Exercice sur Le maintien de l'intégrité de l'organisme

De
Publié par

Partie 2 – Deuxième exercice (5 points) – Enseignement spécifique Thème 1B- Le maintien de l’intégrité de l’organisme La tularémie est une maladie liée à une infection par la bactérie Francisella tularensis et transmise aux mammifères par les tiques. On connaît, en laboratoire, deux lignées de souris (A et B) qui réagissent différemment à cette bactérie. Les souris de la souche A régulent et éliminent la bactérie, les souris de la souche B en sont incapables. Vingt jours après inoculation de la bactérie Francisella tularensis à ces deux lignées, on constate que toutes les souris de la lignée A ont survécu. Elles ne sont que 20% de la lignée B à avoir survécu. Document 1 : production de cytokines (IL6 et TNF) par des cultures de macrophages des lignées A et B en présence de Francisella tularensis.(document modifié) Les cytokines IL6 et TNF sont des médiateurs chimiques de l’inflammation. Source : Bordas TS Document 2 : tableau de fluorescence mesurée dans le cytoplasme des macrophages des lignées A et B. Des macrophages de souris des lignées A et B ont été prélevés et mis en culture dans un milieu contenant des bactéries Francisella tularensis marquées par une substance fluorescente. Les macrophages sont récupérés après 15 minutes ou 45 minutes. Ils sont lavés et on mesure leur fluorescence interne, exprimée ici en unités arbitraires.
Publié le : mardi 24 décembre 2013
Lecture(s) : 638
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
 Partie 2Deuxième exercice (5 points)Enseignement spécifique Thème 1B-Le maintien de l’intégrité de l’organisme    La tularémie est une maladie liée à une infection par la bactérieFrancisella tularensiset transmise aux mammifères par les tiques.  On connaît, en laboratoire, deux lignées de souris (A et B) qui réagissent différemment à cette bactérie. Les souris de la souche A régulent et éliminent la bactérie, les souris de la souche B en sont incapables. Vingt jours après inoculation de la bactérieFrancisella tularensis à ces deux lignées, on constate que toutes les souris de la lignée A ont survécu. Elles ne sont que 20% de la lignée B à avoir survécu.    Document 1 :production de cytokines (IL6 et TNF) par des cultures de macrophages des lignées A et B en présence deFrancisella tularensis.(document modifié)  Les cytokines IL6 et TNF sont des médiateurs chimiques de l’inflammation.  
Source : Bordas TS   Document 2 : tableau de fluorescence mesurée dans le cytoplasme des macrophages des lignées A et B.  Des macrophages de souris des lignées A et B ont été prélevés et mis en culture dans un milieu contenant des bactériesFrancisella tularensis par une substance fluorescente. Les marquées macrophages sont récupérés après 15 minutes ou 45 minutes. Ils sont lavés et on mesure leur fluorescence interne, exprimée ici en unités arbitraires.    de la lignée B MacrophagesMacrophages de la lignée A Fluorescence à T = 0 min 0 0 Fluorescence à T = 15 min 18 0,2 Fluorescence à T = 45 min 40,2 1,5 D’après: http://www.google.com/patents/EP0838681A1?cl=fr    
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013 
 Document 3 :comparaison de séquences de gènes  3a. Tableau de comparaison d’un extrait de la séquences du gène TLR2 des lignées A et B de souris  Toutes les cellules de l’immunité innée possèdent des récepteursmembranaires capables de reconnaître des molécules communes à différents agents pathogènes, ce sont des récepteurs de l’immunité innée. C’est le cas par exemple du récepteur TLR2.  Gène du récepteur TLR2 des souris de la lignée A TCC TGA TGT CAC ATA* Gène du récepteur TLR2 des souris de la lignée B TCC TAA TGT CAC ATA* Source : www.informatics.jax.org/marker/MGI:1346060 * Le reste des séquences est similaire pour les deux lignées.  3b. Tableau de comparaison d’un extrait de la séquences du gène TNF des lignées A et B de souris  Gène du TNF des souris de la lignée A CAA GCG ATC TTTATT …* Gène du TNF des souris de la lignée BCAA GCG ATC TTT ATT …* Source : www.informatics.jax.org/marker/MGI:104798 * Le reste des séquences est similaire pour les deux lignées.    Question :  Expliquez les différences de mortalité entre les souris de la lignée A et les souris de la lignée B dans le cas d’une infection parFrancisella tularensis.  Votre réponse s’appuiera sur l’exploitation du dossier suivant. Aucune étude exhaustive des documents n’est attendue.    
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013 
  Partie 2Deuxième exercice (5 points)Enseignement spécifique Thème 1B-Le maintien de l’intégrité de l’organisme  Eléments d’évaluation  Critères Indicateurs Eléments :Doc 1 en présence des bactéries, production de TNF et IL6 (valeurs) par scientifiqueslignée A. Absence de production par lesmacrophages des souris de la issus desmacrophages des souris de la lignée B. documents: Complets, Doc 2 : faible augmentation de la fluorescence des macrophages de la lignée B pertinents, (valeurs) en comparaison avec les bactéries de la lignée A (valeurs). utilisés à bon escient et en Doc 3a : Mutation du gène TLR2 des souris de la lignée B (A remplace G en 6). accord avec le sujet Doc 3b : Identité des gènes du TNF.  ElémentsRôle des macrophages en tant que cellules sentinelles. scientifiques issus desRôle desmédiateurs de l’inflammationpour recruter les phagocytes. connaissances Rôle des macrophages en tant que cellules phagocytaires. Elimination des pathogènes.  Mise en œuvreLa démarche adoptée est claire. Les arguments s’enchainent de façon logique d’uneet permettent de répondre au problème. démarche scientifique les souris de la lignée B :: Chez cohérente et apparente. du gène TLR2 Mutation  production d’un récepteurTLR2 non fonctionnel chez les macrophages.  mauvaise reconnaissance des bactéries par les macrophages.   Conséquences de la mauvaise reconnaissance des bactéries par les macrophages  Déficitde production de médiateurs de l’inflammation de Déficit recrutement des phagocytesElimination insuffisante des bactéries par phagocytose.  peu efficace des bactéries par les macrophages. Phagocytose   Prolifération des bactéries, mort des souris. Expression Orthographe, connecteurs logiques, syntaxe. écrite : Qualité Introduction posant de façon correcte la problématique. du texte et de la Conclusion dressant un rapide bilan rédaction. Argumentaire structuré de façon logique (une idée par paragraphe).    
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013 
 Barème  La réponse contient tous les arguments nécessaires Démarche(saisies d’informations et connaissances cohérente qui correctement mises en relation). permet deLReasr easr gaurgmuemntesn tss einncchoaminpleentts  doeufenochnaliongeiqmueen. s t répondre à la problématique illogiques
Arguments complets et enchainements logiques. Démarche La réponse ne comlepuorr teen cphaasitnoeumselents  naregsutmpaesn ts maladroite et fnoércceésmseainrtelso geitq/ouue . rpéaprtoienlslee  à la Lnaé creéspsoanirsees  neet /cooumlepuorr teenpcahsa itnoeumselenst naregsutmpeasn ts problématique forcément logique. Quelques saisies de données mais pas de mise Aucune en relation. démarche ou démarche De très rares saisies de données mais pas de incohérente mise en relation.   
Qualité de la communication correcte
Qualité de la communication correcte Qualité de la communication à améliorer Qualité de la communication correcte
Qualité de la communication à améliorer Qualité de la communication correcte Qualité de la communication à améliorer
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013 
 5
4
3
2
1 0
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.