Les Godillots de feu

De
Montréal, 1938. Quinze jeunes scouts montréalais choisissent de vivre l’expérience de la « Route ». En vrais scouts, ils s’adonnent à des activités de plein air, ils dorment sur la dure, parcourent le monde, font du théâtre et beaucoup de bénévolat dans leur communauté. Mais, comme ils ont choisi d’être routiers, ils partent régulièrement, godillots aux pieds, et ils marchent de longues heures, dans le but de s’entraîner à la vie rude, frugale et simple, de devenir... présentables dans un salon et indispensables dans un naufrage. Après tout, on est sur la route que pour marcher en avant !C’est la vie rude certes, mais c’est aussi une vie agréable faite de camaraderie, d’entraide, d’exploits musclés, une vie où, sans drogue et sans violence, on peut imaginer une discipline très efficace pour affronter l’avenir. Le clan Saint-Jacques attirera d’ailleurs près d’un millier de garçons pendant un quart de siècle. S’y joindront des personnalités, tels le père Ambroise, Gaston Miron, Jean-Paul Riopelle, Jacques Parizeau, mais aussi des jeunes de tous les milieux, sans discrimination, sauf celle de se distinguer des « mous ».
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896642502
Nombre de pages : 248
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Les Godillots de feu
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant