Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI ouvre les Etats généraux à ...

De
Publié par

Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI ouvre les Etats généraux à ...

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 289
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
ROLLAND Mathieu5 mai 1789 convocation des ROIRAND Valentinétats généraux RIFF Quentin Les étatsénéraux de 1789 sontles derniers de l'ancien régime Français.Les états généraux sont l'assemblée des trois ordres (clergé, noblesse et tiers-états) convoquée par le roi pour débattre les problèmes du pays
 Surce tableau on peut observer les états généraux qui se réunissent
ouvre les Etats généraux àLe 5 mai 1789, le roi Louis XVI Versailles.C'est le dernier moyen qui lui reste pour tenter de sauver le royaume de la faillite et contenir la révolte qui gronde. La dette de l'État est telle que ses créanciers ne peuvent et ne veulent plus prêter de l'argent.Les états généraux avaient vocation au Moyen Âge d'autoriser le roi à lever des impôts exceptionnels. Ils ne s'étaient plus réunis depuis 1614.
Pauline Baillot Coralie Charlot Manon Kayat
Le 17 juin 1789
le Roi avait réunis les états généraux afin de remédier à la faillite qui menaçait le gouvernement. Cependant les représentants du tiers état bien que supérieur en nombre aux représentants de la noblesse et du clergé,n'avaient aucun privilèges face auxdeux autres ordres. Pour cela, a Versailles,Le tiers-étatdécida de former une assemblée, pour prendre des décisions politiques, ils seront plus tard rejoins par le clergé et la noblesse. Tous réunis,ils formeront alors l'assemblée nationale. Lorsqu'ils se rendront à la salle des menus-plaisirs pour se réunir,la porte étant fermée et surveillée par l'armée du Roi. Il se rassembleront donc dans la salle du jeu de paume et feront le serment de ne pas en sortir avant d'avoir établi une constitution, une lois organisantles différentes institutions politiques.
Grégory Bourgeois Jérémy Lemporte941iuJtell871Flavy DezétantPrise de la Bastille
I. Ques'est-il passé? Le 14 Juillet 1789,les parisiens prennent des armes aux invalides et s'emparent de laBastille. Des bourgeois forment une garde nationale pour défendre la révolution, sous les ordres du populaire général La fayette. Le roi essaie de se réconcilier avec eux; Il vient à Paris et accepte le drapeau tricolore.Louis XVI II. Commentcela s'est-il passé? Les Parisiens se révoltent alors: Le 14 Juillet 1789 ils prennent des armes auxinvalideset s'emparent de la Bastille. III. Pourquoicela s'est-il passé? Louis XVI renvoie son ministre Necker, on dit qu'il veut aussi disperser les députés. IV. Quisont les acteurs qui jouent un rôle ici? Les acteurs sont: Le Général La fayette, Louis XVI,Necker, les parisiens et les députés V. Pourquoi est-ce un momentclé? La prise de la Bastille est aujourd’hui considérée comme le symbole de la Révolution française dont elle marque le commencement. Cependant, la fête nationale française commémore la fête de la Fédération, le 14 juillet 1790, qui fêtait elle-même le premier anniversaire de la prise de laBastille.
Définition: Invalides(les):Les artilleries de Paris. La Bastille:prison a laquelle les parisiens se sont attaqué le 14 Juillet 1789. Necker:ministre des finances
Billon Sohane oury Quentin 4e3 4 aout 1789
Définition: L'assemblée nationale constituante proclame la fin du régime féodal et de ses privilège
Il y a eu un momentde grande peur et la crainte d'une réaction des nobles. En de nombreux endroits, il circule de fausses rumeurs qui font état d'attaques de brigands ou de gens d'armes à la solde des«aristocrates». La cloche sonne aux églises des villages, propageant la panique. Énervé, les paysans en viennent à se jeter sur les châteaux des seigneurs. touten proclamant leur fidélité à la personne du roi. Ils brûlent les archives, en particulier les«terriers»les droits et lesqui fixent propriétés seigneuriales. Parfois ils maltraitent, violent et tuent les hobereauxet leurfamille. Ces soulèvements inquiètent les privilégiés, au premierrang desquels les députés qui siègent à Versailles. Contre les bourgeois qui en appellent à la répression, les nobles, plus au courant de la situation, préfèrent l'apaisement. Décide a faire arrêté cette «loi» paysanne ,dans la nuit du 4 aout l'assemblé national décide la fin des privilèges, l'assemblé constituante a mis fin au système féodal. En fin de compte les paysans ne doivent plus de corvées au seigneur.
Bibliographie:La Naissance de la Souveraineté nationale catalogue d'exposition, Archives Nationales, février-avril 1989
Louvel Pauline , Cassante Marie, Angevin Ségolène
10 Aout 1792: Prise des Tuileries, Chute de la Monarchie
Depuis sa fuite àVarennes, le roi Louis XVI et sa famille sont assignés à résidence au palais des Tuileries, à l'Ouest du Louvre, sous la «surveillance du peuple».Les patriotes se disent que pour que la Révolution Française reussise il faut vaincre les souverains étrangers l'assemblée suit ces conseils car la vie devien de plus en plus difficile donc ildéclare la guerre . Les Revolutionnaires attaquent le château des Tuileries ou habite le roi et ils l'envahissent malgrés la courageusedefencedessoldatsSuisse.Ilsfontenfermerleroietsa famille et cela défini la fin de la Monarchie . Definitions :
Assemblée :ensemble de personnes d'un même groupe ou d'une même organisationAssignés :attribuer
Cormier Manon Boumelha Aïcha Labelle Charline 26 août 1789 : Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen
