Il ne s'est presque rien passé ce jour-là

De
Publié par

Un homme se donne la mort, emportant avec lui une dizaine d'autres personnes. Dans l'immeuble où il habitait depuis une dizaine d'années, personne n'avait jamais entendu parler de lui, à part le fait qu'il était Arabe. Personne donc pour expliquer ce geste fou d'un homme visiblement aux abois. Un récit hybride, moitié fiction, moitié autre chose, mais qui donne à voir une chronique de l'indifférence ordinaire.
Publié le : jeudi 5 mars 2015
Lecture(s) : 13
EAN13 : 9782336372082
Nombre de pages : 168
Prix de location à la page : 0,0097€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Aristote Kavungu
IL NE S’EST PRESQUE RIEN PASSÉ CE JOURLÀ
Roman
Il ne s’est presque rien passé ce jour-là
Encres Noires Collection fondée par Maguy Albet et Emmanuelle Moysan La littérature africaine est fortement vivante. Cette collection se veut le reflet de cette créativité des Africains et diasporas. Dernières parutions N°379, Tiémoko Rémy SERMÉ,Pleurs dans la nuit, 2014. N°378, Baba HAMA,Kalahaldi, 2014. N°377, Faustin KEOUA-LETURMY,Coupe le lien !, 2014. N°376, Joseph Bakhita SANOU,Il était une fois aux Feuillantines, 2014. N°375, Marie-Ange EVINDISSI,Les exilés de Douma. Tempête sur la forêt. Tome III,2014. N°374, Aurore COSTA,Folie blanche et magie noire. Nika l’Africaine,tome IV, 2014. N°373, Kouka A. OUEDRAOGO,La tragédie de Guesyaoba, 2014. N°372, Kanga Martin KOUASSI,La signature suicide, 2014. N°371, Ayi HILLAH,L’Exotique, 2014. N°370, Salif KOALA,Le cheval égaré, 2013. N°369, Albert KAMBI-BITCHENE,Demain s’appelle Liberté, 2013 N°368, Diagne FALL,Mass et Saly. Chronique d’une relation difficile, 2013. N°367, Marcel NOUAGO NJEUKAM,La vierge de New-Bell, 2012. N°366, Justine MINTSA,Larmes de Cendre, 2012. N°365, Ralphanie MWANA KONGO,La boue de Saint-Pierre, 2013 N°364, Usmaan PARAYAA BALDE,Baasammba maa Nibe nder koydol, 2012. N°363, Stéphanie DONGMO DJUKA,Aujourd’hui, je suis mort, 2012. N°362, Néto de AGOSTINI,Immortels souvenirs, 2012. N°361, Epi Lupi ALHINVI,Pays Crépuscule, 2012. N°360, Elie MAVOUNGOU,Les Safous, 2012.N°359, Cosmos EGLO,Du sang sur le miroir, 2012. N°358, AYAYI GBLONVADJI Ayi Hillah,Mirage, Quand les lueurs s’estompent, 2012. N°357, Léonard Wantchékon,Rêver à contre-courant,2012. N°356, Lottin Wekape,J’appartiens au monde, 2012. N°355, Kolyang Dina Taïwé,rupture ou les déboires d’une La conversion,2011.
Aristote Kavungu
Il ne s’est presque rien passé ce jour-là
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05425-4 EAN : 9782343054254
L’habitude du désespoir est pire que le désespoir lui-même.
Albert Camus
Partie I
Roman
C’était minuit moins une pour moi. Je n’en revenais pas d’avoir échappé à cet immense brasier. Paris brûle-t-il ? La question ne se posait pas, il brûlait. Les crépitements
de ce feu ou leurs échos m’arrivaient entiers derrière le
cordon de sécurité de la police.
-
Vous ne pouvez pas entrer monsieur, il y a
eu un grave incendie ici.
Il n’y avait aucun doute qu’il s’agissait d’un feu, ça sentait le soufre partout. Mais j’étais étonné que ce policier français me donnât du monsieur dans de telles circonstances. Plus en confiance, j’essayais alors de
comprendre :
-
-
Un feu, dites-vous ?
Oui, au 6.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.