Gaivrotte, l'ogre végétarien

De
Publié par

Aujourd’hui, c’est la fête de Carnivelle ! À midi, Gaivrotte deviendra un ogre, un vrai. Une assemblée de crocs pointus est là pour l’acclamer. Mais la cérémonie est une catastrophe. Banni de son clan, Gaivrotte doit désormais vivre seul dans la forêt.
Publié le : vendredi 22 avril 2016
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782897700270
Nombre de pages : 123
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Caroline Barber
Gaivrotte,
l’ogre végétarien
Aujourd’hui, c’est la fête de Carnivelle !
À midi, Gaivrotte deviendra un ogre,
un vrai. Une assemblée de crocs pointus
est là pour l’acclamer. Mais la cérémonie
est une catastrophe. Banni de son clan,
Gaivrotte doit désormais vivre seul
dans la forêt.
Caroline Barber s’est donnée pour mission d’éveiller
les enfants à la littérature, en utilisant leur imaginaire et
leur créativité. Chez Bayard Canada, elle a publié l’album
Zaza en morceaux et plus récemment Timinou.
bayard_gaivrotte_couv.indd 1 2016-03-04 5:26 PM
Gaivrotte, l’ogre végétarien Caroline Barberbayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 1 2016-03-09 4:26 PMCaroline Barber
Gaivrotte,
l’ogre végétarien
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 1 2016-03-09 4:26 PMCatalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec
et Bibliothèque et Archives Canada
Barber, Caroline
Gaivrotte, l’ogre végétarien
(Œil de lynx)
Pour les jeunes de 9 ans et plus.
ISBN 978-2-89579-760-9
PS8603.A707G34 2016 jC843’.6 C2015-942102-0
PS9603.A707G34 2016
Dépôt légal – Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2016
Bibliothèque et Archives Canada, 2016
Direction éditoriale : Tomas Campbell, Gilda Routy
Révision : Sophie Sainte-Marie
Illustration couverture : Marianne Pasquet
Mise en pages et couverture : Interscript inc.
Illustrations intérieures : © Shutterstock
© Bayard Canada Livres inc. 2016
Financé par le gouvernement du Canada
Funded by the Government of Canada
Nous reconnaissons l’aide fnancière du gouvernement du Canada par l’entremise du
Fonds du livre du Canada (FLC) pour des activités de développement de notre entreprise.
Nous remercions le Conseil des arts du Canada
de l’aide accordée à notre programme de publication.
Cet ouvrage a été publié avec le soutien de la SODEC. Gouvernement du Québec –
Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC.
Bayard Canada Livres
4475, rue Frontenac, Montréal (Québec) Canada H2H 2S2
edition@bayardcanada.com
bayardlivres.ca
Imprimé au Canada
978-2-89770-027-0
bayardlivres.ca
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 2 2016-03-09 4:26 PMÀ Maïwenn, dévoreuse de romans
et croqueuse de coquilles
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 3 2016-03-09 4:26 PMbayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 4 2016-03-09 4:26 PM1
Le grand jour
Dans un château isolé, en pleine forêt, vit une
famille d’ogres. L’immense demeure appartient au
clan depuis plus de trois cents ans. Les propriétaires
précédents ont été dévorés. La décoration a été
refaite au complet. Rien ne reste de l’époque de
Gontran de la Molle, sauf la tête du duc. Fordur, le
grand-père, l’a empaillée en souvenir. Le trophée
trône encore au-dessus de la cheminée de la
salle des banquets. Sur les murs, des tapisseries
de spectaculaires chasses ogresques cachent
celles d’origine plus champêtre. Dans l’entrée,
les portraits grandeur nature des membres de la
famille remplacent les anciens tableaux de maîtres.
Chaque pièce est à la gloire du clan.
Ce matin, le château est en effervescence.
Les invités arrivent pour participer à Carnivelle.
5
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 5 2016-03-09 4:26 PMAucun ogre ne raterait l’événement. La fête
se déroule le jour du dixième anniversaire d’un
ogrillon et marque son entrée dans le cercle des
Sanguinaires. Cette fois, elle a lieu en l’honneur
de Gaivrotte, le dernier fils de la lignée.
