fichier UN Rescue.ai

De
Publié par

fichier UN Rescue.ai

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 127
Nombre de pages : 28
Voir plus Voir moins
Gilles Desplanques
2010
Marée haute, 2010 Parpaings, béton, mortier, ferraillage Dimensions: 900x600x350cm ExpositionD’après naturedu 25 juin au 31 octobre 2010 Domaine du château d’Avignon en Camargue. Une maison individuelle en chantier construite sur le modele standard pavillonaire., apparait endiguée au milieu de la prairie du domaine, comme inondée dans sa phase de construction.
U.N. Rescue, 2009 U.N. Rescueperformance de 24h réalisée sur la Drava, le fleuve qui traverse la ville deest une Maribor en Slovénie. Elle fait partie du projet OVERFLOW réalisé en collaboration avec Anne-Valérie Gasc en novembre 2009 lors d’une résidence de 6 semaines. Production et crédits photographiques Otto-Prod et Matjaz Wenzel. La Drava est fermée de part et d’autre de la ville de Maribor par deux barrages hydroélectriques qui empêchent toute navigation fluviale. Un double pont a même été construit au niveau de l’eau. Le projet Overflow tentait de créer un climat de tension artificiel: dans un même temps, une destruc-tion massive de la ville (194dbd’Anne Valérie Gasc) et une fuite possible par la voie maritime au moyen d’une embarcation de fortune (UN Rescue). Matériel: cabane de jardin, barils, parabole, pagaie, cordes, combinaison néoprène, gilet de sécurité et chaussettes orange, thermomètre, pain, saucisson, fromage, Rioja, bananes, fléchettes, serviette, mouchoirs, eau, couteau, sac étanche, lampe, fil de pêche.
U.N. Rescue
, 2009
ed'unpitparticSlapafvaua.xW,LOéarOl,RFVEgsuabolejorlptlorsascieGalérenV-cnAaevilésàesinmase6edecnedisérenu'dalsseéauaprtmillede200ansclI.a'sssigtianeoiedUNl'COESinrèdreetvrenilleud'aielarsdnavaueirtseltdontienlcesanarMoribnevenoerbm002P.9udorction:Otto-Prod.rCdétishptogoueiqphraragets:seuqihpoMecuLreaurileHlelnsgaaMàbiralidaacinIntervelp,2009stiuadtnoinniacSm21eLtnocetxeD:sanclereadne.tDmineisnosintérieures:30xtnapuocmitabelrihotenemalntzonlSroeei.vonéureRaincmde4tipraitdnotafekarna,chedePalrirfibahetildgeréeenesaviiairalm21,n02reeultulacdeenneéporueelatiapcr,boriMaedacharpentevieisedcnoesvrreleagpeceanndpatualtaére'nsivn.Lurelojeteprcneevuauctlrtea,iclndiounenlagalealHeire
Sotomayor / Powell, 2010 (version1) Exposition les arts éphémères du 17 mai au 10 juin 2010, maison blanche, Marseille Une cloison intérieure extraite d’une maison individuelle ou d’un appartement d’habitation collective reflète la standardisation actuelle héritée des mouvements modernes comme celui visible en arrière plan du parc de maison blanche. La cloison fait 8,95m de long (record du monde réalisé par l’américain Mike Powell en 1991) sur 2,45m de haut (record du monde réalisé par le cubain Javier Sotomayor en 1993). Prenant avec humour le contrepied du Modulor du Corbusier qui prônait une norme d’habitation calculée à partir du nombre d’or,Sotomayor/Powellinstaure une nouvelle norme de construction basée sur les perfomances des records mondiaux. En prenant pour mesures les records de sauts plutôt que le rayon d’action statique de l’homme moyen universel, le référent n’est plus théorique et intangible mais expérimenté et évolutif.
Phénix, 2009 Le phénix, symbole de résurrection, est un oiseau fabuleux, doué de longévité et caractérisé par son pouvoir de renaître après s'être consumé sous l'effet de sa propre chaleur. Phénix est aussi le premier constructeur français de maison individuelle bon marché. Une charpente brûlée sur le modèle des maisons standarts Phénix sort des décombres du hangar. Cette ossature fragile dessine une maison entre deux états, debout mais comme frappée par deux éléments, le vent et le feu, à des époques différentes. Construction réalisée en résidence au Mas de Cadenet face à la Sainte-Victoire. Production: Association Voyons Voir. Dimensions: 1200x500x550cm
Cube,2007 Cube réalisé sur le principe du kirigami (coupage et pliage) à même le mur Placoplâtre, tasseaux, 240x180x60cm Installation in situ, atelier d’Astérides, Marseille
Trophée(tête de cerf), 2008 Découpe et pliage mural sur le principe du kirigami (technique ancestrale dérivée de l’origami qui intègre la coupe en plus du pliage) Placoplâtre, tasseaux, 170x170x55cm Exposition à la galerie de la friche la Belle de Mai, Marseille
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.