PROGRAMME "SCOLAIRES AU CINÉMA" JANVIER À MARS 2011 - SCOLAIRES AU ...

Publié par

PROGRAMME 'SCOLAIRES AU CINÉMA' JANVIER À MARS 2011 - SCOLAIRES AU ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 124
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
SCOLAIRES AU CINÉMA DEUT  CPIONUÉRM A1 ,P5A UO ROTSUTRUO,TP ! É RAEVÈL P 
CE TRIMESTRE...
Les œuvres présentées ce second trimestre, qu’elles soient documentaires ou fictionnelles, offrent une lecture sans compromis de notre époqueet de notre société. Côté frissons et suspens, le genre du polar est mis à l’honneur dans le cadre dePris par le Polar, organisé par le CP . t, comme touours pour les plus petits, un large choi defilms d’animation.
TRANSMETTRE LA PASSION DU CINÉMA Pourquoi vaton au cinéma  Parce que le monde  est à portée de regard, plus grand et plus rillant, parce que les voages  sont immoiles, parce que le cinéma parle de la vie. La première amition du dispositifScolaires au Cinémaest detransmettre la passion du cinéma qui nous haite au plus grand nomre d’élèves scolarisés dans le département, à travers les salles du réseau hautprenéen Ciné Parvis .
Pour ce faire, nous vous proposons une sélection de films accessiles à tous, répartis en thématiques et accompagnés d’unedocumentation pédagogique pour que la séance ne soit pas qu’une prolongation du cours mais aussi une initiation au langage cinématographique. nfin, ce dispositif vous propose une politique tarifaire attractive  le pri de la place pour l’élève est de, eurogratuit pour les accompagnateurs dans la limite de huit, le complément étant financé par le Conseil énéral des autesPrénées. LE PARVIS PARTICIPE ÉGALEMENT AU DISPOSITIF LYCÉENS AU CINÉMA EN MIDI-PYRÉNÉES.
Les rêves dansants
 MODE D’EMPLOI >RÉSERVER UNE SÉANCE ous trouvere sur la fiche ciointe, ainsi que sur le site.parvis.netles dates et heures de passage, des films dans votre salle de proimité. Pour vous inscrire, il vous suffit de contacterarse Loup par mail ou par téléphone, ou ien de oindrevotre relais haituelcf. la fiche ciointe.
>DES PROJECTIONS ADAPTÉES ous pouvons fier des dates et horaires de proection en fonction de vos disponiilités. Pour cela, contactenous au plus tôt. e plus, nous pouvons égalementorganiser des séances scolaires avec la programmation mensuelledu réseau Ciné Parvis . N’hésitez pas à nous proposer des idées de films ou des thématiques que vous souhaiteriez aborder avec vos élèves. >DOCUMENTS PÉDAGOGIQUES ne documentation pédagogique est disponile pour chaque film, afin que vous puissie prolonger en classe la réfleion amorcée. lle est téléchargeale sur notre site internet .parvis.net, rurique Cinéma  Le service éducatif, ou peut être envoée par courrier ou par mail sur simple demande auprès dePierre agne.
>INTERVENTIONS ous organise un proet cinéma au sein de votre étalissement  Le coordinateur scolaire du Parvis peut vous accompagner dans cette démarche à travers des temps de discussion et d’analse autour des films présentés dans le dispositifScolaires au Cinéma contact avec. PrenePierre agne.
