Microeconomie de la concurrence concurrence oligopolistique

De
Publié par

Microeconomie de la concurrence concurrence oligopolistique

Publié le : mardi 5 juillet 2011
Lecture(s) : 4 602
Tags :
Nombre de pages : 45
Voir plus Voir moins
Microéconomie de la concurrence imparfaite IUP I O. Bruno
Tel : 04-93-95-43-81 E-Mail :frs.nr.cburedifoni@
Séances 6 et 7. Concurrence Monopolistique et Oligopole
.uQ1lacque-ceestponomecnerrucnoe?qutiisol
Un marché en concurrence monopolistique respecte les hypothèses suivantes:
1. Atomicité 2. Produit différencié Les biens offerts par lensemble des firmes en présence ne sont pas de parfaits substituts (élasticité croisée positive mais pas infinie). Chaque firme produit un bien légèrement différent de celui de ses concurrents. L'acheteur nest pas indifférent quant au choix du vendeur. 3. Libre entrée 4. Transparence
Exemples:Marché du dentifrice, café, lessive, etc 
Les origines de la différenciation du produit
Attributs réels Image Localisation Heures douverture de l'entreprise Marques de fabrication
L'objectif de la différenciation du produit
Une firme tente de différencier son produit afin de le rendre spécifique par rapport à celui des firmes rivales. => Appropriation d'une demande spécifique Plus une firme réussit à différencier son produit de celui des autres firmes, plus elle disposera dun pouvoir de monopole sur son marché spécifique i.e. plus sa fonction de demande spécifique sera inélastique
2. Les implications des hypothèses de Concurrence Monopolistique sur le comportement des firmes
Première Implication
Il y a différenciation des produits La courbe de demande spécifique qui s'adresse à une firme estdécroissante(contrairement à une firme en CPP) Si la firme souhaite augmenter sa production, elle doit vendre à un prix inférieur (et vice versa). La firme va donc agir comme un monopole : elle est "price-maker"sur son marché
Seconde Implication
L'hypothèse de libre entrée est maintenue En présence de profits économiques positifs, de nouvelles firmes vont apparaître, rentrer sur le marché. En présence de pertes économiques, des firmes vont disparaître. Le nombre de firmes va sajuster de sorte que les profits économiques vont tendre vers zéro à long terme.
maudreibilqu'éL.3hércnenccoreurecnonomilopqitsue
La courbe de demande spécifique qui s'adresse à la firme estdécroissante La firme va donc agir comme un monopole puisqu'elle est la seule à offrir SON bien Conditions de maximisation du profit traditionnelles en monopole i.e Rmg = CmgQ* On remplace les quantités d'équilibres (Q*) dans la fonction de demande spécifique pour trouver le prix d'équilibre P*
La décision de l entreprise individuelle à court terme
La nature de l'équilibre est différent à court terme (pas d'entrée) et à long terme (avec entrée).
Q*
RmgQ
Q*
RmgQ
RM = Demande spécifique à la firme
RM = Demande spécifique à la firme
CTM
P*
CTM
P
Cmg
CTM
Cmg
Comment le marché va-t-il sajuster à long terme sil y a des profits (ou des pertes) économiques?
Pertes économiques
quesPMTCsecifénébéconomiProfitsnEpert*PiticreaiseriéfdEntrepriseqiuraéilesdse
Que se passe-t-il à long terme sur ce marché ?
Hypothèse de libre entrée réalisée La présence de profits à court terme incite lentrée de nouveaux concurrents qui produisent des biens similaires mais différenciés aux yeux des consommateurs Réduction de la demande spécifique à laquelle chaque firme fait face La demande spécifique à la firme se déplace jusquà ce quelle soit tangente au CMT de long terme
P
P* = CMLT
Profits économiques nuls
Q*
Cmg
CMLT
Demande spécifique Après l'entrée de concurrents
Rmg Q
L'entrée de concurrents déplace la fonction de demande spécifique à la firme vers le bas jusqu'au point de tangence avec la courbe de coût moyen total =>Absence de profits économiques à long terme (comme en cpp)
Concurrence pure et parfaite  Production d'équilibre de LT atteinte au minimum du CMTLT
P = Cmg = CMTLT
 Profits économiques nuls à long terme
Concurrence monopolistique  Production d'équilibre de LT inférieure au minimum du CMTLT
P = CMTLT> Cmg
 Profits économiques nuls à long terme
 Prix plus élevé et quantités plus faibles quen CPP
Bilan La concurrence monopolistique ne conduit pas à une situation optimale au sens de Pareto. Le prix d'équilibre est supérieur au Cmg => Il existe bien des échanges mutuellement profitable non réalisés. Néanmoins, il y a quand même absence de profit économique à long terme (différent de la situation de monopole). Si l'élasticité prix de la demande spécifique est forte, la perte de bien être est faible. E nfin,l'inefficacité de la concurrence monopolistique doit être comparée à ses avantages : elle permet d'avoir une grande diversité de produits (les consommateurs accordent de la valeur à cette diversité).
Les commentaires (3)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

medacore

trés intéressan.

mardi 22 mai 2012 - 20:33
mu

Super intéressant, c'est clair.

mardi 18 janvier 2011 - 14:29
tchoupafils

super le document

mercredi 15 décembre 2010 - 18:35