L'effacement de la dette des pays africains

De
Publié par

Ce livre prend la mesure de la question de la dette et de ses conséquences sur la dignité des peuples les plus pauvres. Plongeant dans les fondements de la tradition de l'Église, il réinterprète les concepts de justice distributrice, de solidarité, de subsidiarité, d'option préférentielle pour les pauvres au regard de la question des dettes. Enfin, la plus grande contribution de ce travail réside dans l'évolution théologique qu'il procure au concept de structure de péché développé par les récents papes. Ledit concept, appliqué aux dettes, offre à la doctrine sociale un socle théologique solide pour revendiquer l'effacement des dettes des pays très endettés.
Publié le : dimanche 1 mars 2015
Lecture(s) : 5
EAN13 : 9782336371672
Nombre de pages : 428
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Pamphile Akplogan
L’EFFACEMENT DE LA DETTE
DES PAYS AFRICAINS
L’approche de la Doctrine Sociale de l’Église Catholique
Préfaces de Pierre NOËL et Laurence DOSSOU-QUENUM
L’effacement de la dette des pays africains L'approche de la Doctrine Sociale de l’Église Catholique
Collection « Églises d’Afrique » Depuis plus de deux millénaires, le phénomène chrétien s’est inscrit profondément dans la réalité socio-culturelle, économique et politique de l’Occident, au point d’en être le fil d’Ariane pour qui veut comprendre réellement les fondements de la civilisation judéo-chrétienne. Grâce aux mouvements d’explorations scientifiques, suivis d’expansions coloniales et missionnaires, le christianisme, porté par plusieurs générations d’hommes et de femmes, s’est répandu, entre autres contrées et à différentes époques, en Afrique. D’où la naissance de plusieurs communautés ecclésiales qui ont beaucoup contribué, grâce à leurs œuvres socio-éducatives et hospitalières, à l’avènement de plusieurs cadres, hommes et femmes de valeur. Quel est aujourd’hui, dans les domaines économiques, politiques et culturels, le rôle de l’Église en Afrique ? Face aux défis de la mondialisation, en quoi les Églises d’Afrique participeraient-elles d’une dynamique qui leur serait propre ? Autant de questions et de problématiques que la collection « Églises d’Afrique » entend étudier. Dernières parutions Grégoire MALOBA,Inculturation et eschatologie. Enjeux et débats dans les traditions bantu,2014. Sous la direction de Jean BONANE BAKINDIKA,La mission de l’église dans la construction des états africains,2014. Gabriel HOUSSEINI,L’éternité promise…, 2014. Gabriel TCHONANG,Du Jésus de l’Histoire au Christ de la gloire, 2014. Joseph BELEPE,Des écoles pour les pygmées du Mai–Ndombe (RD-Congo), Contribution des missionnaires scheutistes, 2014. Olivier NKULU KABAMBA,Le corps humain et sa sexualité, Jalons pour un nouveau regard théologique, 2014. Fabrice N’SEMI,Lecture d’Africae munusdu pape Benoit XVI. Éléments d’une théologie prophétique en Afrique, 2013. Lendo MAKUNGA,Le combat de l’Église pour la justice sociale. Revisiter le message d’Amos, 2013.
Pamphile AKPLOGAN L’effacement de la dette des pays africains L'approche de la Doctrine Sociale de l’Église Catholique Préfaces de Pierre NOËL Laurence DOSSOU-QUENUM
© L'HARM ATTAN, 2015 5-7, rue de l'École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05705-7 EAN : 9782343057057
DEDICACE Je dédie ce livre : 1-A mon Ange-Gardien Intime, Précieuse Présence visible et invisible de l'Éternel, qui me procure force, courage et persévérance dans tous mes projets, me donnant ainsi la passion de l'Homme... 2-A Mon Feu Père Abraham et à Ma Mère OdetteAu fond de mon âme et dans le creux de ma conscience résonne ce Balbutiement : « Honore ton père et ta mère dans l’humble Rayonnement de leur vie discrète et très effacée. » Accueillant cet appel de portée instructive, je le grave Honnêtement dans mon cœur, implorant le Miséricordieux Amour de notre Dieu sur vous, afin qu’en permanence se Manifestent en vous les trésors du Cœur de notre Dieu, Bon et Tendre. Et si Tout l’héritage reçu de vous conduit à Ouvrir dans mon cœur un immense sentiment De gratitude filiale à votre Endroit, je me fais le devoir satisfaisant d’inscrire Très sommairement ici vos qualités qui ont modelé Tout mon être : grande foi en Dieu, discrétion Et fidélité à sa vocation d’homme. Papa, repose éternellement dans la Béatitude de Dieu. Maman, sois bénie et comblée… 3-A maPetite Maman, Laurence DOSSOU-QUENUM, Témoin avisé de mon cheminement et Fidèle Lectrice-Collaboratrice de mes écrits; Haut Cadre de l'Administration fiscale béninoise, Bâtisseur d'une nouvelle culture fiscale fondée sur une éthique de responsabilité sociale citoyenne... 4-A son Excellence Monsieur PASCAL IRÉNÉE KOUPAKI, ministre d'État et Premier ministre dans le Gouvernement de la République du Bénin (2006-2013), Chantre d'unenouvelle conscience de l'homme béninoisà édifier sur les vertus cardinales...
