Le sexisme ordinaire du langage

De
Publié par

"L'Homme" et le masculin régissent notre langage. Comment les comprenons-nous, pourquoi les employons-nous, quelles en sont les justifications alors que la langue française est riche de ses milliers de féminins? Le langage modèle la pensée, l'emploi des féminins dans les grands textes officiels influera sur les mentalités passéistes déplorées chaque 8 Mars, Journée de la Femme, dans une République qui se dit égalitaire et qui peut ainsi donner clairement l'image de l'égalité hommes-femmes en un monde où les Droits Humains sont trop souvent bafoués.
Publié le : dimanche 15 février 2015
Lecture(s) : 17
EAN13 : 9782336370675
Nombre de pages : 226
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Edwige KHAZNADAR ns contemporaines LE SQEXISME ORDINAIRE DU LANGAGE Qu’est l’homme en général ?
Questions contemporaines
Le sexisme ordinaire du langage Qu'est l'homme en général ?
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Nicolas BOURGOIN,La république contre les libertés, Le virage autoritaire de la gauche libérale (1995-2014),2015. Antonio FURONE,Les crises de Santé publique, entre incompétence et compromissions,2014. Frank GUYON,France, la République est ton avenir,2014. Guy PENAUD,Pour en finir avec l’affaire Robert Boulin, 2014. Alain COGNARD,Misère de la démocratie. Pour une réingénierie de la politique, 2014. Jean-Paul BAQUIAST,Ce monde qui vient. Sciences, e matérialisme et posthumanisme, au XXI siècle, 2014. Nadia BOUKLI,L’échec scolaire des enfants de migrants, Pour une éducation interculturelle, 2014. Nicole PÉRUISSET-FACHE,Pouvoirs, impostures. Du mensonge à l’encontre des peuples, 2014. André DONZEL,Le nouvel esprit de Marseille, 2014. Félicien BOREL,Renaître, ou disparaître, 2014. Alain RENAUD,Lyon, un destin pour une autre France,2014. Blaise HENRION,Eurocopter savait,La vérité sur un crash mortel,2014. André PRONE,La fin du capital. Pour une société d’émancipation humaine, 2014. Philippe QUÊME,Finance et éthique. Le prix de la vertu..., 2014. Maurice BERTRAND,Machiavel ou l’Illusion réaliste, 2014.
Edwige KHAZNADARLe sexisme ordinaire du langage Qu'est l'homme en général ?
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris www. harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05588-6 EAN : 9782343055886
A ma mère, et à toutes mes aïeules maternelles. "L’analyse a confirmé que le dispositif paritaire, aujourd’hui dense et volumineux, n’empêche pas l’inégalité sexuelle face au pouvoir politique. […] On voit que, malgré la révision constitutionnelle de 1999, la démocratie française n’est pas paritaire au sens où la parité n’est pas devenue une valeur fondamentale (au même titre que 1 l’égalité et la laïcité) du régime." "Cela fait trente ans que le combat contre les préjugés sexistes est inscrit parmi les objectifs de l’institution (i.e.institution scolaire) sans qu’il dépasse le stade de l’injonction." (JournalLe Monde du 15 novembre 2014 - "Une égalité filles-garçons sans mauvais ‘genre’ " -p.11.
1 InLa loi du genre: le droit français au crible de l'analyse féministe du droit -Centre de recherches et d'études sur les droits fondamentaux (CREDOF) - Université Paris-Ouest - Nanterre - La Défense - Octobre 2014 - pp.63 et 64. Consultable sur http://www.gip-recherche-justice.fr/wp-content/uploads/2014/11/Rapport-final-Loi-et-Genre-GIP-Justice1.pdf
INTRODUCTION
Il s’agit ici de l’homme et du masculin, celui qui alterne en genre. Non pas le masculin de "ça, c’est un peu fort" que l’on dit neutre opposé à "celle-là, elle est bien bonne"-est-ce du féminin ? - ni du courage opposé à la vaillance, ni de la bassine opposée au bassin, et même pas de la grenouille opposée au crapaud. Il ne s’agit pas de l’accord grammatical en genre mais de "homme" et du masculin dans leur alternance avec "femme" et le féminin, liés par la langue française dans la dénomination humaine. En effet, dans la classe des substantifs, seuls les noms d’humains alternent en genre massivement. Un homme est un homme, c’est naturel en somme, disait la chanson. Mais l’Homme, qu’est-ce que c’est ? Quel est le sens de ce grand mot ? C’est la grande idée de l’humanité entière, nous déclare-t-on. On donne à cette grande idée de l’humanité le nom de l’être humain masculin. Dans la nature, ou plus précisément dans la réalité concrète, "l’homme" bien homme occupe le monde matériel. Dans l’abstrait, le monde de l’esprit et des concepts, "l’Homme" majuscule des "Droits de l’Homme", minuscule des discours sur "l’homme et l’animal", amplifie l’homme concret sous le même nom, pour signifier, est-il dit, en même temps hommes et femmes. Mais en fait, où est la femme, non dans la réalité, ça, c’est évident, mais dans le monde de l’esprit quand on dit "l’Homme" et qu’on parle des foules au masculin ? Quand
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.