Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 14,99 €

Lecture en ligne

Publications similaires

Méthodologie de la recherche
Pr Edo Kodjo Maurille AGBOBLIet initiation à la préparation
des mémoires et des thèses
L’histoire du monde est liée à celle de l’homme qui, pour son
existence, a déclenché d’abord la révolution agricole, puis la
révolution industrielle et enfi n la du savoir. Celle-ci a
e ecoïncidé, depuis la fi n du 20 siècle et le début du 3 millénaire,
avec l’émergence de l’intelligence économique, dont le support est
la recherche, fondement de l’innovation dont l’homme a besoin
pour son épanouissement et son émulation.
Chaque être a besoin, pour son propre devenir, de comprendre
les événements qu’il vit et tous les aspects de l’environnement dont
il dépend. Les écrits qui doivent l’éclairer sont produits par divers
acteurs : inventeurs, savants, chercheurs. Parce que la recherche est
devenue un défi de société, il faut maîtriser la méthodologie qui y
gouverne pour saisir le contenu des divers travaux destinés à nous
éclairer. Tel est le but de cet opuscule très nécessaire aux étudiants
et élèves des cycles 2 et 3 de l’enseignement supérieur, pour la
validation de leurs travaux, et à tout lecteur qui veut comprendre
les écrits scientifi ques expliquant les phénomènes du monde
contemporain.
Edo Kodjo Maurille AGBOBLI est titulaire d’un
e diplôme de 3 cycle en sciences du développement
(IEDES-Paris, Sorbonne) obtenu en 1972 et d’un
doctorat d’État ès Sciences économiques
(FASEGUB-Lomé) obtenu en 1996. Il a occupé plusieurs
fonctions administratives au Togo. En août 1996,
il fut nommé ministre de l’Éducation nationale et
de la recherche, puis, en juin 1999, ministre de l’Enseignement
technique et de la formation professionnelle, poste qu’il quitta
en juillet 2005. Il assume, depuis 2010, les fonctions de directeur
académique à l’École supérieure d’administration et de gestion
Notre Dame de l’église (ESAG-NDE). Il est récipiendaire de
plusieurs décorations honorifi ques.
ISBN : 978-2-343-05230-4
20
Méthodologie
de la recherche
et initiation
à la préparation
des mémoires
et des thèses
Méthodologie de la recherche et initiation
Pr Edo Kodjo Maurille AGBOBLI
à la préparation des mémoires et des thèses










Méthodologie de la recherche
et initiation à la préparation
des mémoires et des thèses




Pr Edo Kodjo Maurille AGBOBLI















Méthodologie de la recherche
et initiation à la préparation
des mémoires et des thèses





















































































































































































































































© L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris

http://www.harmattan.fr
diffusion.harmattan@wanadoo.fr

ISBN : 978-2-343-05230-4
EAN : 9782343052304
PUBLICATIONS ANTÉRIEURES DU MÊME
AUTEUR DANS D’AUTRES MAISONS D’ÉDITION
Les moyens financiers du développement au Togo, Les éditions du Togo,
ESTEG-UB-Etudes et perspectives, Lomé, 1978.
Histoire des faits économiques et sociaux depuis l'antiquité jusqu'à nos jours,
Éditogo, ESTEG – Université du Bénin – Études et Perspectives, Lomé,
1982.
Géographie et structures économiques de l'Afrique, Nouvelles éditions
africaines, Lomé-Dakar-Abidjan, 1982.
Vingt ans avec le Général EYADEMA 1967-1987 ou l'histoire économique
du Togo, Éditions de TREVISSE, Paris, 1987.
Histoire des faits économiques et sociaux depuis l'antiquité jusqu'à nos jours,
Nouvelles éditions africaines, Lomé, 1994.
Précis des principes et techniques élémentaires de planification, NEA, Lomé,
1994.
Dynamique de la pensée économique dans l'histoire humaine, NEA-TOGO,
Lomé, 1998.
Petit précis d’économie politique, Éditions Bognini, Abidjan, 2003.
Evaluation des formations dans l’enseignement supérieur au Togo, Les
éditions Bognini, Abidjan, 2005.
DÉDICACE
A la communauté universitaire,
A la communauté des chercheurs, scientifiques de tous ordres,
A la recherche africaine,
A toute personne intéressée par la recherche,

