La formation en alternance

De
Publié par

Cet ouvrage s'adresse à un public multiple, allant des acteurs de l'alternance, souvent confrontés à de fortes difficultés, jusqu'au citoyen qui s'interroge sur le devenir de l'éducation dans son pays. La diversité des contributions, des contributeurs, des angles d'approche et des points de vue exprimés aidera le lecteur à mieux comprendre la réalité de l'alternance, diversifiée, complexe et en constante évolution, qu'on ne peut maîtriser si l'on s'en tient à des schémas d'analyse trop réducteurs ou trop standardisés.
Publié le : jeudi 1 janvier 2015
Lecture(s) : 76
Tags :
EAN13 : 9782336366005
Nombre de pages : 308
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Jacques Bec Jack y Singér y Dominique Tr icot
MAT RI OO FN & R I O VLa formation A Sen alternance
Complexité et dynamique des dispositifs
La formation en alternance
Complexité et dynamique des dispositifs
Savoir et Formation Collection créée par Jacky Beillerot (1939-2004), Dominique Fablet (1953-2013) et Michel Gault,dirigée par Paul Durning  À la croisée de l'économique, du social et du culturel, des acquis du passé et des investissements qui engagent l'avenir, la formation s'impose désormais comme passage obligé, tant pour la survie et le développement des sociétés, que pour l'accomplissement des individus.  La formation articule savoir et savoir-faire, elle conjugue l'appropriation des connaissances et des pratiques à des fins professionnelles, sociales, personnelles et l'exploration des thèses et des valeurs qui les sous-tendent, du sens à leur assigner.  La collectionSavoir et Formation veut contribuer à l'information et à la réflexion sur ces aspects majeurs. Dernières parutions Philippe CHAUSSECOURTE(dir.),Enseigner à l’école primaire : dix ans avec un professeur des écoles, 2014. Séverine PARAYREet Alexandre KLEIN(dir.),Education et santé. Des pratiques aux savoirs, 2014. Jean CHAMIet Chantal HUMBERT,Dispositifs d’analyse des pratiques et d’intervention. Approches théoriques et cliniques du concept de dispositif, 2014. Jean-Luc PRADES,Figures de la psychosociologie. De la critique de Taylor à l’actepouvoir de Gérard Mendel, 2014. Maxime DELALOY et Michel FOUDRIAT,Les chefs de service en action sociale. Discours normatifs, constructions individuelles et contextuelles, 2014. Elisabeth LUISIN-PAGNOD, Monique SOULARD-PECHBERTY, Frédéric DURIEZ(dir.),Protéger les personnes vulnérables. Regards croisés sur la profession de mandataire judiciaire à la protection des majeurs, 2014. de Yves GUERRE,Jouer le conflit. Pratiques de Théâtre d’Intervention(2 édition revue et augmentée), 2014. Yves GUERRE,l’âge d’or de l’éducation populaire. Le peuple éducateur Vers , 2014. Michèle GUIGUE (dir.),Les déchirements des institutions éducatives. Jeux d’acteurs face au décrochage scolaire, 2013. Gérard BOUDESSEUL (dir.),Du décrochage à la réussite scolaire. Expériences françaises et internationales, 2013. Jacques BEZIAT (dir.),Analyse de pratiques et réflexivité. Regards sur la formation, la recherche et l’intervention socio-éducative, 2013. Alain VERGNIOUX (coord.),Traité d’ingénierie de la formation. Problématiques, orientations, méthodes, 2013/ Valérie BARRY, Claude BEDOUIN, Eric BERNAD, Véronique FORTUN,Dispositifs de formation pour une école inclusive. Accompagner des formations pédagogiques, 2013. Ruth Canter KOHN,Pour une démarche clinique engagée, 2013.
Jacques Bec, Jacky Singéry et Dominique Tricot
La formation en alternance
Complexité et dynamique des dispositifs
Des mêmes auteurs Jacques Bec, François Granier et Jacky Singéry : Le consultant et le changement dans la fonction publique, L'Harmattan, 1993. Jacques Bec, François Granier et Jacky Singéry : La facilitation des changements organisationnels : Méthodes, outils et modèles, L'Harmattan, 2007.
