Taux d'intérêt et marchés boursiers : une analyse empirique de l ...

De
Publié par

Taux d'intérêt et marchés boursiers : une analyse empirique de l ...

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 111
Nombre de pages : 20
Voir plus Voir moins
« Redéploiement du capitalisme mon  »dial Colloque Groupama - CIREM
Taux d’intérêt et marchés boursiers : une analyse empirique de l’intégration financière internationale
Vladimir Borgy (CEPII) & Valérie Mignon (Université Paris X et CEPII)
21 septembre 2006
Evolution de l’intégration financière entre la Zone euro et les Etats-Unis (1)
L’histoire économique est marquée par de nombreux épisodes d effondrement dperisx  d actifs monétaires et financiers. La dimension internationadl e  ces crises constitue une caractéristique nouvelle. Les marchés européen et américain semblent de plus en plus liés. Divers éléments expliquen t t ce etendance à lintégration financière (baisse des coûts d ’information, développement de nouveainusxt ruments financiers). Question : comment mesurleirn tégration financière ?
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Evolution de l’intégration financière entre la Zone euro et les Etats-Unis (2)
Les indicateurs de lintéatgiron financière peuvent être classés en plusieurs catégories. Stratégie retenue dans ceté t eu de : se focaliser sur les indicateurs basés sur les  parivxec une étude du marché de la monnaie et sd emarchés boursiers. Objectif : appréhender lday namique de lintégration financière entre les Etats-Uenti sl a Zone euro par le biais dindicateurs financiers repnot ssaur les taux dintérêt et les prix d’actifs.
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Taux d’intérêt : indicateurs permettant de mesurer l’intégration financière
Indicateurs basés sur les taux d’intérêt nominaux. Indicateurs basés sur les taux d’intérêt réels. Analyse des écarts à la parité non couverte des taux d’intérêt (PTINC) : – Condition d’équilibre du marché des changes (sous lhypothèse de neutralité àv-ivsi-s du risque et de libre circulation des capitaux) : i tU , S = i E , + ∆ s t e k k t k +
EPTINC t = i tU , kS i tE , k − ∆ s t + k
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
8
3
-2
-7
-12
Mesure de l’intégration à partir de la parité des taux d’intérêt non couverte (1)
Ecart à la parité des taux d'intérêt (taux à 6 m ois)
Source : Datastream, calcul des auteurs
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Mesure de l’intégration à partir de la parité des taux d’intérêt non couverte (2)
A partir des estimations écoomnétriques, il apparaît que la parité non couverte des t aduixntérêt est globalement vérifiée :
– L’écart à la PTINC est stationnaire : la parité non couverte des taux d’intérêt est vérifiée à long terme, que ce soit pour les taux courts ou les taux longs. – L’écart à la parité non couverte des taux longs est imprévisible : la PTINC ins t a n ée est vérifiée pour les taux longs. Pour les taux courts, la PTINC instantanée n’est pas vérifiée.
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
1,0 0,8 0,6 0,4 0,2 0,0 -0,2 -0,4 -0,6 -0,8 -1,0
Taux d’intérêt : Mesure de lintégratiào np artir de corrélations glissantes
C orrélations glissantes - Taux nom inaux à court term e :
6 m ois
3 m ois
S ources : datastream , calcul des auteurs
1 m ois Linéaire (6 m ois)
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
1 0 9 8 7 6 5 4 3 2 1 0
Taux d’intérêt nominaux à 6 mois
T a u x d 'in té rê t n o m in a u x à 6 m o is (1 9 9 0 -2 0 0 6 )
S o u rc e : d a ta s tre a m
ta u x e u ro p é e n
ta u x a m é ric a in
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Taux d’intérêt : étude de la cointégration entre les taux nomina udxe la zone euro et des Etats-Unis
s
Deux séries sont cointégr  é : e – si elles sont non stationnaires, – s’il est possible de trouver une combinaison linéaire stationnaire de ces deux séries. Si les séries sont coint é gers, elles peuvent évoluer de manière disjointe à court terme mais il existe des forces de rappel de sorte qu’elles évoluent ensemble à long terme. Si les séries de taux so cnotintégrées, il est possible d’estimer un modèle à correction d’erreur afin : – d’étudier la causalité entre les séries, –évaluer la vitesse dajustem deenst taux dintérêt vers leur valeur d’équilibre de long terme.
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Taux d’intérêt : estimation d’un modèle à correction d’erreur (VECM) ii ttUES =αα 1 +φφ 1 ii tt UU 1 SS ii tt EE 1 +ββ 1 jj ii ttUU SSjj 1 ++γγ 1 jj ii ttE j 1 ++ ee 1 t  (5 E ∆ = 2 + 2 1 1 + 2 − − 1 2 j 1 2 t  (6) • Entre parenthèses : résidu  ldae relation de long terme entre les taux d’intérêt nominaux. • On impose une relation de long terme unitaire entre les deux taux, conformément à la théorie. V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Résultats de l’estimation du VECM pour les taux d’intérêt nominaux à 1 mois (1)
z(-1) EURO(-1) EURO(-2) EURO(-3) US(-1) US(-2) US(-3) Constante
R2 R2 ajusté
Taux à 1 mois EURO US -0 0130 (-2.61) -0.0058 (-0.79) . 0.2455 (3.07) 0.0532 (0.45) -0 0838 (-1.02) -0.2987 (-2.46) . 0.2739 (3.39) -0.0654 (-0.55) -0.0818 (-1.54) -0.0006 (-0.01) 0.0216 (0.43) 0.2228 (3.01) -0.0138 (-0.28) 0.3057 (4.11) -0.0188 (-1.55) -0.0105 (-0.58)
.09190
0.1588
0.1922
0.1601
V.Borgy & V.Mignon - Redéploiement du capitalisme mondial - 21/09/2006
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.