Unité et diversité des êtres humaines

De
Publié par

Sommes nous tous semblables ou différents ? Et pourquoi ? Vous comprendrez mieux cette partie du programme de SVT de 3ème avec ce cours sur l'Unité et diversité des êtres humaines.

Publié le : mercredi 11 décembre 2013
Lecture(s) : 133
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins

1ère PARTIE
DIVERSITE ET UNITE DES ETRES HUMAINS

Chapitre 1 : Tous semblables et tous différents
RAPPELS
 Une cellule : unité vivante constituée de cytoplasme dans lequel se trouve un noyau et qui est
délimitée par une membrane.
 Une espèce : regroupe sous un même nom l’ensemble des êtres vivants qui se ressemblent
(en général) et qui peuvent se reproduire entre eux.
 Chez de nombreuses espèces, dont l’Homme, la naissance d’un nouvel individu résulte de la
reproduction sexuée.
 La reproduction sexuée débute par la fécondation : fusion entre un spermatozoïde et un
ovule ce qui forme une cellule-œuf.
 La cellule-œuf se multiplie formant ainsi un embryon (puis un fœtus).
 Caractère d’une espèce = caractère spécifique : particularité physique commune à tous les
individus d’une espèce.

Problèmes à résoudre :
- Comment expliquer les ressemblances et les différences entre les individus d’une même
espèce ?
- Comment les caractères propres à une espèce sont-ils transmis à la descendance ?
- Où le programme génétique est-il situé dans l’organisme ?

I. Les caractères des êtres humains
De quoi dépendent les caractères physiques de chaque être humain ?

Activité 1
 exploitation de documents, livre p.12 et 13

A/ Les caractères héréditaires
- Chaque individu partage avec les autres individus de son espèce des caractères qui se
retrouvent de génération en génération.
- Chez un individu, la réalisation d’un caractère héréditaire dépend d’une information présente
dans la cellule-œuf, cette information est héritée des parents.
- Ces caractères peuvent présenter des variations individuelles.

Exemple : la forme du
lobe de l’oreille

Lobe attaché (ou absent) Lobe détaché (présent)
Autres exemples : la
couleur de la peau et
des cheveux

Enfant albinos


EXERCICES : étude d’arbres généalogiques (fiche exercice)

B/ Les caractères non héréditaires
1. Les effets du soleil
 le bronzage : un caractère individuel provisoire, non transmis à la descendance.


2. les effets de l’entraînement physique
- une activité physique régulière développe la masse musculaire.
- selon le type de sport pratiqué, certains groupes musculaires sont plus développés que
d’autres.





3. le mode de vie
L’alimentation (qualité, quantité), peut modifier certaines caractéristiques physiques d’un
individu comme la corpulence.

À l’âge de 2 ans 23 ans plus tard






Des facteurs de l’environnement peuvent modifier l’état de certains caractères héréditaires.
Ces modifications ne sont pas héréditaires.
Exemples : l’exposition au soleil, l’entraînement sportif, l’alimentation, l’entraînement permettant
d’acquérir la dextérité permettant de jouer d’un instrument de musique…


II. La localisation des informations héréditaires
Fiche activité n°2
Objectif :
Déterminer la localisation des informations à l’origine des caractères héréditaires dans les cellules
qui constituent un être vivant (ici l’espèce humaine).
Activité : exploiter les résultats d’une expérience
 Expérience de transfert de noyau p. 14

• Les informations héréditaires, donc reçues des parents, sont contenues dans le noyau de la
cellule-œuf.
• À la naissance, toutes les cellules de l’individu contiennent les mêmes informations.

III. Le support des informations héréditaires
Objectif : observer le contenu du noyau pour comprendre comment les caractères héréditaires
sont déterminés.

A/ Observer au microscope optique le contenu du noyau
Fiche activité n°3



Schéma d’une cellule végétale en cours de multiplication

Membrane (+ paroi)
Noyau (son enveloppe disparaît)
2 chromosomes
Cytoplasme


Lorsqu’une cellule se multiplie, on peut observer des « filaments » ou « bâtonnets » dans le
noyau.

Schéma d’un chromosome : différentes types de représentation




Les « bâtonnets » observés dans les cellules en cours de multiplication sont des chromosomes.
Chaque cellule de tout être vivant contient des chromosomes.


B/ Le classement des chromosomes d’une cellule
Fiche activité n°4

Photo d’un caryotype humain (homme) Schémas de caryotypes humains




Le nombre de chromosomes est propre à chaque espèce, mais il est identique pour chaque
individu d’une même espèce ; exemple de l’espèce humaine : 46 chromosomes.

Les chromosomes sont présents par paires (23 paires pour l’Homme) : les 2 chromosomes d’une
paire sont identiques (même taille, même position du centromère, même répartition des
bandes colorées). Ces caractéristiques permettent de classer les chromosomes d’une cellule
sous forme d’un caryotype.

L’une des paires est différente selon le sexe de l’individu :
ème- garçon ♂: les chromosomes de la 23 paire sont appelés X et Y (Y est plus petit que X).
ème- fille ♀ : les chromosomes de la 23 paire sont identiques (X X).

Parfois, un nombre anormal de chromosomes empêche le développement de l’embryon ou
entraîne des caractères différents chez l’individu concerné.
- présence de trois chromosomes dans une paire = trisomie
- présence d’un seul chromosome dans une paire = monosomie
Exemples : trisomie 21, trisomie de la paire de chromosomes sexuels (syndrome de Klinfelter)
ou monosomie (syndrome de Turner).


BILAN
* Chaque individu présente les caractères de l'espèce avec des variations qui lui sont propres.
* Les caractères qui se retrouvent dans les générations successives sont des caractères
héréditaires.
* Les facteurs environnementaux peuvent modifier certains caractères. Ces modifications ne sont
pas héréditaires.
* Les chromosomes présents dans le noyau sont le support des informations héréditaires.
* Chaque cellule d'un individu de l'espèce humaine possède 23 paires de chromosomes, l'une
d'elles présente des caractéristiques différentes selon le sexe.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.