n°3 - Novembre - Newsletter novembre 2006

De
Publié par

n°3 - Novembre - Newsletter novembre 2006

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 88
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
PBCNEWSNOVEMBRE2006
 Sécial Fin d’Année, Veille Financière, les Tendances 2007 ·En cette fin d’année, les chiffres divulgués par le FMI, la COE, l’OCDE, l’OFCE et les banques (BNP Paribas, Natexi Banque populaire) nous annoncent les tendances & prévisions pour 2007 : ·Evolution de la Demande pour 2007 : - La croissance mondiale 2007 : + 4,9% (En Baisse sur 2006) ; - La croissance du PIB en France : + 2,3 % (En Baisse sur 2006) ; - La consommation des ménages : + 2,5 % (En Baisse sur 2006) ; - L’investissement en France : + 3,6 % (En Baisse sur 2006) ; ·Evolution des Coûts pour 2007 : - Prix du pétrole pour 2007 : 64,80 $ (En Baisse sur 2006) ; - Parité Euro/Dollar pour 2007 : 1,35 $ (En Hausse sur 2006) ; - L’inflation pour 2007 : + 1,4 % (En Baisse sur 2006) ; - Salaire moyen par tête pour 2007 : + 2,6 % (En Baisse sur 2006) ; ·Evolution des Indicateurs Financiers pour 2007 : - Taux d’intérêt REFI de la BCE pour 2007 : + 3,50 % (En Hausse sur 2006) ; - Défaillances d’entreprises hors France pour 2007 : + 2,00 % (En Hausse sur 2006) ; - Enfin, une forte baisse est attendue pour les exportations françaises de produits manufacturés et une forte augmentation des défaillances d’entreprise des partenaires commerciaux de la France.L’année 2007 risque donc de ne pas être fructueuse pour l’export. ActualitésNationales·L’affinage chez Laguiole. La coopérative Jeune Montagne développe un nouveau conditionnement pour son produit laguiole Sélection. Celui-ci sera présent en format barquette et son temps d’affinage passera de quatre à six mois. Cette prolongation d’affinage répond à l’intérêt des consommateurs pour des laguioles plus affinés. Cette année, le Grand Aubrac, affiné entre neuf et douze mois, est un de leur produit phare. ·SOJINAL, nouvelle vache à lait. Fort de la croissance continue du marché du lait de soja, Sojinal, dont les produits sont commercialisés en France par Bjorg et Gaylord Hauser, va doubler ses capacités de production en 2007.Ce développement entraînera, d’ici mars 2007, l’implantation d’une deuxième 2 ligne de conditionnement ainsi que la construction d’un bâtiment de stockage de 6500 m. Ces nouveaux équipements pourraient leur permettre d’envisager la fabrication de produits transformés, tels que les yaourts dont les français sont les premiers consommateurs européens. ·Novapôle, pépinière d’entreprises.Aujourd’hui opérationnelle, Novapôle, située à Brive, s’intéresse aux entreprises récemment créées dans l’agroalimentaire et les bio industries. Cette pépinière briviste accompagne, conseille et met en relation avec les partenaires techniques, économiques et financiers ces nouvelles entreprises. ·Panavi, profite de la vague. Panavis’appuie sur la croissance du marché de la boulangerie industrielle pour augmenter son capital grâce à plusieurs financiers détenteurs de 40 % du capital du groupe. René Ruello, patron de Panavi compte encore développer son capital dans les 18 mois lui permettant de financer son développement national et international. Dans les deux prochaines années, le groupe a la volonté d’ouvrir trois nouvelles usines et une base logistique dans le sud est. ·Fini les artichauts bretons.La Compagnie Bretonne de l’Artichaut, spécialisée dans la surgélation de légumes, clôturera son activité à la fin de l’année. Les actionnaires n’ayant pu investir de façon conséquente, ils ont choisi la liquidation de l’entreprise qui ne compte plus que 58 salariés issus du dernier plan social de 2005. PBC NEWS NOVEMBRE 2006PAGE 1/5
·Materne redevient français.Pour la quatrième fois en quinze ans, Materne change de mains. Activa Capital qui contrôle déjà Mont Blanc et Pro Natural, prend latête du groupe revendu par le fonds britannique Lion Capital. Activa a pour objectif le développement de repas légers afin de positionner Materne dans le secteur de la santé, en forte expansion dans l’industrie agro alimentaire.  