Je dédie cet ouvrage


SIGNIFICATION DES SIGLES
ANR : Agence nationale de la recherche
AERES : Agence d'évaluation de la recherche et de l'enseignement
supérieur
ATER : Attaché temporaire d’enseignement et de recherche
BTS : Brevet de technicien supérieur
CAAE : Centre d’aptitude à l’administration des entreprises
CONFEMEN : Conférence des ministres de l’éducation nationale des États
et gouvernements de la Francophonie
CAMES : Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur
CAM : Centre d’arbitrage et de médiation
CODESRIA : Conseil pour le développement de la recherche en sciences
sociales en Afrique
CIP : Cellule d’inscription pédagogique
CUT : Chancellerie des universités du Togo
CSR : Conseil stratégique de la recherche
DAAS : Direction des affaires académiques et de la scolarité
DEA : Diplôme d’études approfondies
DESS : Diplôme d’études supérieures spécialisées
ESA : École supérieure d’agronomie
ESAG-NDE : Ecole supérieure d’administration et de gestion Notre Dame
de l’Eglise
ENSI : École supérieure des ingénieurs
FASEG : Faculté des sciences économiques et de gestion
FAO : Organisation des nations unies pour l’agriculture et la faim
FMMF : Faculté mixte de médecine et de pharmacie
FDS : Faculté des sciences
FDD : Faculté de droit
FLESH : Faculté des lettres et des sciences humaines
HCST : Haut conseil de la science et de la technologie
INSE : Institut national des sciences de l’éducation
OACI : Organisation de l’aviation civile internationale,
OMM : Organisation mondiale de la météorologie,
OMPI : Organisation mondiale de la propriété intellectuelle,
OMS : Organisation mondiale de la santé,
OMT : Organisation mondiale du tourisme
ONUDI : Organisation des nations unies pour le développement
industriel,
ONUE : Organisation des nations unies pour l’environnement,
UNICEF : Organisation des nations unies pour l’enfance,
UNESCO : Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et
la culture
ONUSIDA : Organisation des nations unies pour le sida
MESR : Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
METFP : Ministère de l’enseignement technique et de la formation
professionnelle
RCUT : Rectorat chancellerie des universités du Togo
RESAO : Réseau de l’enseignement supérieur de l’Afrique de l’ouest
ROCARE : Réseau ouest et centre africain de recherche en éducation
SLMD : Système-Licence-Master-Doctorat
UE : Unité d’enseignement
UEOP : Unités d’enseignements optionnelles
UEMOA : Union économique et monétaire ouest africaine
VAE : Validation des acquis de l’expérience
UL : Université de Lomé
PUL : Président université de Lomé
VPUL : Vice-président université de Lomé
ACL : Agent comptable université de Lomé
12 AVANT-PROPOS
À la suite de l’invention de l’imprimerie, la lecture est devenue,
dans les sociétés contemporaines, une occupation passionnante à
laquelle s’adonne la majorité des citoyens.
L’intérêt des lecteurs se trouve ainsi porté sur tous les domaines
en regard de leurs sensibilités individuelles, de leurs centres
d’intérêts personnels, de la perception attendue de
l’environnement dans lequel ils évoluent.
Il en est apparu une diversification non seulement des sources
ou formes de lectures quels que soit l’âge, le sexe, l’origine, les
activités des personnes intéressées notamment les documents
illustrés (romans, les revues, journaux), les documents non illustrés
(livres, manuels, etc.) mais également des programmes
audiovisuels proposés par les radios et les télévisions et ceux en ligne sur
Internet.
La généralisation de l’enseignement primaire et secondaire dans
le cadre de l’éducation pour tous, les progrès dans
l’alphabétisation, le développement de l’enseignement supérieur dont la
recherche est devenue un des pivots essentiels ont renforcé la
curiosité intellectuelle de toute personne vivant dans la société
moderne.
Les exigences de la communauté internationale pour lutter
contre la pauvreté, instaurer une certaine équité dans le monde,
assurer l’éducation pour tous à travers les structures de
l’organisation des Nations unies (ONU) et de ses institutions
spécialisées : organisation des nations unies pour l’éducation, la
science et la culture (UNESCO), organisation des nations unies
pour la santé (OMS), organisation des nations unies pour
l’enfance (UNICEF), organisation des nations unies pour
l’agriculture et la faim (FAO), organisation des nations unies pour
le développement industriel (ONUDI), organisation des nations
unies pour la propriété intellectuelle (OMPI), organisation des
nations unies pour l’environnement (OUE), organisation des
nations unies pour le sida (ONUSIDA), organisation de l’aviation
civile internationale (OACI), organisation mondiale de la
météorologie (OMM), organisation mondiale du tourisme, programme
des nations unies pour le développement, etc. ont rendu impérieux
l’accès aux informations stratégiques où la recherche joue un rôle
déterminant.
Pour fournir l’information diversifiée mais accessible aux
candidats, aux études et à la formation, au chercheur de tout domaine
d’activité, au citoyen et au public anonyme, il est paru nécessaire
d’élaborer un guide servant de référentiel de lecture et de
compréhension des travaux de recherche qu’ils ressortent du cadre
universitaire ou non.
Le présent document sur la méthodologie de la recherche et
l’initiation à la préparation des mémoires et des thèses est destiné à
fournir de l’information diversifiée et accessible au candidat aux
études et à la formation, au chercheur de tout domaine d’activité,
au citoyen et au public anonyme.
Le présent ouvrage est rédigé pour répondre aux objectifs
pédagogiques de l’Unité d’enseignement sur la méthodologie que
l’on retrouve dans les universités et institutions d’enseignement
supérieur.
L’unité d’enseignement portant sur la méthodologie de la
recherche et l’initiation à la préparation des mémoires et des thèses
est destinée à la communauté des chercheurs dont les études et
formations se terminent par la préparation d’un sujet de mémoire
ou de thèse.
Elle concerne plus particulièrement les étudiants des universités
(facultés, écoles, centres et instituts) en année de licence, de
mas14 tère ou de doctorat, les élèves des écoles de formation de
l’enseignement supérieur technique et professionnel débouchant
sur le cycle 2 et 3, les élèves des écoles nationales d’administration
dont les diplômes de fin de formation exigent la préparation de
mémoire de fin de cycle, tout autre chercheur souhaitant connaître
les techniques, procédures, modes requis pour un travail
scientifique.
Elle est rendue indispensable :
– par le désir universel d’uniformisation de la présentation des
travaux de recherche sur le plan académique pour une
meilleure lisibilité ;
– par le souci d’harmoniser les outils et instruments de
recherche ;
– par la nécessité de facilitation de l’interprétation des
données produites afin d’assurer une plus grande avancée du
domaine de recherche considérée.

