Plaquette

De
Publié par

Plaquette

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 108
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
L’École Polytechnique
200 ans d’excellence
scientifique et technique,
une École résolument tournée vers l’avenir
L’École Polytechnique est la plus
prestigieuse et l’une des plus anciennes
Grandes Écoles d’ingénieurs françaises.
La triple vocation de l’École
Polytechnique est de former :
• des scientifiques de réputation
internationale
Née à l’initiative de savants comme le
mathématicien Monge, l’École
Polytechnique a formé certains des plus
grands scientifiques français comme le chi-
miste Gay-Lussac, les mathématiciens
Cauchy et Poincaré, les physiciens
Becquerel et Carnot, l’économiste Maurice
Allais et plus récemment,
le biologiste Albert Jacquard ou le
mathématicien Benoît Mandelbrot.
• de futurs hauts responsables au
service de l’État
Citons Fulgence Bienvenüe, le père du
métro parisien, Bernard Larrouturou, direc-
teur général du CNRS, Philippe Kourilsky,
directeur général de l’Institut Pasteur,
Francis Mer, ministre de l’économie ou
Valéry Giscard d’Estaing, ancien président
de la République Française.
• des cadres à fort potentiel pour les
entreprises
Les jeunes polytechniciens sont présents
dans la plupart des grands projets tech-
niques comme le TGV, Airbus, la fusée
Ariane ou les centrales nucléaires. Citons
les carrières d’André Citroën, de Conrad
Schlumberger ou de Carlos Ghosn,
Président Directeur Général de Nissan.
Plusieurs polytechniciens illustres ont choisi
d’autres voies : le philosophe
Auguste Comte, le champion de tennis
Jean Borotra, l’architecte Paul Andreu...
Créée sous la Révolution en 1794 c’est à
Napoléon que l’École Polytechnique doit son
drapeau et sa devise. Le statut, dont les
termes ont varié au fil du temps, est devenu
celui d’un établissement public à caractère
administratif en 1970. Les élèves de nationalité
française conservent cependant le statut
d’élève officier
pendant leur scolarité ;
les élèves étrangers ont un statut d’étudiant.
L’encadrement militaire est en charge de
l’essentiel de la formation éthique, humaine
et sportive des élèves.
« Pour la patrie,
les sciences et la gloire »
(Napoléon, 1804)
Une tradition d’excellence
Une École civile sous tutelle
du ministère de la défense
Un creuset
pour les élites
8%
autres
secte
urs
9% ingénierie,
services
13% banque,
assurance,
conseil
15%
recherche
30%
entreprises
industrielles
25%
administration
Les débouchés
des polytechniciens
H. Poincaré
A. Citroën
A. Comte
H. Becquerel
J.-L. Gay-Lussac
Le cycle ingénieur polytechnicien
L’OFFRE DE FORMATION DE L’ÉCOLE POLYTECHNIQUE
SE DÉCLINE SUR TROIS PROGRAMMES
Dans le cadre de l’harmonisation euro-
péenne, l’École Polytechnique propose
des masters dans les domaines de la bio-
logie moléculaire et cellulaire, la chimie,
l’économie et la gestion de l’entreprise,
l’informatique,
les mathématiques et ses
applications, la mécanique, la physique
et ses applications.
Cette formation en 2 ans s’articule
autour d’une composante recherche et
d’une formation professionnelle de haut
niveau, comprenant un stage en entre-
prise ou en milieu de recherche. Elle est
ouverte aux étudiants français et étrangers
à partir du niveau licence (bachelor).
L’admission se fait sur dossier.
Une formation
de pointe au niveau
européen
Les masters
Admission : l’entrée des étudiants français ou étrangers se fait sur concours selon deux voies,
classes préparatoires aux grandes Écoles et Universités
Une formation d’ingénieur en 4 ans :
• Pendant leurs deux premières années,
les élèves reçoivent une formation
scientifique pluridisciplinaire à l’issue de
laquelle ils présentent un projet de
recherche réalisé en équipe.
Pendant l’année suivante ils approfondis-
sent deux matières parmi les huit
enseignées : biologie, chimie,
économie,
informatique mathématiques, mathéma-
tiques appliquées, mécanique, physique.
Ils choisissent ensuite en 4
e
année une spé-
cialisation professionnelle, qui se termine
normalement par un stage de 6 mois.
Des atouts pour la vie
professionnelle :
• 30% des cours en sciences humaines
et sociales, et en langues,
• une formation à la communication,
• un Forum qui réunit chaque année
une centaine d’entreprises.
15 mois de stages
en France et à l’étranger :
1
er
année :
7 mois au sein des armées
ou d’organismes civils relevant de l’État,
de collectivités territoriales ou d’organi-
sations à caractère humanitaire.
2
e
année :
1 mois de première expé-
rience du monde du travail.
3
e
année :
3 mois de recherche
scientifique dans un cadre universitaire
ou industriel
4
e
année :
6 mois de préparation à la
vie professionnelle.
Excellence scientifique et
ouverture sur le monde
professionnel
Les laboratoires et les centres de travaux
expérimentaux sont regroupés au sein de
départements d’enseignement et de recherche
qui permettent une forte synergie.
9 domaines de compétence sont valorisés :
biologie, chimie, économie, informatique,
mathématiques, mathématiques appliquées,
mécanique, sciences sociales, physique.
Le centre de recherche, qui
dispose des
moyens techniques les plus avancés,