ActualitésInternationales·Fleury Michon s’hispanise.Alors que Fleury Michon prévoit la construction en Espagne d’une usine de plats cuisinés,opérationnelle fin 2007, en s’associant à Martinez Loriente, la construction de son usine à Cambrai est différée d’un an. Ce retard est dû aux trop faibles ventes des plats cuisinés familiaux et des plateaux repas pour les compagnies aériennes. Le site vendéen du groupe, quant à lui, profitera d’un investissement de 20 millions d’euros. ·Krustanord repris par Pescanova. Seabel, propriétaire de Krustanord, entreprise française de produits de la mer, vient d’être rachetée par le groupe espagnol Pescanova pour 25,5 millions d’euros. L’entreprise Krustanovar implantée à Saint Laurent du Var, Lorient et Boulogne sur Mer souhaitait investir sur deux de ses sites : à Boulogne sur Mer pour y réaliser une extension et à Lorient afin d’y construire une nouvelle unité. ·Danone fait de l’humanitaire au Bengladesh.Danone débute l’activité de Grameen Danone Foods en construisant une première usine au nord du Bengladesh dans le but de lancer le « Shoktidoi », un produit laitier au prix très accessible. Cette société a pour objectif de proposer une alimentation saine aux populations défavorisées souffrant de carences alimentaires. A cette première construction devrait suivre l’implantation d’une cinquantaine d’usines de ce type dans les dix années à venir. ·Certification un atout marketing en Italie.résultats d’une enquête réalisée par la DNV, Les organisme de certification, soulignent l’importance de la certification pour les entreprises agro alimentaires italiennes. En effet, la certification représente un gain de compétitivité sur le marché et contribue à l’amélioration du management de la qualité, de la sécurité alimentaire et de l’image de marque de l’entreprise. De plus, il s’est avéré que 86,2% des italiens sont plus enclins à acheter des produits disposant d’une marque de certification plutôt que des produits qui ne le sont pas. ·Unilever, une hausse de CA inattendue.Unilever, groupe néerlandais, confirme sa croissance sur le troisième trimestre 2006. En effet, son chiffre d’affaire a augmenté de 2% et en terme de croissance organique la progression est de 4,8%. Cependant, les efforts de marketing et de communication se traduisent par une pression sur les marges entraînant une chute de la marge opérationnelle du groupe de 0,8 point. Unilever prévoit de vendre prochainement sa division de surgelés en Europe et attend 1 milliard d’euros de cette vente. Innovations Produits & Process·Les coqs luttent contre les rides.Corneal, spécialisé dans la conception, fabrication et la commercialisation de lentille intra-occulaire a étendu son savoir faire à la cosmétique et plus précisément à la lutte contre le vieillissement en développant un produit anti ride à base d’extrait de crête de coq. Corneal vient d’être rachetée par son distributeur américain, Allegan, pour 170 millions d’euros. Malgré cette transaction récente, l’entreprise sera prochainement en vente. ·Crevettes servies sur un plateau.Changeons nos habitudes à l’apéritif en essayant l’Apéri Crevette. Il s’agit d’un mini plateau composé de trois recettes de crevettes assaisonnées (épices douces, tomates-basilic et thym citron) accompagné de ses pics en bois. Ce produit est lancé par Adrimex, marque Michel Adrien, qui vient ainsi compléter sa gamme traiteur de la mer. ·Le goût est dans la paille.Solinest-Unistraw lance la paille aromatisée afin de redynamiser les rayons du lait UHT et les poudres chocolatées. Ces pailles sont remplies de billes aromatisées qui vont se dissoudre au contact du lait aspiré. Elles rendront ainsi plus ludique la consommation de lait par les enfants en apportant 13 kcal par paille. Ce produit, déjà lancé en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande et en Australie arrivera en France dès le mois de février. ·Nouveau sandwich espagnol.», une nouvelle alternative auxLas Roscaslance « Campofrio traditionnelles pizzas et quiches… Il s’agit de couronnes de pain garnies (serrano/fromage, chorizo/fromage, fromage/soubressade) à réchauffer au four pour une dégustation croustillante ! ·ZigBee, nouvelle communication sans fil. ZigBee est une norme de transmission de données sans fil permettant la communication de machine à machine, à bas débit (entre 20 et 250 kbits/s) mais dont la faible consommation électrique et ses bas coûts favorisent sa diffusion dans le domaine des capteurs sans fil. De nombreux industriels tels que Honeywell, Mitsubishi, Motorola, Philips, Samsung, se sont regroupés à la Zigbee Alliance afin de promouvoir cette technologie.