ne vie de chat
LES SALLES
NOUS CONTACTER > L’équipe cinéma
Jacques Boulé esponsale Cinéma Pierre Magne Coordinateur scolaire >cinemaparvis.net >     Maryse Loup ecrétaire Cinéma >infoparvis.net >     > Le Parvis scène nationale Tarbes Pyrénées Marie-Claire iou irectrice
he ocial etor
HOMÈRE REVISITÉ  O’BROTHER Un film de Joel & Ethan Coen USA • 2000 • 1h46 • Comédie / aventure • V Ave eore Cloone John urturro Collèeée 
LES RÊVES DANSANTS, SUR LES PAS DE PINA BAUSCH Un film de Anne inel & ainer omann Allemane • 2010 • 1h2 • oumentaire • V Collèeée
ENTRE TERRE & CIEL  NOSTALGIE DE LA LUMIÈRE Un film de atriio umán Eane/Chili • 2010 • 1h0 • oumentaire • V  ée
En , ina ausch, uelues ois avant sa ort, décide de reprendre son faeu spectacle u hili, à  ètres d’altitude, les astronoes Dans le Mississippi profond, pendant la Grande TT, non plus avec sa troupe ais venus du onde entier se rasseblent dans le Dépression. Trois prisonniers enchainés s’évadent avec des adolescents de  à  ans ui ne sont désert d’tacaa pour observer les étoiles : la du bagne : Ulysses Everett McGill, le gentil et siple aais ontés sur scène et n’ont aais dansé. e transparence du ciel est telle u’elle peret de Delar et l’éternel râleur ete. ’ayant rien à perdre docuentaire est leur histoire... regarder usu’au confins de l’univers. ’est aussi et unis par leurs chaînes, ils entreprennent unL Ê , ou la onne surprise de cettelieu où la sécheresse du sol conserve intacts lesun voyage seé d’ebuches et riche en personnagesfin d’année . uivre ces danseurs en devenir,restes huains : ceu des oies, des eplorateurs hauts en couleur. Mais ils devront redoublerc’est vivre au plus près la folle aventure dansineurs. Mais aussi, les osseents deset des d’inventivité pour échapper au ystérieu et rusélaquelle la chorégraphe allemande Pina aush lesprisonniers politiues de la dictature. Tandis ue les shérif ooley, lancé à leur poursuite...a emarqués, quelques mois seulement avant sonastronoes scrutent les galaies les plus éloignées Les frères Coen, plus inventifs que amais, se livrent décès. n parlant de danse, le film nous parle surtouten uête d’une probable vie etraterrestre, au pied à une eploration inédite de la mthologie. ortes de l’adolescence de ces eunes gens. Le talent desdes observatoires, des fees reuent les pierres, de alton en cavale, lsse et ses compagnons nous réalisateurs est de nous intéresser constammentla recherche de leurs parents disparus…à alladent dans une mérique colorée et meurtie au personnes tout en nous donnant à sentir la Le génie du film, inspiré du génie du lieu, consiste par la épression. ls  croiseront des personnages progression de l’œuvre, usqu’à la maîtrise finale où à mettre ces recherches, comme les personnages loufoques.O’BROTHER les incarnent, en rapport. aspar l’astronome, quiprenant de l’assurance, s’épanouit, se pose  chacun, été présenté dans aant le cadre du dispositifCollège au cinéma l’archéologue, les veuves ictoria et ioleta, une dans le groupe usqu’à lui donner une harmonieuse Lautaro documentation pédagogique conséquente vous cohérence. n film à voir, et à montrer. partagent la même osession des origines, qui de aidera à travailler sur le film aves vos élèves. l’nivers, qui de la civilisation, qui du mal et de la mort. Le regard dans les étoiles ou les mains dans le BILLY ELLIOTsale, ils connaissent la même incertitude, le même Un film de Stehen aldrsentiment de relativité et de précarité, la même opiniâtreté à chercher la lumière dans cette nuit DANSEZ !i e eeaJimarll amate drmédi Coev A V ieuunianitr 0h1  1  eprofonde qui environne l’humanité. Cela nous rend  Collèeéeces personnages précieu et ouleversants. FISH TANK Un film de Andrea Arnold randeretane • 2010 • 2h • rame • V Av eéaetie Jarvi ierton areinANIMATION  OSEAM Un film de Sun aeeo Corée • 200 • 1h1 • Animation • V  Cle 2 CE1 Cle 
Dans un petit village inier du ordEst de l’ngleterre, illy, one ans, découvre avec stupeur u’un cours de danse partage désorais les êes locau ue son club de boe. D’abord effaré,  ans, Mia est une adolescente rebelle avec une il devient peu à peu fasciné par la agie de la uniue passion : la danse hip hop. Un our d’été, gestuelle du ballet, activité pourtant trop peu virile sa ère rentre à la aison avec un nouvel aant, au regard de son père et de son frère Tony, ineurs onnor, ui s’installe che elles. Estce enfin une en grève. illy abandonne les gants de cuir pour proesse de bonheur ou bien un leurre  assister discrèteent au leçons de danse... outenu par une interprétation impeccale,   michemin entre le film social et la comédie  peint le quotidien difficile d’une ado en colère, musicale, LL LL véhicule un message sans n’être amais pour autant noir ou déprimant. rafraîchissant. L’écoute et la compréhension La réalisatrice comine finement taleau social et constituent la ase des relations familiales  le petit imaginaire poétique et signe de eau moments danseur et son père ne pourront vivre ensemle d’échappées oniriques. ustement récompensé à et surmonter les difficultés qu’en partageant ce Cannes du Pri du ur, le film décrit le processus de qu’ils éprouvent, en eprimant leurs émotions. ill maturité de son héroine qui passe par la confiance s’eprime par la danse et son père ne pourra faire en soi, le soutien, l’amour... et le hiphop. autrement que de l’écouter.
