Fiche de lecture phede acte 4 scene 2 de racine

De
Publié par

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 2 936
Tags :
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
PHEDREetI,Vsc:Acène 2
Intro:Acte III, retour de Th Oenone conseilleàPh de prendre le pouvoir Ph invoque Vénus pour la venger (rendre H amoureux) Retour de Th annoncépar Oenone Ph lui confi son destin Etonnement de Th faceàl’accueil «étrange » d’H, Ph Oenone confiàTh un mensonge. L’amour d’H pour Ph. L prend le parti de Ph et noirci H dc Th condamne H L’échange théâtral, unéchec? I) Le discours argumentatif qui appartient au genre oratoire. (discours judiciaire) : veut accuser H ki doit se justifier I) La tirade de Th 44/64 repose sur une opposit°sur la gloire passéde Th pour mieux mettre enévidence le monstrueux d’H voc dépréciatif, chp lexical culpabilitéet violence du choix des mots «perfide, monstre, impur, ennemi, traitre» renforcépar adj « impur » et complt du nom « amour plein d’horreur », adv d’intensité« si criminel » sonoritédur en « r » colère de Th soulignée par le rythme ac enjambement (45/46) et rejet anaphorique « fuis » 64/113 Prière de ThàNeptune (en ∕∕ prière acte III, 2 P/Vénus) ki a 1 valeur tragique car les dieux st invoqués par les homme qui en sont les jouets chp lexical de la prière + sa f°: vengeresse «venge..» II) La tirade d’H (playdoyer inefficace) discours judiciaire oùH veut se défendre de la condamnat°paternelle pour la justice dc innoscence. 4 parties dans la tirade a.H ne veut pas condamner Ph (87/91) b.Antithèse entre l’innocence et la culpabilité(93/00) c.Rappel de sa noble naissance (01/04) d.Autoportrait moral : «superbe H», vertue austère Innocence implicite car le spectateur sait mèpas T Success°d’impératif, injonct°pour que Th sache Chp lexical de la culpabilité, innocence. 01/04 : hyperbole en opposit° « s » = mots les + importants «sein», «sang» T coupe la parole dc argumentat°n’a pas convaincue II) Le malentendu tragique. I) aveuglement d’H Incapacité1 : aveuglemt avant notre passage (39/40) 2 :H en est responsable puisqu’il se tait 3 de Th : «le fer» représenT l’épée ki est retrouvée dans les mains de Ph (synecdoque= partie pour le tout) mauvaise interprétat°de l’épée ki renvoieàl’acte II,5 v 05 « J’ai reconnu le fer, instrument de sa rage) II) Théâtre et représentation : le spectateur Le spectateur en sait + ke le personnage Dble représentat°: pour le spect et pour le perso Th montre par ses paroles et ses actes k’il est inconscient des menaces qui pèsent sur lui et dt le spect est au courant. H qtàlui est pour le spect un perso pathétik par son rôle de victime impuissante CONCLU:Aveuglt de ThvolonT d’H de convaincre T T invoque les dieux, mais neptune ne répond pasàsa prière d’oùson ironie tragik.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.