PBC NEWS NOVEMBRE 2006
PAGE 2/5
·Nabastag, le lapin high tech.Violet, PME technologique, va lancer la deuxième génération de lapins wi-fi. Ce lapin vous communique des informations qui lui ont été programmées au préalable grâce à sa connection Wi-fi à Internet. La nouvelle génération de lapin Nabaztag lui permet de communiquer avec des puces électriques autocollantes dont plusieurs dizaines sont fournies avec l’appareil. Elles peuvent être collées sur n’importe quel objet et à chacune d’elles correspond une ou plusieurs actions simultanées programmées par l’utilisateur telles que la lecture du courriel, l’envoi d’un mail, la mise en fonctionnement d’une chaine hifi…. Consommation : Les Distributeurs et le Marché.·Une pléiade de produits pour les fêtes.En cette période de Noël les offres des industriels de l’agro alimentaire se diversifient et affluent pour contenter le consommateur qui n’a que l’embarras du choix…Les incontournables des ventes de l’alimentaire festif sont le saumon fumé et le foie gras que près de 85 % des français dégustent durant les fêtes. La volaille quant à elle occupe la première place des consommations de Noël que l’on retrouve sous plusieurs formes: semi-désossées (53% des ventes), rôtis (23% des ventes), entières et piécées. Les produits de la mer offrent une alternative allégée et savoureuse. Les bûches glacées ont la part belle des ventes de glaces (87,2 % du chiffre d’affaire sur cette période) dont les recettes traditionnelles ont le plus de succès.·Le foie gras a le vent en poupe. Suiteaux bons résultats du marché du foie gras du premier semestre 2006, dont la consommation a augmenté de 16% sur cette période, le Cifog débute sa campagne de télévision de Noël, avec une semaine d’avance, soit le 6 novembre. Les exportations suivent la même tendance avec une hausse de 5% pour le foie gras cru et plus de 35% pour les préparations, concernant les six premiers de l’année. ·Le boom du Bio. Les résultats de l’enquête d’évaluation du marché alimentaire bio en France révèlent que celui ci est en croissance constante de 9,5% depuis 1999. Les achats de produits bio dans les magasins spécialisés et dans les GMS sont respectivement de 42,2 % et 39,6%. Ce constat a permis aux gérants des magasins spécialisés et des GMS d’intégrer le bio comme élément de croissance et d’étudier les pistes de développement de leurs produits. ·La chute du bœuf en septembre. La dixième période Secodip révèle une baisse de 4,2% de la consommation globale des viandes dont la viande bovine est la plus touchée (4.8%). Cette chute serait due à la hausse des prix de la viande. ·Modernisation de la boucherie libre service. Afin de pallier à la méconnaissance des consommateurs, en particulier les plus jeunes, dans l’organisation de l’offre, des étiquettes et des morceaux de viande, l’assemblée générale, tenue le 26 septembre 2006 par le SNIV, souhaite moderniser la filière bovine. Pour répondre aux attentes des consommateurs, les différents acteurs de la filière vont mettre en œuvre des actions afin de moderniser le libre service du rayon boucherie. ·Chine, Carrefour pris d’assaut.chinois ont dévalisé en deux jours l’hypermarché Carrefour, Les inauguré le 28 octobre à Pékin, de 7 tonnes de riz, 3 tonnes d’œufs et 65000 litres d’huile. Le chiffre d’affaire de la première journée d’activité s’élève à 2 millions de yuans (200 000 euros). En effet, la Chine est le pays où Carrefour connaît sa croissance la plus rapide.Cette année, 25 hypermarchés auront été ouverts par le distributeur qui prévoit d’y réaliser un chiffre d’affaires de 2,5 milliards d’euros, en hausse de 20 %. ·Géant redevient Géant Casino. Soucieux de moderniser ses hyper, Casino a décidé d’apposer sa signature à tous ses hypermarchés Géant. Le 8 novembre un premier hypermarché Géant est passé à l’enseigne Géant Casino et d’ici la fin du premier semestre 2007 le but est que l’ensemble du parc ait changé d’enseigne. ·Atac, attaqué par le soft discount. Auchan a l’intention de rebaptiser plusieurs dizaines de ses supermarchés Atac en Simply Market dès janvier 2007. Il s’agit de magasins de soft discount dont le concept est testé depuis décembre 2005 et dont les résultats sont positifs.·Condamnations de Leclerc et Système U. Pour cause de facturation irrégulière, la centrale d’achat Socamaine du groupe Leclerc, a été condamnée par le tribunal correctionnel du Mans à payer 375 000 euros. Dans le même temps, système U a été condamné à rembourser 76,9 millions d’euros à ses fournisseurs pour «fausses coopération commerciales».Il s’agit de la plus grosse somme réclamée pour ce gendre d'affaires. Le groupe a fait savoir qu'il allait faire appel à cette condamnation.
