News letter n¡2

De
Publié par

News letter n¡2

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 70
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
News letter n∞23/02/06 9:01 Page1
À vos agendas :
Mission à Mazamet. « Allez évangéliser toutes les créatures »
26 JUIN : célébration de la fin d’année Jeunesse Lumière 20 à Pratlong avec notre Evêque Mgr Pierre-Marie Carré
18-19 SEPTEMBRE : rentrée de la promo 21 de Jeunesse Lumière
MISSIONS PERSONNELLES DE DANIEL-ANGE
UN ÉVÈNEMENT À NE PAS MANQUER : TOUS À «PARISTOUSSAINT 2» er le 1novembre à Paris ! Toute la promo 21 de Jeunesse Lumière participera à la grande mission« Paris er Toussaint 2004 »novembre)(23 octobre-1 en se mettant au service de la paroisse Notre Dame desVictoires. A la fin de cette mission, nous invitons tous nos amis, parrains, bienfaiteurs àfêterensem-blesles 20 ans de Jeunesse-Lumière le er 1 novembrede 16h à 21hvraisemblable-ment à Montmartre (le lieu vous sera confirmé via le site internet, rubrique activité)
11-23 mai :Roumanie(Cluj, Timisoara,Bucarest, Iashi) spécialement pour les 50 ans du martyre de MgrVladimir Ghyka 22-23 mai :Mariazell (Autriche) :pèlerinage international pour les huit pays de la Mitteleuropa 29-31 mai :Salzburg.Pentecôte nationale des jeunes d’Autriche. 2-17 juin :Pèlerinage JL àTurin, Assise, Rome 3- 4 juillet :Madrid.Rassemblement national du Renouveau charismatique. 7-10 juillet :Gaver – Brescia :Retraite jeunes. 14-15 juillet :Camp jeunes Béatitudes.Lourdes 18-19 juillet :Paray-le-Monial.Rassemblement national du Renouveau de France
RAPPEL : vous êtes beaucoup à posséder une adresse Email, mais trop peu à l’utiliser pour recevoir de nos nouvelles via notre site Internet :
Un simple clic sur la colombe et le tour est joué !
Oui, j’apporte mon soutien àun jeune de l’école Jeunesse-Lumière et je l’encourage pour son année missionnaire. Nom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Code postal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Pays. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Courriel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous adresse tout de suite un don de :5080100autre❐ ❏❏ ❏. . . . . . . . . . . . . Libellez vos chèques à l’ordre deAssociation diocésaine d’Albi. Je souhaite procurer un soutien régulier et je désire recevoir un formulaire de prélèvement automatique. Je vous communique l’adresse de 2 personnes qui auront à cœur de soutenir un missionnaire de l’école Jeunesse-Lumière : Nom Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nom Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . Je recevrai un reçu fiscal qui me permettra de déduire de mes impôts 60% de mes versements dans la limite de 20% de mon revenuimposable.
News letter n∞23/02/06 9:01 Page2
Ecole Catholique Internationale de Prière et d’Evangélisation
Daniel-Ange Fondateur de l’école Jeunesse Lumière
Chers amis,parents, marraines et parrains, bienfaiteurs et donateurs de partout !
Le 13 mai, Notre Dame de Fatima, Anniversairede l’attentat de Jean-Paul II
La douce lumière pascale s’est voilée ou plutôt teinte par le « Passage » de notre petite sœur Angélique Umubyeyi, que Jésus est venu cueillir, dans la grâce de ses vingt-cinq printemps. Consolation :elle est partie le 15 avril, en pleine octave de Pâques,donc un jour saint et considéré liturgiquement comme le jour-même de Pâques.Et c’était un jeudi soir,l’heure où les Jeunesse Lumière de la diaspora à travers le monde s’interconnectent eucharistiquement, donc à l’heure même où la messe était ici célébrée pour elle. Nous en avons été d’autant plus bouleversés que nous avions eu la grâce de vivre toute l’année dernière avec elle (JL19).
