PLAN DU COURS-PECHE-081-jrw

De
Publié par

PLAN DU COURS eÉCONOMIE DES RESSOURCES HALIEUTIQUES GRM-730-95, 2 CYCLE HIVER 2008 MERCREDI, 8h30-11h20, E-315 PROFESSEUR : J. R. WILSON BUREAU : B-211 TÉLÉPHONE : 723-1986 poste 1814 (BUREAU) COURRIER ÉLECTRONIQUE: JAMES_WILSON@UQAR.QC.CA PÉRIODES DE CONSULTATION: SUR RENDEZ-VOUS OBJECTIFS DU COURS Le fondateur de la synthèse néoclassique en économie, Alfred Marshall, a maintenu jusqu'à la fin de sa vie (et dans huit éditions de son livre Principles) que l'économie était une branche des sciences ebiologiques. Ce n'est qu’à la fin du XX siècle que cet argument a commencé à être pris au sérieux par des économistes, en partie parce que la formalisation du comportement biologique et économique est devenue plus traçable. Les idées de Marshall ont été prises au sérieux par l’économiste Thorstein eVeblen dès la première partie du XX siècle. Veblen, fondateur de l'École Institutionnelle, a initié une tendance intéressante qui a mené à d'autres façons importantes de décrire le comportement humain. Le point dans cette histoire est que les économistes sérieux s’inspirent de la biologie, des processus biologiques, de la théorie évolutionniste, et de l'écologie, et vice versa. Bien que le formalisme que nous employons en économie soit largement emprunté à la physique, plusieurs économistes soutiennent que nos racines proviennent de la biologie. Nous étudions des animaux – les êtres humains pour être exacts - et leur comportement social. ...
Publié le : samedi 24 septembre 2011
Lecture(s) : 52
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
PLAN DU COURS
ÉCONOMIE DES RESSOURCES HALIEUTIQUES GRM-730-95, 2
e
CYCLE
HIVER 2008
MERCREDI, 8h30-11h20, E-315
PROFESSEUR : J. R. WILSON
BUREAU : B-211
TÉLÉPHONE : 723-1986 poste 1814 (BUREAU)
COURRIER ÉLECTRONIQUE: JAMES_WILSON@UQAR.QC.CA
PÉRIODES DE CONSULTATION: SUR RENDEZ-VOUS
OBJECTIFS DU COURS
Le fondateur de la synthèse néoclassique en économie, Alfred Marshall, a maintenu jusqu'à la fin de sa
vie (et dans huit éditions de son livre
Principles
) que l'économie était une branche des sciences
biologiques. Ce n'est qu’à la fin du XX
e
siècle que cet argument a commencé à être pris au sérieux par
des économistes, en partie parce que la formalisation du comportement biologique et économique est
devenue plus traçable. Les idées de Marshall ont été prises au sérieux par l’économiste Thorstein
Veblen dès la première partie du XX
e
siècle. Veblen, fondateur de l'École Institutionnelle, a initié une
tendance intéressante qui a mené à d'autres façons importantes de décrire le comportement humain. Le
point dans cette histoire est que les économistes sérieux s’inspirent de la biologie, des processus
biologiques, de la théorie évolutionniste, et de l'écologie, et vice versa. Bien que le formalisme que
nous employons en économie soit largement emprunté à la physique, plusieurs économistes
soutiennent que nos racines proviennent de la biologie. Nous étudions des animaux – les êtres humains
pour être exacts - et leur comportement social.
L'étude simultanée de la biologie et de l'économie aura une signification particulière quand nous
étudierons comment les humains emploient des ressources biotiques. Ce cours se concentre sur la
fusion des concepts économiques qui décrivent le comportement humain lorsque des ressources
vivantes sont employées. Nous nous concentrerons principalement sur les espèces maritimes, mais
nous découvrirons que les notions discutées dans ce cours s'appliquent souvent aux animaux terrestres,
et également aux plantes. Les idées couvertes dans le cours sont donc applicables à une grande classe
de ressources que nous appelons “renouvelables”.
Un autre objectif de ce cours est de présenter à l'étudiant les différents modes d'observation et la
modélisation de phénomènes économiques. Le comportement humain est complexe et ce n'est donc
pas surprenant qu'il y ait plusieurs façons d'observer ce comportement. Le cours commence par la
discussion de certains des principaux dispositifs théoriques employés en économie. Ces idées seront
étendues à l'étude des institutions, le rôle de l'information, et des coûts de transaction dans le
fonctionnement des institutions. Nous allons rencontrer aussi des notions de l'économie évolutionniste
et la Théorie de Choix Public.
Le troisième objectif est de présenter à l'étudiant les auteurs importants qui ont un impact sur l’analyse
des questions de ressources maritimes. Dans le cadre du cours, je donnerai aux étudiants l'occasion de
lire et faire des remarques sur les documents qu'ils auront lus. Ces exercices seront évalués.
L’objectif final est d'étudier des cas où les différents types de pensée économique sont employés pour
aider à former la politique des ressources, ainsi que la politique des ressources maritimes. Cela
implique un regard sur différents secteurs et certains des problèmes auxquels ils sont confrontés. Nous
examinerons en particulier la gestion de capacité dans les flottilles de pêche commerciale, la piraterie
et la pêche IUU (Illegal, Unreported and Undetected), les modèles du commerce dans des pays en voie
de développement, des questions liées à la consommation, de l’aménagement des ressources maritimes
(comme la pêche de loisirs et l'observation), et les problèmes économiques des réserves maritimes et
des aires marines protégées.
2
STRATÉGIES PÉDAGOGIQUES
Ce cours est donné aux étudiants ayant déjà suivi au moins un cours en microéconomie au niveau
universitaire. Les étudiants peuvent être exceptionnellement admis avec l’appui du professeur.
Les stratégies principales d'enseignement employées dans ce cours sont des cours magistraux, lectures
et discussion, des laboratoires, et des examens en classe. Cette année, je planifie le cours afin de laisser
plus de place pour la lecture d’article et la discussion en classe. J'emploierai Claroline comme plate-
forme principale pour gérer les lectures du cours. Cette année, les lectures seront évaluées, et
j’exigerai que les étudiants aient déjà lu au moins un article qu’ils auront choisi ensuite de discuter en
classe.
Une bonne partie du cours tourne autour la mesure des impacts économiques, en utilisant les
ordinateurs et les autres outils analytiques. Afin d’aider les étudiants dans leurs travaux pratiques, le
professeur offre un laboratoire facultatif jeudi entre 13:15 et 16:05 dans la salle informatique J-436.
INSERTION DU COURS DANS LE PROGRAMME
Ce cours est facultatif, disponible pour ceux et celles qui veulent entreprendre une formation en
économie des ressources halieutiques au niveau de la maîtrise. Le cours est donné à un niveau
semblable à ce qui pourrait être obtenu, par exemple, dans un département d'économie, mais le cours
est surtout orienté vers l’étude des politiques pratiques. Les étudiants qui voudraient faire de la
recherche en gestion des ressources maritimes sont particulièrement encouragés à s’inscrire à ce cours.
Les étudiants qui aspirent continuer au doctorat en économie ou en gestion des ressources naturelles,
ici ou ailleurs, doivent suivre ce cours. Ceux qui, plus tard, occuperont des postes dans la gestion
publique des ressources naturelles pourraient trouver ce cours utile.
ÉVALUATION
Trois travaux pratiques (8 % pour chaque travail)
24%
Quatre rapports de lecture (6 % pour chaque rapport)
24%
E
x
a
m
e
n
d
e
m
i
-
s
e
s
s
i
o
n
2
0
%
E
x
a
m
e
n
f
i
n
a
l
2
0
%
Participation en classe
12%
Des détails sur l’évaluation sont importants à préciser. Cette année, les TP sont plus concentrés sur
certaines idées de base, pour que les étudiants puissent faire le travail facilement sur une période plus
courte. Il y aura le laboratoire pour le travail de groupe le jeudi de chaque semaine de 13h15 à 16h05,
débutant en deuxième semaine de cours. Je ferai l’évaluation des TP dans un délai de deux semaines
ou moins après la date de remise. Les laboratoires sont une belle occasion pour les étudiants de
travailler ensemble et de partager des idées. Je m'attends à ce que les étudiants s’aident mutuellement;
les explications échangées constituent un outil d'apprentissage appréciable. Par contre, chaque
étudiant(e) doit soumettre son propre travail. Autant j'encourage les échanges d’information, autant je
décourage franchement la reproduction de travail. Les TP doivent être soumis électroniquement sur
Claroline en utilisant un fichier EXCEL à votre nom. Assurez-vous que votre nom apparaît sur le
fichier comme auteur, autrement je devrai vous retourner votre TP sans évaluation. Le nom du fichier
doit se lire comme suit : TPI_Your_Name.xls (ou TPII ou TPIII …).
Dans chaque section du cours, j’identifie les lectures qui sont
obligatoires
. Vous pouvez faire un
choix parmi ces lectures, dans chacune des sections, mais vous devez lire au moins un article de
chaque section et faire un rapport. Vous devez me soumettre ces rapports de lecture en ligne avant la
date de remise indiquée sur le plan de cours; aucune exception! Vers la fin du cours, vous devriez
m’avoir soumis quatre rapports basés sur une lecture personnelle des articles de votre choix. Chaque
3
rapport ne doit pas dépasser deux pages à simple interligne. Sur une page, je m’attends à ce que vous
me décriviez l'objectif de l’article et les principaux résultats. Sur la seconde, je demande que vous
discutiez les forces et les faiblesses de cet article en employant des arguments économiques. Votre
évaluation dépendra de la qualité de vos arguments. Il n’est pas admis de travailler en équipe sur un
article; je veux savoir ce que vous pensez de l’article que vous choisirez. Dans chacune des sections du
cours, je peux vous inviter à mener des discussions sur l’article que vous avez lu, vous devez donc être
préparé et en mesure de commenter sur l’article que vous aurez choisi. Votre discussion en classe sera
également sujette à évaluation.
Les examens se feront
en classe
. Les étudiants ont le droit à un stylo et/ou aux crayons, à une
calculatrice, et aux outils de dessin. Les deux examens couvriront le cours entier, y incluant les
travaux pratiques
et
les discussions en classe. Aucune note du cours n’est permise, et aucune sortie de
la salle durant l’examen n’est permise.
SOURCES D’INFORMATION
Il est difficile de recommander un manuel pour le cours puisque la portée d'économie de ressources
halieutiques s'est significativement élargie au cours des années. Les sujets spécifiques sont en forme
de monographies et de livres, parfois hors série. J'inclus une bibliographie avec ce plan de cours. Les
volumes qui y apparaissent sont disponibles dans la section réserve de la bibliothèque. Si vous estimez
que ces livres vous seront utiles, vous pouvez les commander pour votre bibliothèque personnelle, ou
les consulter à la réserve.
Les notes de cours seront disponibles gratuitement sur Claroline, en format PDF. J’offre ces notes de
cours aux étudiants dans un état «tel quel.» Je me réserve le droit d’ajouter d’autres matières, de
changer la forme de la présentation ou de faire tout autre changement raisonnable pour atteindre les
objectifs du cours.
J’ai pris l’habitude de constamment modifier le cours et les notes; en conséquence, j’ai sans doute fait
des erreurs de français. Si les notes ne sont pas claires, il s’agit de me le signaler et j'expliquerai. Des
parties de mes notes sont maintenant écrites en anglais, toujours parce que je change constamment le
matériel, et je n'ai pas toujours le temps de traduire.
Plusieurs livres et articles à la réserve sont hors série, rares ou bien difficiles à trouver. Soyons «bon
père/mère de famille»…prenez soin des livres S.V.P.!