La production de travaux divers ne relevant plus du domaine
ésotérique quelle que soit la discipline concernée, un large public
est intéressé par cette unité d’enseignement dont les indications
fournissent une méthode idéale de lecture et de compréhension
des ouvrages et articles.
Les candidats aux études et aux formations doivent :
– jouir d’une culture générale couvrant les disciplines
suivantes : anthropologie, droit, économie, science politique,
sociologie, etc.
– disposer d’une forte capacité d’analyse et de synthèse afin de
se limiter à l’essentiel dans l’appréhension des phénomènes ;
– posséder une facilité pour la recherche documentaire et
avoir une aptitude à la hiérarchisation ou au choix des
thèmes de la littérature ;
– maîtriser l’utilisation de l’outil informatique pour la saisie et
le calcul des données.

15 D’une façon générale, l’unité d’enseignement vise à faire
acquérir à tout candidat à la formation, à tout lecteur de travaux
scientifiques ou d’ouvrages et de manuels :
– la maîtrise de la recherche personnelle ;
– la clé de lecture et de compréhension des textes ;
– la possession d’un certain professionnalisme excluant
l’improvisation

D’une façon plus spécifique, l’unité d’enseignement vise des
objectifs immédiats notamment :
– la formation de compétences pointues aptes à la recherche
et rapidement opérationnelles
– la normalisation des acquisitions au niveau mondial pour la
validation équitable des connaissances mieux prédisposées
au marché de travail ou de l’emploi

Une littérature abondante existe pour cerner la méthodologie
de la recherche et l’initiation à la préparation des mémoires et des
thèses et pour la lecture et la compréhension des ouvrages,
manuels et articles scientifiques.
Indépendamment de la littérature spécifique les concernant, il
existe également une littérature exploitable pour les deux domaines
d’enseignement complémentaire que sont :
– La production et l’analyse des données comportant des
travaux pratiques ;
– La collecte des données nécessitant des visites de terrain en
vue de la maîtrise des techniques.

