Le Moyen-Orient, une région instable (1945-1991) :

De
Publié par

Le Moyen-Orient, une région instable (1945-1991) : Correction Introduction : - mot clé = région instable : source de tensions/de conflits - bornage  Spatial = Une région du monde aux délimitations incertaines. Moyen-Orient : expression géopolitique anglo-saxonne désignant la région centrée sur le Golfe persique (du Caucase à la péninsule arabique, de l’Egypte au Pakistan).  Chronologique des conflits nombreux depuis 1945 = fin de la 2GM. L’influence européenne, qui s’exerçait depuis la chute de l’empire ottoman après la 1GM, est peu à peu supplantée par les influences américaine et sov 1991 = fin de la guerre froide et temps de l’hyperpuissance américaine, dont le eleadership s’exerce au Moyen-Orient (1 guerre du Golfe) - document = carte centrée sur le Moyen Orient, de source inconnue, montrant les sources de tensions et certains des conflits ayant lieu de 1945 à 1991 - problématique = en quoi ce document est-il révélateur des tensions et des conflits au MO entre 1945 et 1991 ? - plan 1) Une zone de fortes tensions 2) Des conflits nombreux entre 1945 et 1991 Remarque : les éléments sont document sont en police normale, les explications en gras, les critiques en italique 1) Une zone de fortes tensions - des tensions liées aux religions :  Jérusalem = ville trois fois sainte, ville qui constitue un enjeu important pour les 3 religions du Livre (qui sont nées au PMO).
Publié le : mercredi 20 avril 2016
Lecture(s) : 69
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins

Le Moyen-Orient, une région instable (1945-1991) :
Correction
Introduction :
- mot clé = région instable : source de tensions/de conflits
- bornage
 Spatial = Une région du monde aux délimitations incertaines.
Moyen-Orient : expression géopolitique anglo-saxonne désignant la région
centrée sur le Golfe persique (du Caucase à la péninsule arabique, de
l’Egypte au Pakistan).
 Chronologique
des conflits nombreux depuis 1945 = fin de la 2GM. L’influence européenne,
qui s’exerçait depuis la chute de l’empire ottoman après la 1GM, est peu à
peu supplantée par les influences américaine et sov
1991 = fin de la guerre froide et temps de l’hyperpuissance américaine, dont le
eleadership s’exerce au Moyen-Orient (1 guerre du Golfe)
- document = carte centrée sur le Moyen Orient, de source inconnue, montrant les
sources de tensions et certains des conflits ayant lieu de 1945 à 1991
- problématique = en quoi ce document est-il révélateur des tensions et des conflits
au MO entre 1945 et 1991 ?
- plan
1) Une zone de fortes tensions
2) Des conflits nombreux entre 1945 et 1991
Remarque : les éléments sont document sont en police normale, les explications en
gras, les critiques en italique
1) Une zone de fortes tensions
- des tensions liées aux religions :
 Jérusalem = ville trois fois sainte, ville qui constitue un enjeu important
pour les 3 religions du Livre (qui sont nées au PMO). Sa partie est,
comportant les lieux saints des trois religions, est annexée par Israël en
1967 (après la guerre des Six-Jours)
 Lieux saints chiites (Karbala, Qom) : l’islam est majoritaire mais il est
divisé entre sunnites et chiites (Iran, une minorité en Irak). Il y a d’autres
lignes de fractures à l’intérieur du sunnisme (soufisme/salafisme par
exemple)
/ on ne voit pas toutes les tensions liées à la religion : on aurait pu représenter
l’immigration sioniste vers Israël qui s’accentue après 1945, ou encore les
communautés chrétiennes de la zone (coptes en Egypte, maronites au Liban …)
- des tensions liées aux peuples
 Les Kurdes sont divisés entre 4 Etats : l’Iran, la Syrie, l’Irak et la Turquie. Ils
n’ont pas obtenu d’Etats au lendemain de la 2de guerre mondiale, mais
réclament une reconnaissance de leurs particularismes, voire une
autonomie Les Palestiniens sont représentés comme en exil dans les pays voisins (Liban,
Syrie, Jordanie, Egypte). Cela s’explique par la nakba = départ massif des
ePalestiniens vers les pays voisins après la 1 guerre israelo-arabe de
1948-49
/ des difficultés de lecture sur la Jordanie (pourquoi points + traits) + la carte
manque de lisibilité car elle est (sur le sujet distribué) en noir et blanc
- des tensions liées aux ressources
 Le pétrole apparaît comme une ressource importante de la zone : Arabie
Saoudite, Irak, Iran. Il s’agit des plus gros producteurs de pétrole au
monde (80 % du pétrole est au Moyen-Orient, et l’Arabie Saoudite en
possède 60 %). C’est une énergie qui sert de base à l’économie mondiale
depuis 1945, et la rente pétrolière permet à ces Etats de devenir très
riches
/ on n’a pas représenté le gaz, qui est aussi une ressource importante de la
zone
 L’eau apparaît aussi comme une ressource clé : 3 grands fleuves (le Nil, le
Tigre et l’Euphrate). C’est une ressource rare et disputée, entre les pays en
amont (Turquie) et les pays en aval (Tigre et Euphrate). C’est aussi un enjeu
important en Israël/Palestine : les territoires occupés sont riches en eau, et les
colons israéliens ont accès à davantage d’eau que les Palestiniens. Les pays
riches comme l’Arabie Saoudite peuvent utiliser des solutions alternatives,
comme le dessalement
/certaines ressources en eau ne sont pas représentées (fleuve du Jourdain,
lac de Tibériade, nappes phréatiques) + cette ressource n’est pas reportée en
légende comme source de tensions
- des tensions liées au commerce : canal de Suez, détroit d’Ormuz (et détroit de
Bab el-Mandeb) : le Moyen-Orient est au carrefour de l’Asie de l’Afrique et de
l’Europe, il est au cœur des routes commerciales mondiales (80 % du pétrole
passe par le canal de Suez). Le contrôle de ces points de passage stratégique
est donc essentiel.
/ là aussi, rien n’apparaît à ce propos sur la carte
2) Des conflits nombreux entre 1945 et 1991
e- 1948-49 : création d’Israël et 1 guerre israélo-arabe
Création d’Israël au lendemain de la 2GM, décidée par l’ONU suite au génocide
et à l’accélération du mouvement sioniste. La création d’Israël est proclamée
een 1948 par Ben Gourion, et provoque la 1 guerre israélo-arabe, dont Tsahal
sort vainqueur. Les relations entre Israël et ses voisins sont tendues jusque
dans les années 1980.
- 1956 : affaire du canal de Suez : Nasser décide de nationaliser le canal de Suez.
Le Royaume-Uni et la France, aidé par Israël, décident de l’attaquer, mais se
retirent sous la pression internationale (les deux Grands + l’ONU) : c’est une
victoire pour le panarabisme. Mais très vite, Nasser, trop isolé sur le plan
économique, décide de se rapprocher du communisme
/ 2 reproches importants sur cette période : le Moyen-Orient avant 1956 est une zone
principalement sous influence américaine (cf pacte de Bagdad en 1955), or cela ne se voit pas sur la carte. De plus, il y a une forte poussée communiste dans les
années 1960s au Moyen Orient (Syrie, Yémen, …) qu’on ne voit pas sur la carte
- 1967 : guerre des Six-Jours + 1973 : guerre du Kippour. Ces épisodes
s’inscrivent dans la lutte entre Israël et ses voisins arabes, mais aussi dans la
guerre froide : les Etats-Unis soutiennent Israël tandis que l’URSS soutient les
peuples arabes
- 1978-89 : invasion de l’Afghanistan par l’URSS. Cette intervention est un échec
cuisant pour l’URSS, qui est contrainte de se retirer en 1989 devant la guérilla
menée par les Talibans. Un an plus tard, l’URSS implose : c’est la fin de la
guerre froide.
/globalement, sur cette carte, on ne voit pas l’émergence de l’islamisme : en
Afghanistan en 1989, mais aussi en Iran en 1978. C’est pourtant une tendance forte
du Moyen-Orient
e- 1990-1991 : 1 guerre du Golfe. Elle est décidée par les Etats-Unis de George
Bush père, afin d’affirmer un « nouvel ordre mondial » dans lequel les
EtatsUnis servent de « gendarmes du monde », de bras armé de l’ONU. Ils
interviennent pour combattre l’Irak de Saddam Hussein qui a envahi le Koweït,
un riche Etat pétrolier voisin. Cette intervention est révélatrice de
l’hyperpuissance américaine de cette époque
/cette carte est globalement trop chargée, ce qui la rend peu lisible. Il manque aussi
la source, ce qui ne nous permet pas de juger de sa fiabilité
CCL
- le Moyen-Orient est une zone de fortes tensions, liées aux peuples et aux religions
en présence, ainsi qu’aux enjeux économiques de la zone (ressources, routes
commerciales). C’est une région qui a été au cœur des conflits dans la guerre froide
comme au temps de l’hyperpuissance américaine.
- ce document est assez complet, mais il est aussi complexe à lire. Il aurait peut-être
été souhaitable de le combiner à un document d’une autre nature, comme un texte.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.