PBC NEWS NOVEMBRE 2006
PAGE 3/5
 Environnement·Danone, produit nutritif accessible.Danone Pologne lance avec les sociétés Lubella et Biedronka ainsi qu’avec un institut pédiatrique polonais, leMilk Star.s’agit d’un produit laitier enrichi en Il céréales et nutriments accessible au plus grand nombre en Europe, vendu à 14 centimes d’euros. Le lancement de ce produit vise à fournir aux enfants un petit déjeuner équilibré. Il est actuellement commercialisé dans 800 points de vente de Biedronka et accompagne la politique d’action menée par le Grameen Foods au Bengladesh.·Citation de Jaques Attali.L’essayiste et romancier Jacques Attali livre dans son dernier roman Une brève histoire de l’avenir un scénario sur l’avenir du monde dontla merd’après une de ces citations « seraune ressource majeure, et c'est pourquoi je ne crois pas à la rareté durable des matières premières.Mais je n'imagine pas qu'on se mette à vivre massivement sous la mer dans les soixante prochaines années.Le pouvoir et le chaos seront donc encore terrestres ».ème ·des trophées Ecotop2 édition. L’organisation de cette manifestation par Eco-Emballage a pour but de récompenser les PME ayant débuté une démarche de réduction des emballages et les collectivités locales ayant optimisé leur collecte sélective. Cette année, la Coopérative Laitière de Villefranche (69) a été récompensée pour l’allègement de leurs bouteilles et bouchons de l'ensemble de la gamme en PET utilisées pour le conditionnement des produits. La société Covi (44) a reçu un trophée pour avoir changé l’étui de conditionnement des barquettes. Le nouvel étui nécessitant moins de cartons (-50%) est donc plus léger. Enfin, la société Maître Pierre (57) a été récompensée pour avoir allégé jusqu'au point critique, l'ensemble des emballages utilisés par l'entreprise.  Santé·Le PNNS2 se met en place. Suite à la réforme du Plan National de Nutrition et Santé, le Conseil d'administration de l'ANIA a validé une nouvelle version du guide de bonnes pratiques de communication nutritionnelle, disponible sur le site de l'ANIA (www.ania.net). L'objectif de ce guide est d'aider les entreprises à mettre en ouvre la déontologie et l'autodiscipline en matière de communication nutritionnelle que la profession s'est engagée à développer. ·Jus de noni, risque sur la santé non prouvé.Suite aux informations transmises par les autorités autrichiennes et à la demande de la commission européenne, l’Efsa a réalisé une réévaluation des effets sur la santé de la consommation du jus de noni. L’étude de cas d’hépatite aiguë observés dernièrement sur les consommateurs de ce jus de fruit n’a pas permis de conclure à une relation causale entre les hépatites et la consommation du jus de noni. ·Sucre, le retour.Les industriels du sucre ont fait savoir à travers une campagne publicitaire qui devait durer 2 semaines (mais qui a été rapidement suspendue) qu’ils n’appréciaient pas les publicités pour les produits allégés stigmatisant le sucre. Le slogan de cette campagne« Quand on enlève le sucre savez-vous ce qu’on met à la place » ? a permis d’ouvrir le débat avec les industriels des IAA qui s’engagent à renoncer à mettre en avant l’absence de sucre et autres produits sucrants dans leur message. ·Lactalis, la qualité des matières grasses. Lactalis a adhéré à l’association Bleu Blanc Cœur dans le but d’améliorer la qualité des matières grasses laitières. En effet, depuis plusieurs années, une déconsommation des matières grasses est observée. Ainsi, le groupe a lui aussi perçu l’intérêt que pouvait représenter le lin qui offre en complément de maïs des vertus nutritives mais également économiques : il permet en effet d’obtenir du lait moins gras (donc plus besoin d’opérations de séparations lait yaourt et lait fromage) et davantage de volume liquide. ·L’œuf, allié de la bonne santé. Recommandé dans l’alimentation des personnes en bonne santé, l’œuf possède de nombreuses vertus. En effet, le jaune d’œuf contient deux caroténoïdes protégeant de la cataracte et de la dégénérescence maculaire ainsi que de la choline aidant le foie à exporter les triglycérides et empêchant le dépôt de cholestérol dans les artères. De plus, des études récentes ont montré que pour une personne en bonne santé, manger un œuf par jour n’augmente pas le risque cardio-vasculaire. En outre, en enrichissant l’alimentation de la poule en oméga-3 par l’ajout de graines de lin à sa nourriture, l’œuf ainsi modifié serait un aliment d’appoint intéressant pour les personnes ne mangeant pas de poisson. ·Les enzymes, un atout pour les industriels. Les enzymes utilisées dans l’industrie agro alimentaire permettent d’augmenter la durée de conservation d’un produit, d’améliorer le rendement d’un procédé…Elles sont utilisées principalement dans les secteurs de la panification et des fruits et légumes. Pour ce qui de la panification, les enzymes permettent d’améliorer la stabilité de la pâte et d’en augmenter le volume. En ce qui concerne la filière fruits, elles permettent selon la production, de préserver l’intégrité du fruit ou au contraire d’en favoriser la transformation en facilitant la destruction des parois cellulaire des fruits.