1Assis sur son lit, le Néo-Sanguis réfléchit
à la journée qui l’attend. Aujourd’hui, il deviendra
un ogre. Un vrai. Son opinion sur la tradition
sera entendue. Il pourra, enfin, discuter d’égal
à égal avec les aînés. Surtout avec son frère
qui le provoque à la moindre occasion. Ce matin
encore, Tilon s’est glissé dans sa chambre pour
lui ordonner d’étrangler un lièvre, en sachant
très bien qu’il ne passerait pas à l’acte. Gaivrotte
n’est pas cruel. Ôter la vie, même à un animal,
lui est encore impossible.
Même si son manque d’instinct sauvage
lui semble un peu étrange, Gaivrotte s’inquiète
plus pour la nourriture qu’on lui servira au
douzième coup de midi. Il goûtera alors pour
la première fois à de la viande. La tradition
est stricte. Après Carnivelle, le Néo-Sanguis
n’a plus le droit de manger des légumes,
1. Nom donné à l’ogrillon fêté lors de Carnivelle.
6
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 6 2016-03-09 4:26 PMdes champignons et des racines. Toutes ces
bonnes choses disparaîtront de son assiette
pour toujours. Elles appartiennent à l’enfance et
n’ont pas leur place dans une vie d’ogre. Gaivrotte
se rappelle les avoir aimées pour la couleur,
la texture, le croquant. Et la viande, elle ?
Elle lui plaira pour quoi ?
L’odeur ? Sûrement pas ! Lors des banquets,
il a eu l’occasion de sentir les mets des
Sanguinaires. Il a toujours trouvé leur fumet âcre.
La saveur, peut-être ? À voir ses parents et Tilon
prendre plaisir à déguster à pleines mains des
plats entiers d’oreilles farcies, de joues grillées
ou de doigts en brochettes, Gaivrotte se dit que,
tout à l’heure, il en sera de même pour lui aussi.
7
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 7 2016-03-09 4:26 PM2
Les préparatifs
L’arrivée de sa mère sort Gaivrotte de ses
pensées. Elle lui sourit tendrement. Ortila
sait parfois être douce, même si la plupart du
temps l’ogresse est redoutable. Dans la région,
les villageois la surnomment « l’endormeuse
maléfique ». Elle est connue pour ses galettes
soporifiques et pour les nombreux enfants
qu’elle a capturés avec cette ruse culinaire.
— Viens par là ! dit-elle gentiment à son fils
en lui montrant un tabouret.
— Maman ?
— Quoi ?
— Pourquoi tu aimes la viande ?
8
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 8 2016-03-09 4:26 PM— Par Racmontat ! En as-tu mangé
en cachette ?
— Non. Juré, craché, sur la lignée des Furian.
— Mieux vaut pour toi ! Rien que de penser à
la réaction de ton père, j’en ai les poils du menton
qui frisent. Il ne tolérerait pas un autre affront.
Le déshonneur de son frère lui suffit.
Gaivrotte connaît l’histoire par cœur. Depuis
Yorshi, introduire de la viande dans les repas
d’un ogrillon avant Carnivelle, même en boulettes,
est interdit.
Durant son enfance, son oncle a mélangé
en cachette tout ce qui tombait de la table des
Sanguinaires avec les légumes de ses repas
d’ogrillon. Quand son secret a été découvert, le mal
était fait. Yorshi s’était familiarisé avec toutes ces
saveurs. Et après la fête, il a été impossible de lui
faire manger de la viande sans légumes. Une telle
anomalie alimentaire est indigne d’un ogre.
Yorshi a été banni du clan. Toutes les peintures
le représentant ont été arrachées des murs et
brûlées dans la grande cheminée. Gaivrotte ne l’a
jamais rencontré.
9
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 9 2016-03-09 4:26 PM— Il est temps de te préparer, maintenant,
annonce Ortila.
La préparation du Néo-Sanguis est
rigoureuse. La mère doit aiguiser les crocs,
tailler les ongles des mains en pointe et le
revêtir de l’habit de fête. Ortila connaît les
gestes. Deux ans auparavant, c’était Tilon qui
se trouvait assis, face à elle, sur le tabouret.
— Ouvre la bouche, ogrillounet.
— Maman, arrête. C’est un surnom pour
les petits, se plaint Gaivrotte.
En vérité, il adore ces rares moments où
sa mère l’appelle ainsi. Il se sent aimé, et cela
le rassure.
— Pardon, Monsieur l’ogre. Ouvrez
la bouche, lui répond-elle, moqueuse.
Pendant que son fils se prépare, l’ogresse
invoque le dieu des ogres en silence. Elle a
commencé le jour où elle a remarqué l’absence
de crocs dans la bouche de son cadet. Par
précaution, elle a dissimulé cette bizarrerie
à son mari.
10
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 10 2016-03-09 4:26 PM— Par Racmontat ! Quelle horreur ! s’écrie
Ortila.
Les prières maternelles n’ont pas été exaucées.
Dans la bouche de l’ogrillon, Ortila découvre
trentedeux dents magnifiquement plates. Aucun pic canin
n’a poussé.
— Qu’est-ce qui se passe, maman ? l’interroge
Gaivrotte.
— De toute ma vie, c’est la première fois que
je vois un Néo-Sanguis qui n’a pas un seul croc.
— Ce n’est pas ma faute, juré, craché. J’ai mis
des orties et des champignons sur mes canines.
J’ai même mâchouillé des silex, des branches, se
désole Gaivrotte.
Ortila sait que son fils a respecté la tradition.
Mais elle ne peut pas le laisser comme ça. Que
vont penser les invités si son cadet se présente
à Carnivelle sans crocs ?
— Je vais tout arranger, Gaivrotte. Compte
sur ta mère pour avoir de magnifiques crocs pour
la fête.
11
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 11 2016-03-09 4:26 PMOrtila est résolue à tout pour éviter que la
honte frappe encore leur lignée. Elle regarde
Gaivrotte dans les yeux :
— Prêt ?
— Prêt, répond son fils, pas très rassuré à
la vue des outils et du visage décidé de sa mère.
L’ogresse s’empare d’une lime et s’attaque
aux deux canines inférieures de Gaivrotte. Sous
les jurons et les cris étouffés du malheureux,
elle s’acharne à former deux minuscules pics.
12
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 12 2016-03-09 4:26 PM— C’est vrai, mon grand. Mais tu n’es pas
seul. Je suis là. Maintenant que nous nous
sommes retrouvés, nous ne nous quitterons plus.
— Et moi, dans tout ça ? demande Fleurette,
un peu vexée.
— Toi non plus ! À trois, nous formons un
clan, lance Yorshi en les prenant dans ses bras
enveloppants. Tu viendras nous voir aussi
souvent que tu le souhaites. Promis ?
— Promis, répond la fillette, émue par
sa gentillesse.
D’un pas tranquille, Gaivrotte et Yorshi quittent
Fleurette. Avant de disparaître complètement
dans la forêt, Gaivrotte se retourne une dernière
fois et salue son amie.
120
bayard_gaivrotte_int_hors-norme.indd 120 2016-03-09 4:26 PMCaroline Barber
Gaivrotte,
l’ogre végétarien
Aujourd’hui, c’est la fête de Carnivelle !
À midi, Gaivrotte deviendra un ogre,
un vrai. Une assemblée de crocs pointus
est là pour l’acclamer. Mais la cérémonie
est une catastrophe. Banni de son clan,
Gaivrotte doit désormais vivre seul
dans la forêt.
Caroline Barber s’est donnée pour mission d’éveiller
les enfants à la littérature, en utilisant leur imaginaire et
leur créativité. Chez Bayard Canada, elle a publié l’album
Zaza en morceaux et plus récemment Timinou.
bayard_gaivrotte_couv.indd 1 2016-03-04 5:26 PM
Gaivrotte, l’ogre végétarien Caroline Barber

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi