Les chemins de la puissance : les Etats-Unis depuis 1962

De
Publié par

Les chemins de la puissance : les Etats-Unis depuis 1962 - amorce = Kissinger « l’Amérique exerce un ascendant sans parallèle sur la planète » 1990s - définition des termes clé : puissance = capacité d’un Etat à influer sur le comportement des autres Etats ou d’autres acteurs de la vie internationale, et à défendre ses intérêts dans différents domaines - bornage = Spatial : Etats-Unis première puissance mondiale. Début du XXe siècle, = puissance régionale, puis se sont affirmés, sur le plan économique jusqu’en 1945, et sur le plan politique à partir de 1945. Ce sont eux qui modèlent et transforment la notion de puissance au XXe siècle. Chronologique : de 1962 à aujourd’hui 1962 renvoie à la crise de Cuba et au début de la Détente - problématique = comment les Etats-Unis ont confirmé leur puissance depuis 1962 ? - annonce de plan : période longue donc plan chronologique.
Publié le : mardi 22 décembre 2015
Lecture(s) : 32
Nombre de pages : 5
Voir plus Voir moins
Les chemins de la puissance : les Etats-Unis depuis 1962
- amorce = Kissinger « l’Amérique exerce un ascendant sans parallèle sur la planète » 1990s - définition des termes clé : puissance = capacité d’un Etat à influer sur le comportement des autres Etats ou d’autres acteurs de la vie internationale, et à défendre ses intérêts dans différents domaines - bornage = Spatial : Etats-Unis première puissance mondiale. Début du XXe siècle, = puissance régionale, puis se sont affirmés, sur le plan économique jusqu’en 1945, et sur le plan politique à partir de 1945. Ce sont eux qui modèlent et transforment la notion de puissance au XXe siècle. Chronologique : de 1962 à aujourd’hui
1962 renvoie à la crise de Cuba et au début de la Détente - problématique = comment les Etats-Unis ont confirmé leur puissance depuis 1962 ? - annonce de plan : période longue donc plan chronologique. Par exemple : 1962-80 : la contestation du modèle américain 1980-1990s : vers l’hyperpuissance américaine 2001-auj : une première puissance plus contestée
I-1962-80: la contestation du modèle américain 1) Une contestation politique forte - contestation interne : mvt des droits civiques hippies contre la guerre du Vietnam Watergate et démission de Richard Nixon en 1974 - Une contestation externe qui s’amplifie Guerre du Vietnam et dénonciation de l’impérialisme américain = rép impérialiste ou « présidence impériale » d’Arthur Meier Schlesinger une contestation accrue au niveau internat : politique d’indép de la France (De Gaulle quitte l’OTAN en 1966), montée en puiss des pays décolonisés qui e forment un 3 bloc = mvt des non alignés - la montée en puissance de l’URSS pause dans les tensions avec la Détente : SALT 1 en 1972 Les EU perdent du terrain au profit de l’URSS (mvts de guérillas en Am du S et en Afr : FARC, Angola) « guerre fraîche » = reprise de la guerre froide avec invasion de l’Afghanistan par les troupes soviétiques en 1978
2) Une puissance économique qui se repositionne - un système économique longtemps dominant le plan Marshall (1947) initie la consommation de produits américains en Europe la société de consommation se répand dans le monde
Crédit, supermarché, publicité le système de Bretton Woods est l’affirmation de la puissance économique américaine : parité or-dollar, libre-échange (GATT) - Fin du système de Bretton Woods 1971 : le dollar n’est plus librement convertible en or. Le dollar reste une monnaie de référence mais ce n’est plus une monnaie étalon. Cette réforme provoque une plus grande instabilité des systèmes de change (changes flottants) C’est la fin d’un symbole de la domination américaine /pour certains auteurs, n’est pas vraiment une perte de puissance cf Philip Golub Une autre histoire de la puiss américaine les Etats-Unis voient leur croissance économique se ralentir, mais réussissent à relancer leurs exportations. Ils sont touchés par la « crise », mais moins que les autres pays riches.
3) Une puissance culturelle flamboyante -une culture qui s’est répandue dans les années 1950 pop culture : musique, mode, alimentation Ex : coca cola, rock’n roll un modèle de société : l’American way of life comics, cinéma, série télé
ex : Ma sorcière bien aiméeune certaine américanisation du monde - une culture toujours dominante en 1970 guerre du Vietnam provoque la mobilisation d’une génération entière contre la puiss américaine, y compris à int même des EU. mais cette culture de la contestation s’exporte également très bien Ex 1 : succès des protest songs (Paxton, festival de Woodstock, …) Ex 2 : films sur la guerre du Vietnam, mis en scène par une nouvelle génération de cinéastes : Francis Ford Coppola, Apocalypse now, 1979 - une culture qui concurrence celle de l’URSS Dans le contexte de la guerre froide, la concurrence entre les deux Géants se reporte sur d’autres domaines Conquête de l’espace : e 1969 mission Apollo 11 et 1 voyage sur la Lune Sports : en particulier à travers les Jo (course aux médailles)
fortes contestations qui ébranlent le modèle politique et économique des EU. de Mais dès 1980, « America is back »
II-1980-1990s: vers l’hyperpuissance américaine 1)America is back (1979-89) - 1979 « America is back » de Reagan : veut redonner une place centrale aux Etats-Unis sur la scène internationale, et les imposer définitivement face à l’URSS. Elu en 1980.
