La Grèce classique, 500-355 av. J.-C - La Grèce archaïque

De
Publié par

La Grèce classique, 500-355 av. J.-C - La Grèce archaïque

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 127
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
La Grèce classique (500-355 av. J.-C.)
http://home.adm.unige.ch/~sanchezp
http://mediaserver.unige.ch
 
 
 
 
 
 
 
 
2. Les sources écrites de l’époque classique
Hérodote (Ve s.): guerres médiques
Thucydide (Ve s.): empire athénien et guerre du Péloponnèse
Xénophon (IVe s.): années 411-362
Poètes tragiques et comiques (Ve s.): Eschyle, Sophocle, Euripide, Aristophane
Orateurs athéniens (IVe s.): Lysias, Isocrate, Andocide, Démosthène, Eschine, Lycurgue, Hypéride
Philosophes et scientifiques
: Platon, Aristote, Hippocrate
Historiens tardifs: Diodore de Sicile (Ier s.), Plutarque
Inscriptions sur pierre: comptes, lois, décrets
 
 
3. La civilisation et la culture grecques 1
Conscience d’une identité culturelle –Fêtes panhelléniques (Olympie, Delphes, Isthmia, Némée [+ Panathénées]) –Oracles (Delphes, Dodone, Trophonios, Amphiaraos) –Règles de comportement communes
Éducation grecque –Alphabétisation de base pour tous –Sport au gymnase (esprit de compétition + entraînement à la guerre) –Poésie, musique et théâtre (apprentissage des valeurs essentielles)
 
   
  
4. La civilisation et la culture grecques 2
Début de la sciences grecque –Mathématiques, géométrie, physique, météorologie –Surtout en Asie Mineure (influences orientales)
Poésie (apogée), théâtre (débuts) Architecture (temples en pierre, portiques) Sculpture
[Peinture: entièrement perdue!] Céramique à figures noires / rouges : artisanat
5. L’essor de l’Empire perse, 559-500 av. J.-C.
 
 
 
   
Cyrus le Grand, 559-530 (conquête de la Médie, de la Babylonie et de l’Asie Mineure) –Crésus, roi philhellène de Lydie, en Asie Mineure, vaincu par Cyrus en 546 –Cités grecques d’Asie Mineure
Cambyse, 530-522 (conquête de l’Égypte)
Darius, 522-486 (conquête des Détroits, de la Thrace)
Satrapies (provinces) Satrapes (gouverneurs) Tribut, contributions militaires
6. L’essor de l’Empire perse, 550-500 av. J.-C.
   
    
7. L organisation de Sparte
Spartiates =homoioi= « égaux » Lacédémoniens = Spartiates + Périèques (« ceux qui habitent autour ») Hilotes = « ceux du marais » = serfs / esclaves
2 rois 5 éphores Gerousia= conseil de 28 membres Apella= assemblée des citoyens
 
 
8. La « ligue du Péloponnèse »
Traités bilatéraux
–Mêmes amis et mêmes ennemis Sur terre et sur mer Intérieurs (hilotes) ou extérieurs (Argos)
–Hégémonie de Sparte reconnue
–Protection garantie par Sparte
–Assemblée générale des délégués
Première puissance militaire et politique en Grèce
9. Athènes vers 500
Athènes: –Début de l’expansion vers 540 (route du blé, bois) –Expulsion du tyran Hippias fils de Pisistrate avec l’aide de Sparte en 510 –Luttes civiles, puis instauration d’une démocratie modérée par Clisthène en 508/7-507/6 –Conflits localisés avec Sparte, Thèbes, Chalcis, Égine
   
 
 
 
10. La démocratie athénienne au Ve s.
4 classes censitaires 10 tribus territoriales Dèmes (= communes)
Conseil des 500 (Boulè) –50 par tribu –Non renouvelable avant 10 ans –Tirés au sort sur la base de listes électives dans les dèmes
9 archontes + 1 secrétaire –1 par tribu –Tirés au sort dans les deux premières classes dès 487, dans les trois premières classes dès 457 sur la base de listes électives 10 stratèges –1 par tribu, élus dans la première classe
 
 
 
11. Les guerres médiques (499-479) 1
Révolte de l’Ionie –Incendie de Sardes (499/8) –Bataille de Ladè (494/3)
Expédition de Datis (sous le roi Darius) –Sac d’Érétrie –Bataille de Marathon (490)
Expédition de Xerxès –Alliance de l’Isthme de Corinthe (481) Commandement donné à Sparte –Bataille des Thermopyles, sac d’Athènes (480) –Bataille de Salamine (480) –Batailles de Platées et Mycale (479)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.