PBC NEWS NOVEMBRE 2006
PAGE 4/5
 Veilleré lementaire·Norme ISO pour les produits laitiers. La détermination de la teneur en matière grasse du lait dispose désormais d’une méthode de référence : la méthode gravimétrique Weibull-berntrop (PR NF Iso 8262-3). ·L’abus d’alcool. L’arrêté du 02/10/06 impose, pour toutes les boissons alcoolisées, à l’importation ou à la commercialisation une mise en garde à destination des femmes enceintes: «La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves sur la santé de l’enfant. » ·Agriculture bio.Par arrêté du ministre de l'économie, des finances et de l'industrie et du ministre de l'agriculture et de la pêche en date du 9 novembre 2006, la prorogation et les modifications de la convention constitutive de l'Agence française pour le développement et la promotion de l'agriculture biologique, groupement d'intérêt public, ont été approuvées. ·La standardisation des conditionnements. Le ministère européen a autorisé des formats obligatoires pour le lait, le beurre, le café et les pâtes sèches pendant une période transitoire de cinq ans, et de six pour le sucre. A condition bien sûrque les états membres respectent la libre circulation des marchandises. ·» se construit.Bien être animalLe label «Ligue française des droits de l’animal a La Fondation demandé aux directions de la qualité des grandes chaînes de distribution françaises de créer un label « BIENETRE ANIMAL». Cette demande, qui implique les producteurs de denrées animales, se fonde sur des résultats d’enquête sociologique et sur une expertise économique des élevages industriels.  Manifestationser ·Le salon Pollutec se tiendra du 28 novembre au 1décembre 2006à Eurexpo-Lyon. Près 400 exposants y sont attendus afin de présenter leurs solutions de préservation de l’environnement. ème ·4 éditiondu Sifel Maroc du 7 au 10 décembre 2006 à Agadir.Plus de 300 exposants assisteront au salon international de la filière fruits et légumes. ·Fruitlogistica du 8 au 10 février 2007 se déroulera à Berlin. Durantce regroupement de professionnels des fruits et légumes, des conférences portant sur le développement de la consommation seront organisées. ·Expoprotection feu, du 7 au 10 novembre 2006 au parc des expositions de Villepinte.·Le salon SIRHA 2007 aura lieu du 20 au 24 janvier 2007 à Eurexpo Lyon.. La viande y sera mise à l’honneur. ·Du 28 au 30 novembre 2006, Les Journées Annuelles de I’IFM à la Défense. La thématique des Journées Annuelles de I’IFM portera sur le point de vente. Différentes séquences seront organisées ;le premier jour sera dédié aux technologies et à la communication sur le point de vente. Lors du deuxième seront évoquées les bonnes idées à piocher dans les concepts «gagnants» actuels et optimisation des assortiments. La troisième journée est consacrée aux conférences des exposants. À noter que le magazine Linéaires organisera pour l’occasion une exposition de photographies sur les nouveaux concepts de magasin et assurera la rédaction des comptes rendus des interventions pour les participants. Renseignements: www.itntasso.fr ·Le Salon In-Foodouvrira ses portes du 13 au 14 Mars 2007 au CNIT Paris la Défense. ·A noter aussi :SIAL MONTREAL, Paris du 28 au 30 Mars 2007, SIAL CHINA, Shanghaï du 10 au 12 mai 2007 & SIAL MERCOSUR, Buenos Aires du 28 au 31 août 2007 INFORMATIONS LEGALESPour toute information complémentaire, contacter: Pascal Bousselet Pascal Bousselet Consultants En Davan 81220 VITERBE 0.563.708.290 Pascal Bousselet Consultantsse dégage de toute responsabilité pour toute utilisation par des tiers des infos communiquées dans cette lettre.Déclaration CNIL 1189571 POLITIQUE DE PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES Conformément à la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données nominatives vous concernant. Si vous souhaitez rectifier des données vous concernant : cliquez ici Si vous souhaitez vous désabonner de cette lettre : cliquez ici
PBC NEWS NOVEMBRE 2006
PAGE 5/5
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.