Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse - Exercice

De
Publié par

Découvrez cette exercice sur le cours de SVT pour les Terminale S "Neurone et fibre musculaire : la communication nerveuse". Grâce au exercice, vous pourrez réviser pour espérer avoir une meilleure note.

Publié le : mardi 24 décembre 2013
Lecture(s) : 1 173
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Partie 2Premier exercice (3 points) Thème 3BNeurone et fibre musculaire : la communication nerveuse   La myasthénie est une maladie neuromusculaire caractérisée, entre autre, par une faiblesse des muscles squelettiques. Les médecins ont émisl’hypothèse d’un mauvais fonctionnement de la jonction neuromusculaire.  A partir de l’exploitation des documents, on se propose d’éprouver cette hypothèse et de proposer un mécanisme expliquant l’origine de la myasthénie.  Pour chaque question, cochez la proposition exacte.  Document 1 : photographie en microscopie électronique à transmissiond’une jonction neuromusculaire 
 Question 1. D’après la photographie:   la cellule 1 est une partie de la cellule pré-synaptique.  cellule 1 est laune partie d’une cellule musculaire.  lacellule 1 est la terminaison de l’axone d’un motoneurone.  lacellule 2 est la terminaison de l’axone d’un neurone sensitif.  Question 2. D’après la photographie:   message nerveux est transmis de la cellule 1 vers la cellule 2. le  message transmis est de nature électrique. le cellule 1 contient les molécules de neurotransmetteurs. le cytoplasme de la  message nerveux est transmis de la cellule 2 vers la cellule 1. le    Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013
 
  Document 2 :amgrs mecertmooy lé  Des électrodes réceptricessont positionnées sur la peau, au niveau du muscle du mollet d’un individu sain et d’un individu atteint de myasthénie. Le nerf moteur est stimulé électriquement. L’enregistrement obtenu (électromyogramme), correspond à la réponse du muscle sous forme de variations de potentiels faisant suite à une stimulation du nerf, de même intensité chez les deux patients.
  Question 3. D’après les électromyogrammes:   chezl’individu sain comme chezcelui myasthénique, la réponse du muscle est codée par l’amplitude des potentiels.  chezmuscle est codée par la fréquence desl’individu sain seulement, la réponse du potentiels.  chezl’individu myasthénique, l’amplitude des potentiels est décroissante.  chezl’individu myasthénique, l’amplitude des potentiels est à celle de supérieure l’individu sain.      Document 3.Résultats de test de fixation de l’alpha-bungarotoxine -bungarotoxine)  Lest molécule toxique extraite du venin de serpent qui se fixe sur les-bungarotoxine récepteurs spécifiques à l’acétylcholine. Son injection à une souris saine entraîne des symptômes analogues à ceux de la myasthénie. Dans un cadre médical,on peut injecter à des patients de l’-bungarotoxine marquée (radioactive) et par une technique d’autoradiographie,la localiser. Les schémas ci-dessous donnent le résultat de cette localisation chez un individu sain et chez un individu myasthénique.
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013
 
 
 Question 4.D’après les résultatsexpérimentaux :   chaq point noir correspond à laprésence d’une molécule d’acétylcholine au fixée récepteur à -bungarotoxine.  chaquepoint noir correspond à la présence d’une molécule d-bungarotoxine fixée sur un récepteur à acétylcholine.  chaquepoint noir correspond à la présence d’une molécule d’ngarotoxine libre.  chaque point noir correspond à la présence d’une molécule d’-bungarotoxine fixée sur une molécule d’acétylcholine.   Question 5.documents proposés, on peut supposer queD’après les :   la myasthénie pourrait être liée à une déficience en récepteurs postsynaptiques en surface des cellules musculaires.  ladéficience dans la libération d’acétylcholine par lamyasthénie pourrait être liée à une cellule pré-synaptique.  myasthénie pourrait être liée à une déficience dans la capacité de contraction des la cellules musculaires. myasthénie pourrait être liée à une déficience de la propagation des messages la nerveux le long du nerf moteur.    
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013
Partie 2Premier exercice Thème 3BNeurone et fibre musculaire : la communication nerveuse 
 Eléments d’évaluationet barème   Question Correction 1La cellule 1 est une partie d’une cellule musculaire. 2Le message nerveux est transmis de la cellule 2 vers la cellule 1. Chezl’individu my 3décroissantasthénique, l’amplitude des potentiels est e. 4Cbaer othoaqupxoiinnetfinxoéire scuorr ruensrpéocnedp tàe urla présence d’une molécule d- ung à acétylcholine. 5r cé eneeicnféciurs eptearruê tiinéhop e u à dnee tréelilaires. La myast postsynaptiques en surface des cellules muscu  
Sujet élaboré par le Cercle d’études Lycée SVT –Académie de Montpellier - 2013
Barème 0,5 0,5 0,5
0,5 1
Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

kasri_s

merci

jeudi 14 janvier 2016 - 18:20