ivrés à euêes depuis la disparition de leur ère, Gaie, une eune fille aveugle et son petit frère Gilsun sont recueillis par un oine bouddhiste. i la fillette trouve au teple une place en accord avec sa discrétion, Gilsun ne tarde pas à perturber, à la force de son enthousiase enfantin, la tranuilité des lieu. e petit garçon ne coprend pas pouruoi sa ère rend visite à sa soeur dans ses rêves ais ne vient aais le voir,
lui ui a pourtant les yeu grands ouverts. our la déguster uste avant les vacances d’hiver : U retrouver, il décide alors de suivre le oine dans un DÉUT TUT ÉTT , E TÉ DE ME, long voyage initiatiue.  ET ME et ’EU G.  est l’adaptation d’un contre traditionnel coréen. ragédie pour enfant, le film allie décors superes et récit savamment maîtrisé sur le thèmeLOULOU ET AUTRES LOUPS de la quête d’affection.Grand prix du Festival durane • 200 • min • Animation film d’animation d’Annec .Ave la voi de orànt euth  Cle 1   Cle 2
PERDU ? RETROUVÉ ! roramme de ourtmétrae d’animation randeretane • 2010 • 6min • Animationfait partie de ces villes américaines quiCleveland  Cle 1  Cle 2ont le plus souffert de la crise des suprimes avec sa population peu aisée et le film, à la lisière entre fiction et documentaire, prend le parti de filmer un procès opposant la population de la ville au anques de all treet. auf que ce procès n’a amais vraiment eu lieu. Le réalisateur qui devait au départ faire un vrai documentaire décide que ce procès doit avoir lieu, même de façon fictive. ait oulou, le eune loup, se retrouve seul au onde.incroale et troulant, aucun acteur n’est ien sûr oent survivre uand on ne sait ni ce u’on estprésent, tous les protagonistes étant les personnes ni ce u’on est censé anger  dopté puis répudiéien réelles qui auraient dû participer à ce procès s’il par des lapins, oulou va faire son apprentissageavait eu lieu. e vraies victimes, de vrais avocats, un entre le confort douillet du terrier et les périls de lavrai uge. out est vrai, sauf que c’est fau. L’eercice riée au dernier estival d’nnecy, une adaptation forêt.udelà des différences, une grande histoire passionnant d’un out à l’autre, révoltant ien est poignante et soignée du livre « ost and ound » dede tolérance et d’amitié. mais avant tout honnête avec le suet entendu l’anglosaon liver effers, paru en rance à l’Écoletraité, sans amais devenir partisan. C’est là toute des loisirs. É est un petit iou sa P force. d’animation.LE MARCHAND DE SABLE Un film de Jeer oller et Sinem Saao Allemane • 2011 • 1h24 • AnimationENTRE NOS MAINS LES CONTES DE LA FERME Cle 2Un film de ariana tero roramme de  ourtmétrae de emina rlova rane • 2010 • 1h2 • oumentaire éuliue hèue • min • AnimationCollèeée  Cle 1  Cle 2
haue nuit, coe tous les enfants du onde, Théo reoint le ays des êves grâce au sable agiue dispersé par le Marchand de able. Mais our sauver leur eploi, des fees décident a poule, le chien, la vache, le canard et tous leurs une nuit, le vilain Tourniauchear vole le sable de reprendre le pouvoir dans leur entreprise de ais nous entraînent à la découverte du fabuleu agiue et prend le contrôle du ays des rêves. e lingerie en créant une coopérative. u gré des petit onde de la fere à travers cin histoires. Marchand de able et son fidèle outon hilibert épreuves et des rebondisseents, elles découvrent La épulique chèque est connue dans le mondedeandent à Théo de les aider à récupérer le avec bonheur et huour la force du collectif, de la entier pour la qualité de son