Les souffrances de notre petite sœur du Rwanda. Dans son peuple du Rwanda,on n’emploie le mot mourir que pour les choses ou les bêtes.Pour l’être humain, on dit : « Elle s’est élancée vers Dieu qui l’appelait »(Yitaby Immana). Vivant en Belgique depuis ses neuf ans, son année ici lui avait donné le désir de retourner dans son pays,pour mieux s’enraciner dans sa culture. Et voilà qu’un cancer fulgurant des ganglions l’ayant obligée à remettre à plus tard son projet,elle suivait une école d’infirmière à Namur,
Jeunesse Lumière Newsletter
pensant toujours guérir et partir pour être au service des plus pauvres de son peuple. Pendant ses douze semaines à l’hôpi-tal, ellea énormément souffert,ayant beaucoup de mal à respirer,soulagée seulement par de très douloureuses ponctions de liquide pleural. Jamais on ne l’a entendue se plaindre. C’était une fille-courage jusqu’au bout, faisant notre admiration à tous.
Des funérailles dignes du CIEL! Sa famille nous a tous profondément édifiés, sisereine dans la terrible épreuve, sonadmirable maman,telle Marie au pied de la Croix, apaisant et consolant tout le monde.Nous avons été profondément touchés par les longues heures de veillées autour de son corps, pendant cinq jours, où alternaient
« Sans Jeunesse Lumière, elle n’aurait peut-être jamais pu vivre comme elle a vécu sa grande épreuve.»
silence contemplatif,chants méditatifs, rosaires, prièresspontanées, textes bibliques, petitstémoignages, pendant que chacun allait librement baiser son beau visage, esquissant un sourire. Tout cela dans une paisible et intense ferveur. Sa famille avait tenu à ce que son enterrement – pardon, son encièlement ! – baigne tout entier dans une paisible joie pascale :cercueil tout blanc,surmonté d’une icône de la Résurrection,monceaux de lys et de roses blanches, femmes et filles de la famille proche drapées de leurs pagnes d’un blanc impeccable, tacheté de fleurs dorées (couleurs duVatican) – telle la reine Fabiola à la « célébration de gloire et d’espérance » qu’étaient les funérailles
N°2 - JUIN 2004
du roi Baudouin.Jamais nous n’oublierons la sobre et priante danse autour du cercueil, celleréservée aux jeunes mariés… Et le ciel s’y mettait avec les arbres tout fleuris le long des avenues du cortège ainsi qu’au cimetière sous le grand soleil printanier.
Jeunesse Lumière sa seconde famille. Ses parents ont publiquement témoigné à quel point son année Jeunesse Lumière l’avait marquée, l’avait épanouie dans le meilleur d’elle-même. « Sans Jeunesse Lumière,elle n’aurait peut-être jamais pu vivre comme elle a vécu sa grande épreuve.» Pour marquer combien Jeunesse Lumière était devenue sa seconde famille, ils avaient tenu à ce qu’elle garde sa petite croix Jeunesse Lumière, sursa poitrine,jusqu’à la Résurrection des corps,et aussi à ce que je sois le célébrant principal et donne l’homélie (vous devinez quelle émotion !) ; ce qui m’a permis de célé-brer dans cette belle langue rwandaise. Nous étions une bonne trentaine de Jeunesse Lumière, dont la moitié de son année, venus de partout, alternant nos chants avec une chorale polyphonique rwandaise de grande classe. Dans l’église fraîchement rénovée par la communauté de Jérusalem,r emplie de presque un millier de fidèles ! Finalement, sans que personne ne le soupçonne, JeunesseLumière aura été pour notre Angélique le noviciat du Ciel, et donc école de mission… céleste. Nul doute qu’elle va déployer toute son énergie au service de son peuple tant aimé, desfamilles et communautés divisées (elle priait beaucoup pour que l’on prie ensemble dans sa famille et dans toutes les familles) et surtout ces jeunes qui lui tenaient tant à cœur et qui attendent d’être illuminés de la grande Lumière pascale où désormais elle contemple son Jésus.