L'ignorance, l'oubli ou le mépris des droits de l'Homme sont les seules causes des malheurs publics et de la corruption des Gouvernements. L'Assemblée réunie à Versailles par la convocation des Etats Généraux pour trouver une solution fiscale au déficit de l'Etat, se déclare Assemblée Nationale en réunissant les trois ordres dont elle décide l'abolition, puis s'institue Assemblée Nationale constituante et décide de rédiger une déclaration des principes fondamentaux à partir desquels sera établie une nouvelle constitution. Elle se réunit pour cela, après avoir pris les décrets des 4 et11 août 1789 sur la suppression des droits féodaux qu'elle reprendra dans l'article premier de la Déclaration. Elle a abouti à rédiger cette Déclaration, car le peuple s'est révolté ; il étaitagacé par l'oisiveté des nobles. La liberté des personnes, l'égalité civile et la citoyenneté sont les bases de cette Déclaration. Le peuple ainsi que le Roi, jouent un rôle dans cette Déclaration. Elle comporte un préambule et 17 articles qui mêlent des dispositions concernant les droits de l'Homme.
Articles : « Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. » « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres. » « Nul Homme ne peut être accusé, arrêté, ni détenu que dans les cas déterminés par la Loi. »
ALIX Laurianne SATER Adèle XU De WeiLa fuite à Varennes : 1791
Cela fait de nombreux mois que Louis XVI songe à quitter Paris. Le plan d'évasion était déjà validé mais la crainte d'une guerre civile le retenait. Le roi veut se réfugier en Autriche ( le pays originaire de sa femme : Marie-Antoinette). Le départ de cette famille royale a été préparée depuis le 5 octobre 1789 à cause des révolutionnaires qui envahirent la propriété du Roi. Pourne pas se faire remarquer, il fit faire de faux papiers pour lui et sa famille et se déguisent. Mais le soir du 21 juin 1791 , ils furent démasqués par un aubergiste qui prévint les soldats pour les faire embarquer. Ils rentrèrent à Paris, huer par le peuple, et furent emprisonnés.
Alexandre Yanis Quentin T.
21 septembre 1ere République
Le 21 septembre 1792 ,la convention abolit la monarchie et décide de dater ses décrets de l'an I de la première république. La première république a eu lieusuite à la victoire lors de la bataille de Valmy en Autriche , les révolutionnaire girondins se sentirent libre et décidèrent de passerde la monarchie à la république C'est un moment clé dans l'Histoire car c'est lapremière fois que la personne qui sera au pouvoirsera élu c'est la république. Si nous sommes passé d'une monarchie à une république c'est grâce aux révolutionnaires girondins. Convention:assemblée représentative national formée le 20 septembre 1792.
Héloïse, Elora, Canélia
9 thermidor de l'an XI 27 juillet 1794 Chute de Robespierre
 Al'assemblée constituante, il était l'un des rares députés démocrates. Surnommé "l'incorruptible", ilimposa au club des Jacobins son idéal politique.Adversaire des aristocrates, il était aussi de la guerre.
La chute de Robespierre ainsi que de la république égalitaire eut lieu le 27 juillet 1994 à Paris. Robespierre voulait une république égalitaire entre pauvres et nobles. Ces derniers furent guillotinésen masse, l'Incorruptible créé un climat de terreur où tous sontsuspects de vouloir se révolter contre le pouvoir mis en place. Plus personne ne se sentà l'abri ; la Convention décide alors de l'arrêter : « Pendantla nuit, les députés se sont mis d'accord pour l'empêcher de parler. Quand il veutparler, ils crient et agitent leur chapeau. Robespierre les implore des yeux, mais tous détournent le regard ; tous l'abandonnent. Ilse retrouve privé de sa seule arme : la parole. La Convention décrète son arrestation et va lui appliqué les lois qu'il avaitlui-même fait adopter. Robespierre se fait alors guillotiné le 28 juillet 1794 (10 thermidor de l'an XI). Maximilien Robespierre, né le 6 mai 1758 à Arras, était un homme politique français et un avocat. C'est lui qui inventa la phrase : « Liberté, égalité, fraternité ».
Arrestation de Robespierre : 10 thermidor de l'an XI
Héloïse, Elora, Canélia
9 thermidor de l'an XI 27 juillet 1794 Chute de Robespierre
 Al'assemblée constituante, il était l'un des rares députés démocrates. Surnommé "l'incorruptible", ilimposa au club des Jacobins son idéal politique.Adversaire des aristocrates, il était aussi de la guerre.
La chute de Robespierre ainsi que de la république égalitaire eut lieu le 27 juillet 1994 à Paris. Robespierre voulait une république égalitaire entre pauvres et nobles. Ces derniers furent guillotinésen masse, l'Incorruptible créé un climat de terreur où tous sontsuspects de vouloir se révolter contre le pouvoir mis en place. Plus personne ne se sentà l'abri ; la Convention décide alors de l'arrêter : « Pendantla nuit, les députés se sont mis d'accord pour l'empêcher de parler. Quand il veutparler, ils crient et agitent leur chapeau. Robespierre les implore des yeux, mais tous détournent le regard ; tous l'abandonnent. Ilse retrouve privé de sa seule arme : la parole. La Convention décrète son arrestation et va lui appliqué les lois qu'il avaitlui-même fait adopter. Robespierre se fait alors guillotiné le 28 juillet 1794 (10 thermidor de l'an XI). Maximilien Robespierre, né le 6 mai 1758 à Arras, était un homme politique français et un avocat. C'est lui qui inventa la phrase : « Liberté, égalité, fraternité ».
Arrestation de Robespierre : 10 thermidor de l'an XI
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.