La creation monetaire et la masse monetaire

De
Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 899
Tags :
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Chapitre 9 La création monétaire et la masse monétaire
1. Les mystères de la création monétaire 1.1.La création monétaire par les banques : les crédits font les dépôts Les banques peuvent intervenir de trois manières : - paravances en compte (découverts) - pasescompte d’effet de commerce - paroctroi d’un prêt
Besoin de financementcréditcréation monétairedépôt sur compte
Pour ces trois opérations, la banque n’utilise pas de monnaie préexistante qui serait déposée préalablement.
Elle se contente d’inscrire le montant de l’avance, de l’escompte ou du prêt sur le compte du client et de l’autoriseràs’en servir.
La création monétaire provient donc des crédits et non des dépôts.
Elle est liée au financement de l’économieàtravers les crédits accordés aux ménages, aux entreprises etàl’Etat.
1.2.La création par et pour le Trésor publique Ce trésor publique est l’agent financier de l’Etat : - ilgère l’ensemble des recettes et dépenses de l’Etat - ilse comporte comme une institution financière et gère les moyens de paiements oil reçoit les dépôts (réseau des CCP …) oilémet les pièces de monnaie oil accorde des prêts et crée alors de la monnaie de la même façon que les banques oil finance le déficit du budget de l’état par recoursàl’emprunt obligatoire… il n’y a alors pas de création monétaire mais collecte de monnaie existante
1.3.La création de monnaie par la banque de France ou banque centrale « La monnaie centrale » estémise lors : - del’émission de billets - del’émission de monnaie scripturale (crédit aux banques) - encontrepartie de devises reçues Cours de jc.bouriezLa création monétaire et la masse monétairepage 1/4 er DUT info 1annéeEconomie générale
2. Les limitesàla création par les banques 2.1.Les contraintes liéesàla demande de crédits Niveau des taux d’intérêt Niveau du taux d’endettement Niveau d’équipement des entreprises et ménages
2.2.Les contraintes liéesàl’offre de crédits 2.2.1.Les règles de gestion des prêts Au regard du risque d’insolvabilitédu débiteur
2.2.2.Les limites imposées par les « fuites » Système autonome de prêt
Cours de jc.bouriez er DUT info 1année
Système avec compensation entre banque
La création monétaire et la masse monétairepage 2/4 Economie générale
Lorsqu’un crédit accordépar une banque ne correspond pas un dépôt ou des transaction entre clients de la même banque. Lorsque les sommes prêtées : - sontconverties en billets - sontdéposées aux CCP ou dans une autre banque
2.3.Le multiplicateur de crédits Ce terme exprime la relation entre l’excédent de monnaie centrale dont disposent les banques (ou excédant de liquiditédes banques) et l’offre de crédit des banques, et donc la création monétaire.
3. La masse monétaire et ses contreparties Pour conduire la politiqueéconomique, les autorités monétaires ont besoin de suivre la quantitéde monnaie disponible chez les agents non financiers. Selon les situations, une croissance de la masse monétaire peut stimuler l’activitééconomique, mais elle peut aussi relancer l’inflation et contribuer au déséquilibre deséchanges extérieurs. Comment mesurer la masse monétaire ?
3.1.Quels actifs retenir comme monnaie ?
3.2.Les agrégats monétaires Les agrégats de monnaie sont des indicateurs statistiques reflétant la capacitéde dépense des agents non financiers résidents (sociétés, ménages, administrations publiques hors Etat, compagnies d’assurances, caisses de retraites et administrations privées). Ils regroupent les moyens de paiement de ces agents et, parmi leurs placements financiers, ceux qui peuventêtre utilisés en règlement des transactions après conversion rapide et facile en moyens de paiement, sans risque important de perte de capital.
Les actifs monétaires sont regroupés au sein de quatre agrégats monétaires M1, M2, M3, M4 qui s’emboîtent selon le système des poupées russes : M4 intègre M3 qui intègre M2 qui intègre M1.
3.3.Les contreparties de la masse monétaire Ce sont les opérations qui ont contribuéàla création de monnaie opérée par les intermédiaires financiers.
4. Le marchédes capitaux La modernisation du système monétaire et financier français engagée au cours des années 80 vise la création d’un marchéunique des capitaux
4.1.Le marchémonétaire C’est le marchédes capitauxàcourt terme
Cours de jc.bouriez er DUT info 1année
La création monétaire et la masse monétaire Economie générale
page 3/4
1. Le marchéinterbancaire : redéfini en 1985, il est uniquement un marchéde monnaie centrale. Les institutions financièreéchangent entre elles leurs excédents ou leurs besoins de liquidités et déterminent le taux d’intérêt de l’argent au jour le jour.
2. Le marchédes titresàcourt terme négociables ouvert désormais aux agents non financiers
4.2.Le marchéfinancier C’est celui des valeurs mobilières, actions et obligations. Ill concerne le financementàmoyens et long terme.
1. Le marchéprimaire ou « marchédu neuf » : c’est l’émission des titres qui s’effectue par l’intermédiaire des banques et des sociétés de bourse.
2. Le marchésecondaire ou « bourse des valeurs mobilières » (ou marchéde l’occasion). C’est ce marchéqui fixe le cours de la valeur de ces valeurs par confrontation des offres et des demandes. - lemarchéofficiel (ou premier marché) - lesecond marché - lemarchélibre OTC non réglementécrééen septembre 1996
3. Les marchés dérivés ontétécréés pour diminuer les risques de fluctuations importantes des cours pouvant résulter de l’internationalisation des marchés
Cours de jc.bouriez er DUT info 1année
La création monétaire et la masse monétaire Economie générale
page 4/4
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

nya

Qui peux répondre à cette question " La segmentation du marché de luxe est il encore pertinant? "

dimanche 17 octobre 2010 - 21:58