DanielAnge
News letter n∞23/02/06 9:01 Page3
Les aînés nous parlent d’Angélique
ANGÉLIQUE dans la Joie de la Résurrection
Douleur de la séparation,tous éclairés de sa joie et de sonSa chambre, mais, plus que tout, JOIE de lamerveilleux sourire !un sanctuaire... Résurrection ! Dans sa maladie,elle a beau-Alors même qu’elle n’en Notre petite sœurAngélique coupchangé. Audébut, ellene pouvaitplus, elle restait attentive nous a quittés pour se jeter dansvoulait la prière que pour unaux autres.Lorsque les Jeunesse les bras de son Epoux,elle estLumière 20,qui la rencontraient entrée à jamais dans la Lumièrepour la première fois,sont venus la sans déclin du Christ Sauveur,visiter, ellea eu un mot,pour Alléluia !chacun, sereine. Cen’est que lorsqu’elle est restée seule avec Depuis août 2003,juste après lal’aînée du groupe qu’elle a fin de son année à Jeunesseconsenti à montrer combien elle Lumière (JL19),elle se savaitsouffrait, comme elle était à bout. atteinte d’un cancer des ganglions,A cette époque,on lui retirait déjà avancé lorsqu’il avait étéchaque jour plusieurs litres d’eau découvert. Aprèsune premièredes poumons. révolte, elles’est chargée de sa croix, elle est partie à la suite duLors de la mise en terre, deux Christ Serviteur Souffrant,dans textesde la Bible ont été la confiance,l’acceptation, etproclamés avec force(Rm 8,31-39 ; l’offrande. Cetabandon ne s’estJn 16,20-22),spontanément. C’est jamais démenti,même quand lalà, face au cercueil de notre sœur, douleur rendait la prière impossi-que nous avons expérimenté la ble, même quand Dieu semblait sepuissance bouleversant de la cacher. Parole! Dans la douleur, face au mystère de la mort,nous le De la révolte à l’offrande...savions avec certitude :elle est Angélique, le charme du Rwanda et de la Belgique.vraie cette Parole ! Qui place son De son année à Jeunesseespérance en Christ ne sera pas Lumière, les aînés qui étaient avecmiracle. Elle ne voulait que guérir.déçu ! Comme un cadeau que elle gardent le souvenir d’unePuis, elle s’est offerte. Elle a toutnous faisaitAngélique… femme au caractère difficile auaccepté. Gardant la certitude que début, incroyablemententier. Dieupourrait la guérir si c’était làFrançois Pourtant, elle était habitée par lele meilleur chemin pour elle, elle a désir de ne pas blesser ceux quiconsenti pleinement à « compléterAngélique avec sa frat-mission en Belgique en mars 2003, l’entouraient, desans cessedans sa chair ce qui manque c’était sa dernière mission sur la terre. s’améliorer. Et de fait, la transfor-au souffrances de mation qui a eu lieu lors de cetteChrist »(Col 1,24). année a été impressionnante ! ElleElle voulait sans devenait de plus en plus belle, decesse être en-plus en plus habitée,plus doucetourée de prière aussi (ce n’était pas forcément unlors des visites ; agneau à la fin de l’année,mais quelsa chambre est changement !).devenue un sanc-tuaire, dontle Elle édifiait par son amour decentre était habité Marie, par sa soif de vérité et depar le Christ Lui-transparence hors du commun, samême qui,en volonté d’avoir une vraie relation,Angélique, vivait profonde, avec chacun. Elle nous aSa Passion.
News letter n∞23/02/06 9:01 Page4
FLASHS-MISSIONS - Mars 2004 - Recueillis par Jean-Louis Bru
FLASH missions
Intervention dans une classe.
En Belgique, rencontre avec des prisonniers dans une maison d'arrêt.Le premier contact fut distant,puis peu à peu le courant est passé et à la finAndréa affirme : « Leurs regards avaient changé ». Evangélisation dans l'Aéroport de Bruxelles. Un bon lieu de rencon-tre des voyageurs en attente, en transit, unaumônier en perma-nence qui célèbre la Messe dans sa chapelle, mais aussi baptêmes, mariages, funérailles. C'estune vraie ville :20000 personnes y travaillent. Le prêtre fait un beau travail auprès des réfugiés. Le soir évangélisation dans les rues des quartiers chauds en « binôme » :un jeune de Jeunesse Lumière avec un autre qui n'en est pas : Quitterie rap-porte sa rencontre avec un SDF révolté qui après une conversa-tion entrera dans l'église,priera devant le Saint Sacrement et acceptera de parler plus d'une heure avec un prêtre.
