Facteurs, acteurs et manifestations de la mondialisation

Publié par

Facteurs, acteurs et manifestations de la mondialisation

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 8 560
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
CHAPITRE 5 :
FACTEURS, ACTEURS ET MANIFESTATIONS DE LA MONDIALISATION
I/ L'internationalisation des flux est la manifestation la plus spectaculaire de la mondialisation.
A/ Plus que les flux migratoires limités mais géopolitiquement sensibles, ...
1/ Les flux migratoires : un phénomène de plus en plus complexe et mondialisé
2/ La mobilité en débat : des effets contrastés sur les pays de départ et d’arrivée
3/ Vers des politiques migratoires convergentes ?
B/ ... les flux commerciaux et de services incarnent la mondialisation actuelle...
1/ L'essor des échanges est spectaculaire et sert la croissance économique
2/ Sur le plan géographique : le commerce mondial est inégal et polarisé
3/ Le rôle croissant des échanges de service ; l'exemple du tourisme et de ses enjeux.
C/ ... même si les flux financiers constituent le seul marché réellement globalisé.
1/ Une globalisation financière accélérée depuis les années 1970 sous l’action de facteurs divers
2/ Un système financier global mais qui reflète la hiérarchie des rapports de force économiques mondiaux
3/ Les crises de la globalisation financière sont elles aussi mondialisées
II/ Cette mondialisation résulte de facteurs à la fois techniques et géopolitiques.
A/ La mondialisation est d'abord le fruit des progrès des transports et des télécommunications...
1/ Les télécommunications font de la planète un « village » et définissent une nouvelle économie
2/ Les progrès des transports rapprochent les économies et exacerbent la concurrence
3/ En conséquence, ils représentent des enjeux géoéconomiques et géopolitiques croissants
B/ ... mais aussi de l'avènement d'une conception multilatérale des relations commerciales internationales…
1/ Malgré les résistances du bilatéralisme ou du néo-protectionnisme, …
2/ … le multilatéralisme s'impose dans le cadre du GATT puis de l'OMC...
3/ ... sans exclure les regroupements régionaux et les accords préférentiels
C/ .. et d’un nouvel environnement culturel, idéologique et géopolitique.
1/ Les médias tendent à uniformiser les références culturelles.
2/ L'idéologie libérale convertit un nombre croissant d'Etats.
3/ La fin de la guerre froide rend possible une mondialisation réellement planétaire.
III/ L'entreprise en est un acteur déterminant.
A/ Un nouveau capitalisme entrepreneurial émerge.
1/ L'entreprise s’inscrit dans un nouvel environnement
2/ Fordisme, toyotisme, internet : vers une nouvelle organisation de la production ?
3/ Des managers aux actionnaires : le pouvoir dans l'entreprise définit-il un nouveau capitalisme ?
B/ Des stratégies d'entreprise évoluant entre la nécessité des mutations et le respect des règles de base.
1/ La taille : « big » et « small » sont tout autant « beautiful »
2/ Le changement et le risque sont l'état normal d'une entreprise qui doit adapter en permanence ses stratégies
3/ Mais l'entreprise est vulnérable et doit donc respecter des règles de prudence
C/ L'entreprise est au coeur de la mondialisation et de ses débats.
1/ La montée en puissance des firmes transnationales définit un nouveau système productif
2/ L'entreprise n'est pas encore globale : des structures différenciées et une nationalité qui n'a pas disparu...
3/ ... même si la transnationalisation (voire la multinationalisation) est source de débats
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.