Microeconomie du Developpement

Publié par

Microeconomie du Developpement

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 1 663
Nombre de pages : 27
Voir plus Voir moins
Microéconomie du Développement
Elisabeth Cudeville Maître de conférences Université Paris 1
Ch. 1. Les modèles de ménage agricole
I. Introduction II. Le modèle canonique (Singh, Squire et Strauss 1986) III. Le résultat de séparabilité IV. Défaillances de marchés et non séparabilité 1. Les défaillances de marché a. Rendements déchelle croissants b. Biens publics et biens communs c. Les externalités d. Asymétries dinformation 2. Le résultat de non séparabilité V. Conséquences de la non séparabilité 1. La relation inverse taille, productivité 2. Non séparabilité et inefficience allocative 3. Imperfections de marché et politique économique VI. Les tests de séparabilité VII. Modèle de ménage et capital humain VIII. Au-delà du modèle unitaire : les modèles intra-ménage
Ch1. Les modèles de ménage agricole
I. Introduction
II. Le modèle canonique (Singh, Squire et Strauss 1986)
Max sc
U(c,l)
+wLh+rAhF(L,A)+wLm+rAm L=Lf+Lh A=Af+Ah EA=Af+Am EL=Lf+Lm+l ,l,Lf,Lm,Af,Am0
c c
(1) (2) (3)
(4) (5) (6)
(7)
Le ménage maximise sont utilité par rapport à sa consommation de biensc, de loisir, au travail et à la terre quil offre sur le marché (Lm, Am), et au travail et à la terre familiale utilisés sur la ferme (Lf, Af).
III. Le résultat de séparabilité
Daprès (3) et (4) la contrainte budgétaire peut se réécrire :
c+w[LLf]+r[AAf]F(L,A)+wLm+rAm cF(L,A)wLrA+w[Lm+Lf]+r[Am+Af] c≤ Π +w[Lm+Lf]+r[Am+Af]
et daprès (5) et (6) on a :
c c
+
Π + wl
w[E Π +
Ll wE
]+rE L+rE
A
A
Le programme du ménage peut donc se réécrire :
Max sc
U(c,l)
wEL+rEA wLrA
c+wl≤ Π + Π =F(L,A) c,l,L,A0
(1) (8) (9) (10)
(8) est appelée contrainte de « revenu total ». Elle indique que la valeur de la consommation de biens et de loisir ne peut excéder la valeur des dotations du ménage et du profit agricole. Ce problème apparaît séquentiel : en effetLetA napparaissent pas dans les équations (1) et (2). Il peut donc se réécrire :
Max c,l sc
U(c,l)
c+w Π* (
lΠ*+wEL+rEA w,r)=Max F(L,A) L,A
wLrA
(1) (11) (12)
Les décisions de production effectuées sur une parcelle ne dépendent que des prix et des caractéristiques de cette parcelle, elles ne dépendent ni des dotations, ni des préférences du ménage. Ainsi, quand les marchés sont complets, lanalyse de la production est extrêmement simplifiée. Cette propriété est connue sous le nom de puisque les décisions de production du ménage apparaissent séparables de ses choix de consommation. Notons que linverse nest pas vrai : les choix de consommation dépendent du profit réalisé à travers la contrainte budgétaire (11).
Le ménage détermine ses demandes de facteurs de manière à maximiser son profit :
Max L,A ∂ Π L ∂ Π A
F(L,
A)
wL
=F'Lw=0
=F'Ar=0
rA
F'L=w
F'A=r
Le profit est maximal quand la productivité marginale de chacun des facteurs est égale à son prix.
L d u
e ménage prend ses décisions de consommation e bien et de loisir de manière à maximiser son tilité, sous sa contrainte de revenu total. Max U(c,l) c,l sc.c+wl= Π*+wEL+rEA L=U(c,l)+ λ(Π*+wEL+rEAc L0 = c
U =− λ0 c U− λw=0 l
L=0lL0 = ⇔c ∂λ
+wl=
Π*+
wEL+rEA
wl)
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

soukachama

je veux quelque idée sur les avantages et les inconvénient d'oligopole ainsi qu'aux points de divergence entre le monopole et l'oligopole

lundi 14 mars 2011 - 21:55