mène une forte activité contractuelle avec
des organismes publics et des entreprises.
Une délégation à la valorisation de la
recherche renforce ces partenariats.
Le centre de recherche
de l’École Polytechnique
Un centre multidisciplinaire,
23 laboratoires , 1500 personnes,
1000 publications chaque année.
En pointe : optique, informatique, biologie
• 360 doctorants, dont 30% d’étrangers
• Le 700
e
diplôme de docteur de l’École Polytechnique
décerné en 2003.
• Plus de la moitié des docteurs de l’École s’orientent
vers l’industrie.
• 3 principaux types de métiers :
- l’ingénierie et l’innovation
- la recherche
- l’enseignement
Une formation
par et pour la recherche
La formation doctorale
• 400 enseignants
• 22 académiciens
• 12% d’étrangers
• 50% ont une activité extérieure
• 360 doctorants
600 enseignants-chercheurs
sur le site
Un corps enseignant
de haut niveau
L’École Polytechnique a établi un réseau
exceptionnel de coopération et d’échange
avec des universités réputées : MIT,
Stanford, Columbia, Cambridge, Imperial
College, EP Montréal McGill, KTH,
Chalmers, TU Delft, ETH Zürich,
Berlin, Karlsruhe, Munich, Aachen, Milan
et Turin, Madrid et Barcelone, Moscou,
Pékin, São Paulo….
L’engagement européen
• L’École Polytechnique s’inscrit dans le
mouvement général d’harmonisation
européenne des formations supérieures,
sur le modèle dit du
LMD (licence,
master, doctorat).
• Elle a également adopté le système de
notation unifié à l’échelle européenne,
ECTS, qui facilite les passerelles de pays
à pays.
Les élèves étrangers à Polytechnique
Les étudiants étrangers peuvent :
• participer à des programmes d’échange
• entrer, par concours, dans le cursus
polytechnicien
• se présenter, sur dossier, aux masters.
Une trentaine de nationalités différentes
sont représentées : Roumanie, Russie,
Brésil, Chili, Vietnam, Chine, Corée,
Cameroun, Maroc, Tunisie, Algérie, Iran,
Turquie, Norvège, Suède, Allemagne,
Pays-Bas, Espagne, Italie…
Une promotion type compte une centaine
d’élèves étrangers. À cela il faut ajouter
130 jeunes chercheurs étrangers au sein
de l’École Doctorale. Pour connaitre les
conditions d’intégrer l’École, consulter les
sites
www.polytechnique.edu
(en anglais)
et
www.polytechnique.fr
(en français).
L’École Polytechnique fait partie inté-
grante
de
Paris Tech
, premier réseau des
grandes écoles d’ingénieurs de Paris et
pôle d’excellence à l’égal des meilleures
universités mondiales.
L’ensemble
des laboratoires de l’École
Polytechnique
sont sous la double tutelle
de l’École Polytechnique et du CNRS. ils
s’associent à d’autres partenaires comme
l’École Normale Supérieure, l’ENSTA,
l’INSERM, le CEA sur des projets spécifiques.
On mentionnera le travail de recherche
mené en informatique avec le CNRS,
l’INRIA et Paris Sud, en optique avec IOTA
et l’ONERA, ou en électronique avec
Thalès, dont le centre de recherche euro-
péen s’installe sur le campus de l’École.
À l’international le centre de recherche
est également lié avec certains organis-
mes comme la NASA.
Sur le site,
une pépinière d’entreprise
high-tech facilite la transfert des hautes
technologies vers le monde économique.
Depuis 2003,
des chaires
regroupant
plusieurs départements de l’École
Polytechnique et des entreprises autour
d’un thème transverse sont à l’oeuvre :
• La chaire « développement durable »,
en partenariat avec EDF,
• La chaire « ingénierie des systèmes
complexes » en partenariat avec Thalès.
Les partenariats
La coopération à l’international
100 élèves étrangers par promotion
dans le cycle ingénieur,
100 polytechniciens en formation
diplômante à l’étranger
Un réseau dense de partenaires
publics et privés
Un cadre unique
Comment venir
à l’École Polytechnique ?
186 hectares
4000 personnes sur le site
À 15 km de Paris, le campus de l’École
Polytechnique constitue un cadre privilégié.
• des logements pour plus de 1000 élèves
• des services d’hôtellerie et de restauration
• 50 salles de cours et de travaux pratiques,
8 amphithéâtres
• de nombreux terrains et équipements
permettant la pratique de 16 sports
Le campus s’enrichira en
2005-2006 de
500 nouveaux logements et de 7 nouveaux
amphithéâtres.
Les élèves ont une vie associative particuliè-
rement active. Ils développent des activités
culturelles, artistiques, sociales ou sportives
à travers une centaine de clubs.
Accès en transport en commun :
RER B jusqu’à la station Lozère
RER C jusqu’à Massy-Palaiseau
TGV jusqu’à Massy-Palaiseau
bus depuis Massy Palaiseau
Accès en voiture :
A6 et A10 depuis les Portes d’Orléans et d’Italie (sortie Palaiseau)
N118 depuis le Pont de Sèvres (sortie Saclay)
Carte permettant de situer
l’École Polytechnique dans
la région parisienne
École Polytechnique
Centre Polymédia, Photos :J.-L.Déniel, Ph.Lavialle
2004
Contacts
École Polytechnique,
Route de Saclay
91128 Palaiseau cedex
www.polytechnique.fr
www.polytechnique.edu
webmaster@polytechnique.fr
Direction de la Communication
tél. : 01 69 33 40 07
relations.publiques@polytechnique.fr
Direction des Relations Extérieures
tél. : 01 69 33 39 43
international@polytechnique.fr
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.