cinéma d’animation,précieu sable et déouer ainsi les plans du terrifiant solidarité et une nouvelle liberté. dûe à la place du théâtre de marionnette dansTourniauchear. oence alors une grandeur un matériau a priori austère, la cinéaste a réussi la culture populaire. Ces petits films en sont uneaventure, dans un univers où tout est possible…un petit iou de film, aussi politique que théâtral, représentation parfaite, tout en eauté et douceur. aussi drôle que dramatique, autant ancré dans le réel le plus âpre que décollant vers le cinéma et la fiction.Les Inrockuptibles. LroESra mÉmTeOdeI4LEoSur tFmIéLtrAaNeTEaSndinaveIMAGES DU RÉEL 44min • Animation  Cle 2 CE1 Cle CLEVELAND CONTRE ALL STREET u enu, uatre fils courts venus du froid, àUn film de JeanStéhane ron rane • 2010 • 1h • oumentaire • V anlaie  ée e  anvier , osh ohen et ses associés, avocats de la ville de leveland, assignent en ustice les  banues u’ils ugent responsables des saisies iobilières ui dévastent leur ville. Mais les banues de all treet u’ils attauent s’opposent par tous les oyens à l’ouverture d’une procédure.Cleveland contre Wall Street raconte l’histoire d’un procès ui aurait dû avoir lieu. Un procès de cinéa, dont l’histoire, les protagonistes et leurs téoignages sont bien réels.
CINÉMA ITALIEN  ROUGE COMME LE CIEL Un film de Critiano ortone talie • 2010 • 1h6 • rame • V  Cle 2 CE1 Cle Collèe Mirco perd la vue à l’âge de di ans et doit poursuivre sa scolarité dans un institut spécialisé. oin de son père, il ne peut plus partager avec lui sa passion du cinéa. l trouve pourtant le oyen de donner vie au histoires u’il s’invente : il enregistre des sons sur un agnétophone puis coupe les bandes, les colle et les réécoute. ’école très stricte n’approuve
pas du tout ses epériences et fait tout pour l’enrthur Conan ole,LE SECRET DE LA PYRAMIDEestElle doit s’occuper de la surveillanceest sur les dents. écarter. Mais Mirco, loin de se résigner, poursuit saun formidale spectacle, imprégné d’un charme etolosse de airobi, une statue géante convoitéedu passion...d’une atmosphère tpiquement ritanniques quipar osta, le criinel responsable de la ort de son servirent de modèle à la série des  P.policier. Depuis ce drae, la fillette ne dit plusari un ot. es événeents vont se précipiter la nuit où oé surprend osta et sa bande. Une poursuite L’INCONNU DU NORDEPRESSs’engage ui durera usu’au atin et ui verra Un film de Alred ithopersonnages se croiser, s’entraider ou setous les USA • 11 • 1h40 • olar • Vcobattre, usue sur les toits de otreDae… Ave arle raner uth oman oert alerLa nouvelle production tant attendue des talentueu Collèeéestudios olimage comle toute nos attentes. Plus q ’ film d’animation,    C reprend u un avec audace tous les codes du polar et livre un spectacle riche et effréné servi par une merveilleuse animation. Le dessin animé de l’année  «  C L CL est un film qui m’a» matinée e ormation aurée par Critian ne eaucoup touché. l montre que la vie peut asculerSaatié à etination eeneignant u premier à tout moment d’une vie d’enfant ordinaire à une vieegré e tienra le mercrei 2 anvier au Parvi d’enfant où il est contraint de tout changer malgréPour vou incrire contacte l’inpecteur e votre lui. irco est un enfant qui se at pour devenir cepircnocricitnoqu’il veut être et non devenir ce que les gens veulent» PRIS PAR LE POLAR 2011: préviualiation gratuite qu’il soit, il se at pour accomplir ses rêves malgréau Parvi le2 anvier à 1 Incription auprè e un handicap