l'angoisse de la page blanche

De
Publié par

L’angoisse de la page blancheJe me présente je suis une jeune écrivaine ou pour mieux vous expliqué mon rêve c’est de devenir une écrivaine mais toujours comme le plus part des écrivain professionnelle c’est l’angoisse de la page blanche c’est pour ça j’ai nommé ma nouvelle comme ça. Je me suis renseigné sur le fait d’avoir cette angoisse de l’envie d’écrire même si les mots ne sort pas où parfois quand tu écris quelque chose et que tu le relies tu sens que ça ne colle pas avec ce que tu veux écrire bref, a ce moment exacte je sens cette angoisse et j’asseye d’écrire sur mon ordinateur sans regardé l’écran comme ça je sent pas que j’ai pas trop écrit ou que la phrase que j’ai écrit ne colle pas avec celle d’avent.Ça fait des années que j’asseye d’écrire parfois j’écrit des récit ou même des nouvelles qui non jamais vue l’éclaire du jour personne sauf moi ne les a jamais lis ou même entendu parler.Tout mon entourage s’intéresse seulement a l’informatique, au scoop de la journée et au nouvelles technologies, je me sent parfois dans un autre monde quand je commence de parler des effet de l’écriture, le faite de prendre un stylo et une feuille et tu commence a écrire sans pensé a quoi que ça soit, il y’a plus rien au tour de toi, tu entend plus rien, tu sent plus rien, il y’a juste toi et se magnifique stylo qui change tous ce que tu ressent et tout ce qui te vient a la tête en mot en or.Généralement j’écrit quand j’ai mal, quand quelqu’un ma blesse ou ...
Publié le : samedi 30 juillet 2011
Lecture(s) : 1 427
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
L’angoisse de la page blanche
Je me présente je suis une jeune écrivaine ou pour mieux vous expliqué mon
rêve c’est de devenir une écrivaine mais toujours comme le plus part des
écrivain professionnelle c’est l’angoisse de la page blanche c’est pour ça j’ai
nommé ma nouvelle comme ça.
Je me suis renseigné sur le fait d’avoir cette angoisse de l’envie d’écrire même si
les mots ne sort pas où parfois quand tu écris quelque chose et que tu le relies tu
sens que ça ne colle pas avec ce que tu veux écrire bref, a ce moment exacte je
sens cette angoisse et j’asseye d’écrire sur mon ordinateur sans regardé l’écran
comme ça je sent pas que j’ai pas trop écrit ou que la phrase que j’ai écrit ne
colle pas avec celle d’avent.
Ça fait des années que j’asseye d’écrire parfois j’écrit des récit ou même des
nouvelles qui non jamais vue l’éclaire du jour personne sauf moi ne les a jamais
lis ou même entendu parler.
Tout mon entourage s’intéresse seulement a l’informatique, au scoop de la
journée et au nouvelles technologies, je me sent parfois dans un autre monde
quand je commence de parler des effet de l’écriture, le faite de prendre un stylo
et une feuille et tu commence a écrire sans pensé a quoi que ça soit, il y’a plus
rien au tour de toi, tu entend plus rien, tu sent plus rien, il y’a juste toi et se
magnifique stylo qui change tous ce que tu ressent et tout ce qui te vient a la tête
en mot en or.
Généralement j’écrit quand j’ai mal, quand quelqu’un ma blesse ou quand je
sent que la vie est injuste mais ressent j’ai rendu compte que si je veut devenir
une écrivaine professionnelle il faut écrit tout le temps, il faut pas attendre que
quelqu’un me blesse ou que j’ai personne avec qui parlé alors je court a mon
stylo, même si je sais bien d’après mon propre point de vue et ma toute petite
expérience que quand j’écrit sans réfléchir et que les mot sort tout seul c’est la
que j’écrit les plus belles mots de ma vie car ces mots viens tout droit de mon
cœur pour ce posé sur ce papier.
Hier j’ai regardé un film qui raconte l’histoire d’un écrivain professionnelle
mais qui a perdus l’inspiration depuis 5 ans, a mon point de vue il doit chercher
un autre travaille le pauvre, j’ai pas pue écrire depuis 3 mois et ça me torture
chaque nuits quand j’asseye de me reposé et de fermer mes yeux tout ce que je
voit c’est une page blanche.
Donc j’ai commencé a faire des recherche, de voir des solutions et tout ce que
j’ai trouver que tout les artistes, écrivains , musiciens… on des périodes comme
moi l’angoisse de la page blanche.
Certain disent qu’il faut pas sur tout quitter la chambre, il faut pas fermer ton
ordinateur et aussi ne parle a personne car tôt ou tard les mots finirant par sortir
de ta tête, pour être franche j’ai asseye de millier de fois, de resté la planqué
devant mon ordinateur, la porte fermer, pas de connexion Internet pour ne pas
parler a personne mais deviner j’ai pas réussir donc comme tout le monde je me
traite de lâcheuse et je ferme mon ordinateur et je sort et j’asseye d’oublier que
j’ai rien écrit depuis un bout de temps que ça influé a ma carrière que j’essai de
tout cœur de la faire même si certaine personne de mon entourage pensent le
contraire, qui écrire n’est pas une profession qu’il te faut un bon paqué d’argent
pour t’acheté un éditeur.
Quand tu parle de devenir écrivain dans ma comité c’est comme tu parle de
pratiqué la magie noir, ils t’exclue de leur entourage ils te trouve comme une
menace, et le plus ironique dans l’histoire que si tu parle de rêve d’écrire tu
devin une sort d’intello au un jeune psychopathe car ils ont des préjugé qu’un
jeune adolescent ne doit pas s’intéressé au lire et s’il s’intéresse c’est pour avoir
des bonne notes au lycée et d’étudier a une bonne faculté.
Mais je voit pas le faite de vouloir écrire une nouvelle avec d’avoir des bonnes
notes
En tout cas j’espère que je passe cette angoisse un jour et que j’aurais asse de
courage pour publier un vrai lire pour quoi pas une biographie qui décrit mon
transformation de jeune fille ambitieuse a une vrai écrivaine professionnelle.
Merci bien de lire ces mots de cœur à cœur
Wiem
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

PhonePlay

de michel-lafon