 De nombreux marqueurs permettent de localiser Bouillante en Guadeloupe et les autres ressources identifiées ou potentiellele long d’unezone de subduction au niveau d'unarc insulaire:  Présence d'un archipel d'îles volcaniquesen arc de cercle  Présence d'unefosse océaniqueau front de la subduction  Présence d'unbassin d'arrière arcau niveau de la mer des Antilles Le flux de chaleur présente deux anomalies:  Uneanomalie positive du flux insulaire.au niveau de l' arc  Uneanomalie négative du fluxau niveau de la fosse océanique Doc 2 Les forages géothermiques de La Bouillante se situent dans un contexte géologique particulier:  Présence defailles normalesencontexte extensifde direction E-O.  Présence de nombreusessources thermales chaudesle long de ces failles  Présence de nombreuxédifices volcaniquesrécents . Doc 3 : L'infiltration d’eau de mer et de pluie jusqu’à une zone fracturée servant de réservoir. Cette zone est située entre 500 m et 1 000 m de profondeur. Le gradient géothermique moyen étant de 30° par km, la zone devrait avoir une température d’environ 30°. Or elle est de 250°. Le surplus de chaleur est lié au flux géothermique élevé en relation avec la production de magma (doc 1). Synthèse :  L’utilisation de l’énergie géothermique dans la région de la baie de Bouillante est liée à un contexte géodynamique particulier : la subduction  insulaire caractérisé par un important flux géothermique.Les îles forment un arc  de failles normales dans un contexte en extension (ouverture de la mer desLa présence Antilles) permet l'infiltration de l'eau en prof ondeur et son réchauffement.  De cette façon, l’eau chauffée en profondeur est captée par des forages et utilisée comme ressource énergétique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.