qu’il a au déut eaucoup de mal àarine riman u CP cm1crptoulouer  accepter. Le message du film est que l’on est tousUn chapion de tennis est abordé dans un train0 2    égau, handicapés ou pas, on suit les mêmes lois :par un inconnu ui lui propose un étrange arché et on est tous des êtres humains qui ont le droitil supprie sa fee encobrante si celuici se de devenir ce qu’ils veulent et pas ce que les autrescharge d’éliiner son propre père. royant avoir veulent.»Mathilde Pujol, 4ème.affaire à un fou, le tennisan ne lui prête aucuneCOUP DE CŒUR ! attention. eu de teps après, sa fee est assassinée... n des plus grands polars du cinéma. itchcocTHE SOCIAL NETORK reste le maître incontesté du genre, un metteur POLARscène manipulateur qui aime à confondre sonen  20USA her inma e r2  h01 diva ed ml nUV  pulic et à le surprendre sans amais oulier, sousAve Jee Eiener Jutin imerlae LE SECRET DE LA PYRAMIDEd’un spectacle populaire, de proposer unecouvert Collèeée Un film de arr evinonanalse critique des ressorts dramatiques. Pour vous USA • 1 • 1h4 • Aventure / antatiuecomme pour vos élèves, redécouvrir un itchcoc Ave ihola oe Alan Cosur grand écran est un plaisir qui ne se refuse pas   Cle Collèe» PRIS PAR LE POLAR 2011 : en partenariat avec le CP e autePrénée uneintervention auprè e élèveera organiée autour u film au moi e mar Préincription inipenale Plu ’ino auprè e arine riman u CP cm1 crptoulouer  0 2   
UNE VIE DE CHAT Un film de Alain anol & Jeanou eliioli, Mar ucerberg pirate le systèectobre rane • 2010 • 1h10 • Animation / oliierinforatiue de l’Université de arvard pour créer  Cle 2  Cle Collèeun site, une base de données de toutes les filles du capus. e site devient viral, détruisant tout  ondres en , le eune ohn atson fait son le systèe de arvard. Mar est accusé d’avoir entrée dans une nouvelle école. l y rencontre violé intentionnelleent la sécurité, les droits de un autre adolescent à l’esprit de déduction très reproduction et le respect de la vie privée. ’est développé : un certain herloc oles. Très vite, pourtant à ce oent u’est né ce ui deviendra oles et le futur docteur atson se lient d’aitié aceboo. uels ont été les faits eacts, ui peut et sont conduits à ener leur preière enuête sur réelleent revendiuer la paternité du réseau une série de eurtres étranges survenus à la suite social planétaire  e ui s’est iposé coe l’une d’hallucinations épouvantables… des idées phares du e siècle va déclencher des etraçant les eunes années de herloc olmesaffronteents au eneu colossau... et de son acolte ohn atson, le film mêle Ce film est une réelle surprise. ’un suet a priori humour et aventures dans l’univers du plus opportuniste, avid incher tire une oeuvre célère détective anglais. ur un rthme trépidant,Dino est un chat ui partage sa vie entre deumarquante, fascinante et d’une perfection l’intrigue imrique les âges et les lieu  dans leaisons. e our, il vit avec oé, la fillette d’uneincontestale scénario, montage, interprétation, Londres victorien se cache une étrange pramidecoissaire de police. a nuit, il escalade les toitsmusique, rthme....  CL  est un construite par une secte égptienne malfaisante.de aris en copagnie de ico, un cabrioleur d’unecomplément parfait dans le cadre d’un cours de ommage lire et amusé au personnages de irgrande habileté. eanne, la coissaire de police,sociologie, d’économie ou de nouvelles technologies.
>LES PARTENAIRES DU PARVIS
Mairie de
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.