© L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-04558-0 EAN : 9782343045580
Préface Au moment où, de toutes parts, on vante les mérites de la formation en alternance, l’ouvrage corédigé par Jacques Bec, Jacky Singéry et Dominique Tricot vient à point. Il traite, en effet, de cette question, mais sans en rester aux slogans habituels ni à l’exposé des lieux communs commodes sur « l’importance de conjuguer théorie et pratique pour trouver plus facilement un emploi ». Il entre dans la complexité de la question et s’attache à identifier la dynamique spécifique de ce modèle pédagogique. Car c’est ainsi – et ainsi seulement – qu’on peut identifier les conditions grâce auxquelles l’alternance peut être un véritable outil de réussite personnelle et professionnelle. L’imitation, en effet, n’est pas suffisante pour permettre à un jeune de construire une véritable compétence. Cette construction nécessite un passage par la compréhension, la modélisation, l’apprentissage de la décontextualisation… bref, tout un travail qui requiert des situations élaborées et un accompagnement précis. L’alternance est ainsi, d’une certaine manière, bien au-delà d’un dispositif institutionnel, une véritable propédeutique professionnelle et un formidable outil de formation à l’autonomie. Elle place le sujet dans une démarche où il doit, en permanence, mettre en relation des questions et des réponses, des problèmes et des solutions, des enjeux et des modèles. Elle l’invite à parcourir sans cesse, dans les deux sens, la chaîne qui va des finalités aux modalités, des objectifs aux moyens. Mais l’alternance permet aussi – et ce n’est pas un de ses moindres mérites -de dépasser la simple juxtaposition de compétences techniques segmentées pour aider celui qui se forme à s’inscrire dans une culture professionnelle, dans un espace-temps structuré, dans un collectif où chacun peut s’enrichir de l’apport de l’autre et transmettre, à son tour, les savoirs et les savoir-faire qui lui ont été transmis. L’alternance est ainsi une forme particulièrement élaborée de la nécessaire solidarité entre les générations comme de l’impératif de la mutualisation dans un monde où triomphent trop souvent les replis individualistes.
7
Pour toutes ces raisons, l’alternance est, déjà, une anticipation de cette « formation tout au long de la vie » que nous appelons de nos vœux et qui est plus que jamais nécessaire. Les collaborateurs à cet ouvrage – dont plusieurs sont issus de l’enseignement agricole, pionnier dans le domaine de l’alternance comme dans bien d’autres - l’ont, à mon sens, bien compris. C’est pourquoi leur ouvrage est un bel outil professionnel qui sera fort utile à tous les acteurs de la formation. Philippe MEIRIEU Professeur des universités en Sciences de l’Éducation Université LUMIERE-Lyon 2
8
Remerciements Nous tenons particulièrement à remercier, pour leur contribution importante : Anne-Marie Cognac, Chargée d'Inspection d'Apprentissage pour l'Enseignement Agricole sur la Région Rhône-Alpes Reynald Calafat, Animateur d'un dispositif d'Insertion Professionnelle et Chargé des fonctions de CPE dans un CFA Régional de l'Enseignement Agricole (Antibes) Anne-Marie Courage, Administratrice de "Galilée.sp" Bernard Donnadieu, Maître de conférences (Université Aix Marseille) Valérie Fagnola, Responsable de l'Unité de Formation par Apprentissage (UFA), d'un Établissement d'Enseignement Agricole (St Rémy de Provence) Nathalie Lenoir, Responsable de Formation d'une section d'Ingénieurs en CFA Agricole et directrice d'un CFPPA (Antibes). Et, pour leur participation à la table ronde : Françoise Lonne, Directrice d'un CFA du bâtiment (Aix-Les Milles) Michèle Raspo Chargée d'Inspection d'Apprentissage pour l'Enseignement Agricole sur la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur Irène Roard Directrice d'un CFA Spécialisé (Aix-en -Provence).
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.