En Pologne, rencontres dans les lycées publics avec les jeunes. Ici les crucifix et les portraits de Jean-Paul II, sont partout et cela ne pose aucun problème. Temps fort avec dejeunes drogués dans un foyer :discus-sions animées sur la foi,les relations sexuelles, etc… Changement total de milieu avec la rencontre de 150 sémina-ristes en soutanedans un séminaire et une retraite prêchée à des adolescents et enfants.
En France, à Vichy,Montaut, Hyères et Saint Raphaël, rencontresavec les jeunes de collèges,lycées et inter-nat.enfants de 12/13Ici, des ans découvrent la récitation du chapelet. Des veillées sur les thèmes du pardon, de la chasteté sont proposées aux plus grands.Là, surprise: les « cathos » qui avaient affirmé y venir n'y sont pas et ceux qui s'étaient dits athées y sont ! Et cela ouvre des discussions franches, ouvertes, apportantde part et d'autre un dialogue sur des sujets qui ne sont pas souvent mis en avant mais qui intéressent forte-ment lorsqu'ils sont proposés.
Marie-Madeleine au tombeau,
extrait du spectacle de Manu.
En Côte d’Ivoire, la mission du Père Daniel-Ange, accompagné de deux aînés, s'est déroulée à merveille. Les rassem-blements ont réuni en tout environ 30'000 personnes,et ils ont rencontré une dizaine de ministres du pays,dont le premier ministre, pour prier avec eux et parler de la situation du pays.Lors d'un diner-témoignage réunissant ministres, députés, générauxet chefs d'entreprises,le Père Daniel-Ange s'est adressé aux invités par une exhortation très claire à la conversion,qui a été relayée par la presse nationale, rappelant que les responsabilités ne pouvaient qu'être conçues comme un service envers le prochain, etne devaient jamais être un moyen de se servir le premier.
En Tchéquie, encore des lycées,des sémina-ristes, desprisonniers (partages très forts, suivis maintenant d'une correspondance). Deux veillées en paroisse (une sur le pardon et une sur la chasteté), oùles jeunes sont venus nombreux,et ont reçu le message avec une grande ouver-ture. Untemps aussi avec des jeunes confirmands.
e La mission du 3trimestre à Mazamet Pour la troisième année consécutive, les JL ont joué le spectacle Manu (adaptation e du livrele pâtre blessétrimestre dans le Tarn. Nous étions) lors de la mission du 3 accueilli dans l’école Jeanne d’Arc sur la paroisse de Mazamet. Le jeudi 13 et le vendredi 14 mai :deux représentations devant 200 lycéens.Le vendredi et le samedi soir, deux représentations ouvertes à tous : 100 personnes le premier soir, res 80 le second ! Parmi eux, des 1et des Terminales, mais aussi des jeunes qui reve-naient voir le spectacle une seconde fois, certains entraînant avec eux leur parents ! La particularité de cette mission : le lien privilégié avec la paroisse et son pasteur, le Père Jean Cros : les JL logeaient dans des familles, ils ont animé des messes, des chapelets, des temps d’adoration, rencontré les personnes âgées, les 120 enfants du catéchisme, les handicapés… Le samedi matin, ils ont fait une évangélisation de rue sur le marché, en distribuant des tracts invitant au spectacle. La mission s’estconclue avec la grande messe du dimanche, une vraie eucharistie, « action de grâce » pour cette belle mission tarnaise.
News letter n∞23/02/06 9:01 Page5
Oui, je j’apporte mon soutien à . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . et je l’encourage pour son année missionnaire. Nom Prénom . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . Adresse Codepostal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville PaysCourriel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Je vous adresse tout de suite un don de :5080100autre. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .❐ ❐❐ ❐ ❐ Libellez vos chèques à l’ordre deAssociation diocésaine d’Albi. Je souhaite procurer un soutien régulier et je désire recevoir un formulaire de prélèvement automatique. Je vous communique l’adresse de 2 personnes qui auront à cœur de soutenir un missionnaire de l’école Jeunesse-Lumière :
Nom Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .
Nom Prénom. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . Adresse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.