La documentation exploitable provient d’auteurs divers
ressortant du monde académique et extra académique et d’écrivains de
différentes époques de l’histoire universelle. Une liste limitative
figure dans la bibliographie.
16 INTRODUCTION GÉNÉRALE
L’évolution mondiale actuelle s’est inscrite dans la dynamique
de la mondialisation dominée par la pensée unique et concerne
tous les domaines d’activité politique, économique, financière,
culturelle, scientifique, technique, technologique,
environnementale.
Les Technologies de l’information et de la communication
(TIC) sont devenues l’instrument privilégié de gestion de l’activité
économique en faisant de la société du savoir le déterminant du
progrès des nations et de l’intelligence économique la base de
l’émergence des économies nationales.
L’harmonisation des politiques économiques dans les relations
économiques internationales va de paire avec la numérisation des
pratiques dont l’exemple le plus frappant est la généralisation du
passeport biométrique dans les voyages internationaux.
Dans le domaine de l’enseignement et de la formation, malgré
certaines réserves soulevées, la normalisation s’effectue avec
l’adoption du système Licence/Mastère/Doctorat en vue d’établir
une réelle équité dans la qualité des diplômes.
Il n’est donc pas étonnant de voir la même pratique toucher les
productions d’ouvrages, de manuels et d’articles scientifiques quel
que soit le domaine concerné des sciences sociales, des humaines,
des sciences exactes, des sciences naturelles, des sciences
techniques, des sciences environnementales, etc.
La normalisation des productions scientifiques et littéraires
s’est imposée pour faciliter la recherche à tous les niveaux, pour
favoriser une plus grande diffusion des connaissances, pour
accélérer le processus de mondialisation et surtout permettre une plus
grande diffusion des connaissances.
Le principe qui guide cette pratique est qu’aucune nation dans
le monde ni aucun individu de la communauté internationale ne
doivent être laissés en marge du progrès et la lutte contre la
pauvreté passe par l’instruction, l’éducation, la formation et le
renforcement des capacités partout où elles se trouvent afin qu’il n’y ait
plus d’individus rejetés ou de communautés laissées dans la société
mondiale émergente.
La connaissance étant universelle, les productions d’ouvrages
ou de manuels, d’œuvres littéraires ou autres doivent contribuer à
la favoriser et à assurer sa large diffusion comme valeur de société.
Elle s’appuie sur la recherche pour déboucher sur l’innovation,
source de progrès économique social.
Comme la compréhension des divers documents livrés au
public doit être d’accès et de lisibilité faciles, cette situation requiert
un processus de normalisation et d’uniformisation préfigurant le
citoyen mondial de demain pour lequel l’économie numérique
n’aura plus de secret.
Cette harmonisation permettra aux diplômés issus des systèmes
nationaux d’éducation et de formation, dépourvus de tout
complexe, de jouir des mêmes acquisitions de connaissances les
mettant à égalité de chance.
L’unité d’enseignement portant sur la méthodologie de la
recherche et l’initiation à la préparation des mémoires et des thèses
est destinée à fournir à tout candidat à la recherche et à la lecture
les techniques nécessaires à la compréhension des travaux existant,
à la production des manuels, ouvrages et travaux scientifiques ou
non.
La structuration du document comporte deux parties dont la
première analyse les déterminants de la méthodologie en cernant
tous les éléments de sa nécessité et de sa compréhension et la
deuxième fournit les procédures, modes et modalités d’initiation à
travers une étude de cas précis : le contexte national (Togo).
18 Il sera ainsi abordé ;
– d’abord, le soubassement de la méthodologie de la
recherche dans une première partie ;
– ensuite, l’initiation à la préparation des mémoires et des
thèses dans une deuxième partie.
19 PREMIÈRE PARTIE

Soubassement de la méthodologie
de la recherche
La recherche s’est d’abord imposée à la société humaine pour
des raisons pratiques. Les autorités chargées de la gestion des
espaces géographiques constitués avaient pour souci d’améliorer les
conditions de vie des citoyens, de créer un cadre agréable de vie
conviviale sans conduire à l’épuisement des ressources naturelles.
L’interdépendance des domaines d’activités fait que la
recherche s’intéresse à tous les champs de valeurs sociales c'est-à-dire
à tout produit dont l’être humain a besoin pour vivre dans la
société, pour assurer sa pérennité dans un monde en perpétuelle
mutation, pour créer des relations humaines durables souvent
remises en cause par les différenciations sociales (iniquité dans la
distribution des revenus).
La recherche constitue dès lors le processus par lequel l’on vise
une découverte ou une invention dont la mise en œuvre permet
d’assurer l’évolution de la société humaine, la transformation de
l’espace de vie, la permanence de l’innovation susceptible de
favoriser sans heurts les mutations et les adaptations aux défis de
société.
La société se nourrit donc de recherche sans laquelle elle est
condamnée à l’immobilisme, à la disparition certaine et aux con-