5- L’Afrique m’a formé, l’Occident m’a transformé, mais l’Église catholique a assuré mon humanisation qui se continue.A l'Église Catholique qui m'a tout donné,etau Diocèse de Saint-Hyacinthequi m'a offert gracieusement les conditions excellentes à la réalisation de ce livre... 6-A la jeunesse africaine qui travaille en Afrique et pour l'Afrique, et qui nourrit le rêve légitime d'un monde plus juste et plus humain, sans esclavages modernisés... 7-A toutes celles et à tous ceux qui militentpourla transformationdes structures de péché en structures de solidarité... en particulier Monsieur Claude Béland, Ancien Président du Mouvement Desjardins. En témoignage de gratitude pour sa contribution exceptionnelle au mouvement coopératif québécois et international, et en souvenir de notre rencontre et de nos échanges épistolaires…
REMERCIEMENTS A l'ouverture des premières pages de ce livre, je tiens à dire ma gratitude aux personnes et aux structures qui m'ont aidé à le concevoir, à l'écrire et à le publier. C’est un vaste édifice dont la construction a exigé, pour parler comme La Fontaine,Patience et longueur de temps. Je remercie d'abord le Professeur Pierre NOËL, Doyen de la Faculté de Théologie et d'Études Religieuses, qui a conduit, pendant plus de six (06) années, les recherches dont les résultats sont confinés dans ce livre. Sans verser dans des formules protocolaires et sans revêtir, par conformisme, les atours de thuriféraire, je veux saluer ici,ab imo pectore, sa grande disponibilité, son intelligence analytique, ses intuitions perspicaces, sa compétence professionnelle et sa rigueur toute teintée de bienveillance. Grâce à lui et à sa proximité intellectuelle, j’ai pu acquérir une méthode de travail qui a rendu les recherches fécondes, parce que encourageante et stimulante. Je remercie les Professeurs Jean DESCLOS et Dorothée BOCCANFUSO, respectivement de la Faculté de théologie et d'études religieuses et de la Faculté d'administration de l'Université de Sherbrooke, dont l'apport fut inestimable dans la réalisation des travaux de recherche ayant conduit à la rédaction de ce livre. Je 1 n'oublie pas le Professeur Louis Sabourin qui, après avoir examiné ma thèse à titre d'Évaluateur et de membre du jury de soutenance, a écrit : «Je souhaite que la thèse de Mr Akplogan soit lue et discutée non seulement en Afrique de l'Ouest, mais partout où l'on s'intéresse à la Doctrine sociale de l'Église. C'est un travail de recherche très sérieux et une contribution importante et significative qui honore son auteur et la Faculté de théologie et d'études religieuses de l'Université de Sherbrooke.» Je remercie ma Collaboratrice-Associée, Madame Édith ÉZIN, qui ne ménage aucun effort pour assurer promptement tout le travail informatique et technique de tous mes travaux. 1  Professeur titulaire, ENAP- Montréal; Membre de la Commission Pontificale Justice et Paix (1984-1994); Membre de l'Académie Pontificale des Sciences Sociales depuis 1994; Président du Centre de développement de l'OCDE à Paris (1977-1982); Fondateur de l'Institut de coopération internationale de l'Université d'Ottawa (1968); Fondateur du Conseil des Relations Internationales de Montréal (CORIM, 1985); Titulaire de la Chaire UNESCO de l'Institut international Jacques-Maritain : Treviso-Rome (2000-2008)…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.