Nouvelle course aux armements = IDS 1983 Regain de tensions cf crise des euromissiles en Europe - provoque essoufflement de l’URSS 1989, effondrement des régimes en Europe de l’Est. 1990, fin de l’URSS, laisse place à la CEI - 1990s = moment de l’ « hyperpuissance américaine » : sans adversaire susceptible de s’opposer à eux, font preuve d’unilatéralisme ils tentent d’instaurer un « nouvel ordre mondial » = programme annoncé par Bush père qui prévoyait d’installer une sécurité collective sous le leadership des Etats-Unis après la guerre froide cf 1e guerre du Golfe (1991). Font valoir un système fondé sur la coopération et l’acceptation de règles communes dont le respect est confié à l’ONU les États-Unis se posent en modèle et mettent leurs moyens au service de cet e ordre international, au point d’être qualifiés de « gendarmes du monde » (1 guerre du Golfe 1990-91) et « arbitres du monde » (conflit au PO : signature des accords d’Oslo 1993)
2) Une puissance économique dominante - 1980s, les Etats-Unis relancent leur économie grâce à la nouv course aux armements et aux délocalisations : la réduction des coûts de production permet de réduire les coûts et rendent les produits américains plus attractifs - avance ds la révo des technologies de l’information (Microsoft, IBM, Apple) + affaiblissement de leurs principaux concurrents (URSS, mais aussi Japon ds une stagnation éco = crise asiatique)
3) Le triomphalisme américain - le triomphalisme des Etats-Unis est perceptible dans la prod cinématographique des 1980s (Rambo III, Rocky IV, ET : un exemple à développer) - le temps de l’hyperpuissance est aussi visible à travers des films Ex :Independance Day(1995), dans laquelle les États-Unis prennent la tête d’une alliance mondiale contre des envahisseurs extra-terrestres menaçant l’humanité et remportent la victoire un 4 juillet, à la suite d’un discours du Président rappelant les principes fondateurs du système américain
les Etats-Unis reviennent sur le devant de la scène et constituent dans les 1990s une hyperpuissance. Mais le sont-ils toujours ?
III-2001-auj: une première puissance plus contestée 1) Une puissance économique bientôt dépassée ? - érosion de la puiss éco américaine ds un contexte de mondialisation accélérée et émergence de nouv concurrents (Chine ; Russie, Brésil) Poids des EU ds éco mondiale est amené à décroître ds les années à venir. Emergence d’autres puiss en devenir (Chine, Inde, Am latine en particulier Brésil).
Chine en particulier devient un « cœur » parmi d’autres (Braudel) ds un monde polycentrique.
2) Une puissance politique de plus en plus contestée - la conception états-unienne de la démocratie et des relations internationales se heurte à des résistances de plus en plus vives : unilatéralisme contre multilatéralisme = prise en compte des positions des autres pays Réaffirmation de la Russie, émergence de la Chine, du Brésil, de l’Inde - remise en cause de leur rôle politique cf 11 sept 2001 qui révèle la fragilité des EU face au terrorisme transnational non étatique. un repositionnement
Culturel
3) Quel rôle auj ? Document 8 (lecture) : quelle politique ? quelle vision du monde ? - 11 septembre 2001 ne modifie pas grands équilibres mondiaux, mais la politique ext des EU : défense unilatérale de leurs intérêts et adoption d’une doctrine de guerre préventive engageant une mobilisation militaire de gde ampleur, y compris contre l’opinion internationale. But = remodeler les institutions internationales (Donald Rumsfeld secrétaire d’Etat à la Défense : 11 sept = « le genre d’opportunité que la WW2 avait offertes de refaçonner une partie du monde ») ie sorte de « néo-impérialisme ». Ex : guerre en Afghanistan 2002 Ex 2 : guerre en Irak 2003 (démonstration de force) - vers un rééquilibrage graduel des RI depuis 2008 Echecs en Afghanistan et plus encore en Irak : a suscité la méfiance d’alliés trad qui ont estimé que l’enjeu de la guerre était un choix entre monde unipolaire ou multipolaire, exactions commises (torture) et perte de contrôle sur le terrain laissant un Etat en ruine et en proie à de fortes divisions internes : discours officiel sur démocratisation et développement en contradiction avec réalité. A aussi provoqué exacerbation de anti-américanisme et coûts exorbitants de la guerre e Quel rapport de force auj : EU reste la 1 puiss mili (47 % de dépenses mili mondiales, avance technologique et réseau international de bases mili)/ Russie dépassée, Chine monte en puiss Cependant, partage n’est pas synonyme de déclin. Auj, MO reste un secteur clé, mais politique ext d’Obama se recentre sur Asie
Conclusion : - réponse à la problématique : les Etats-Unis sont contestés dans les 1970s. Montée en puissance (America is back 1980s) qui se traduit par le temps de l’hyperpuissance (1990s) . Depuis 2000, restent la puissance dominante mais de plus en plus contestée
- ouverture : faire un point de comparaison avec la Chine, dont la puissance Economique a fait un bond spectaculaire, mais qui reste moins multiforme.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.