4
PLAN DU COURS
Partie I Concepts théoriques de la synthèse néoclassique
01-11 Plan du cours ; introduction ; une vue néoclassique du monde; réductionnisme et choix
rationnel des individus ; équilibre et forces de déséquilibre ; suppositions nécessaires pour une courbe
d’offre globale; les effets de suppositions de l'homogénéité des entreprises; rente et quasi-rente ;
équilibre et déséquilibre dans "le cas normal".
01-16 Le point de vue « classique »; modèle bio-économique d’une pêcherie.
01-22 Date de remise; Rapport 1.
01-23 Gestion des ressources halieutiques avec le modèle « classique »: approche normative du
modèle. Les effets de la réglementation sur l’industrie ; critiques du modèle.
01-30 Le taux d’escompte et l'exploitation d'une ressource ; les analyses de Hotelling et de Gray ;
introduction aux analyses dynamiques.
Partie II Économie institutionnelle et politique de ressources maritimes
02-05 Date de remise; Rapport 2.
02-06 L'analyse institutionnelle et les institutions définies; choix individuels rationnels vs choix
collectif et « population thinking »; les coûts des transactions et le rôle des institutions pour gérer les
coûts de transactions ; la structure d'un contrat et utilisation d’une ressource.
02-13
Les études institutionnelles et sociales dans le secteur des ressources halieutiques; politique
des ressources d’une perspective institutionnelle ; cogestion, gestion par communauté, et gestion des
ressources tenues en commun; lectures et discussion.
Partie III: Analyses économiques des secteurs des ressources maritimes différentes
02-19. Date de remise; Rapport 3.
02-20 Introduction à l’économie de la production aquacole.
02-27 Les analyses économiques des réserves marines et des aires marines protégées. (Analyses
économiques de la pêche sportive et les activités non consommatrices).
03-03 à 07 Période de lecture (suspension des cours).
03-12 Examen de mi-session.
03-19 La mesure de la capacité productrice; mesure de la capacité excédentaire dans le secteur des
pêches;
03-26 La gestion de la capacité dans la pêche: limitation de l’effort; quotas individuels transférables au
Canada et dans le monde.; la structure et la fonction des QITs ; critiques et réflexions sur les QITs.
Partie IV: Modèles d'épuisement en commerce international, analyses macroéconomiques, et
développement économique avec ressources épuisables.
04-01. Date de remise; Rapport 4.
04-02.. Modèles d’épuisement, la théorie de commerce international, et politique commercial.
04-09. Simples modèles macroéconomiques et les modèles d’épuisement
04-16. Problèmes chez nous et dans le monde; La pêche IUU et la piraterie des ressources
halieutiques.
04-23 Examen final
6
Renseignements personnels
Nom:___________________________________________________________________
Courrier électronique (obligatoire…écrivez lisiblement SVP!)_________________________
Téléphone (facultatif): ____________________________
En maths, je suis :
 Très bon.
 Bon.
 Passable
 Poche ;-)
Ma connaissance de micro-économie est:
 Très bon
 Bon
 Passable
 Moche…
Ma connaissance de l’Anglais (lu) est:
 Très bon
 Bon
 Passable
 Affreux…
Ma maîtrise des ordinateurs et des logiciels est:
 Très bon
 Bon
 Passable
 Pitoyable…
Mes intérêts en dehors ce cours tendent plutôt vers (vous pouvez cocher plusieurs boîtes)
 Problèmes de l’environnement en matière de la pollution
 Environnement/tourisme et parcs
 Gestion de la faune et de la flore
 La pêche sportive
 La pêche commerciale
 Production aquacole
 Transport/gestion des navires
 Transport/gestion des ports
 Transport/commerce international et finance
 Autres (spécifiez)
Question : Quel est votre pays d'origine ? Quel est le problème environnemental le plus
important confronté par votre pays aujourd'hui, à votre avis ? (Employez le coté verso de la
page pour faire votre réponse.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.