Adomachie

De
Publié par

Adomachie
L'adomachie n'est pas un art
L'adomachie est un meurtre barbare
Un acte ignoble, inhumain, délibéré, prémédité.
Un art en verlan?
Une tare
Un traquenard
Un meurtre discriminatoire.
Aujourd'hui tu sors dans la rue, tu baisses la tête
parce que si tu regardes devant toi
et si tu tombes sur une bande d'encapuchonnés
tu te fais décalquer la tête ou tu y perds la vie.
Pourquoi?
Parce qu'ils en ont décidé ainsi?
Parce que tu les cherches, tu les as regardé
t'as un problème?
T'es trop petit, trop grand?
Trop gros, trop mince
T'as pas la bonne couleur, ni la bonne r?ace
T'es relou
T'as pas les bonnes chaussures, pas la bonne copine
les cheveux trop longs ou trop courts un nez qui ne leur plait pas, un pantalon de bouffon?
Un ipod, de la tune ou même pas.
Parce que tu marches sur le même trottoir que cette bande de chacals.
Parce que t'es tout seul et qu'ils sont plus nombreux.
Parce qu'ils ont décidé que dans quelques secondes tu allais y passer.
Pour se sentir vivre?
CA VIT CA?
Assez
Assez d'insupportable
Assez d'innommable.

Je n'accepte pas
Je ne me tais pas
Je ne suis pas la seule

Je me révolte
Je me révolte pour la vie
Je me révolte contre la violence
Je me révolte contre votre indifférence
votre barbarie
votre mise à mort.

Vous êtes des assassins
des tueurs d'ados si vous étiez des chiens on vous piquerait
sans hésiter
mais nous sommes des êtres humains
et vous êtes tous nos enfants.

Regardez vous

C'est courageux de blesser, d'insulter, de rouer de ...
Publié le : dimanche 15 mai 2011
Lecture(s) : 341
Nombre de pages : 7
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
Adomachie
L'adomachie n'est pas un art
L'adomachie est un meurtre barbare
Un acte ignoble, inhumain, délibéré, prémédité.
Un art en verlan?
Une tare
Un traquenard
Un meurtre discriminatoire.
Aujourd'hui tu sors dans la rue, tu baisses la tête
parce que si tu regardes devant toi
et si tu tombes sur une bande d'encapuchonnés
tu te fais décalquer la tête ou tu y perds la vie.
Pourquoi?
Parce qu'ils en ont décidé ainsi?
Parce que tu les cherches, tu les as regardé
t'as un problème?
T'es trop petit, trop grand?
Trop gros, trop mince
T'as pas la bonne couleur, ni la bonne race ?
T'es relou
T'as pas les bonnes chaussures, pas la bonne copine
les cheveux trop longs ou trop courts
un nez qui ne leur plait pas, un pantalon de bouffon?
Un ipod, de la tune ou même pas.
Parce que tu marches sur le même trottoir que cette bande de chacals.
Parce que t'es tout seul et qu'ils sont plus nombreux.
Parce qu'ils ont décidé que dans quelques secondes tu allais y passer.
Pour se sentir vivre?
CA VIT CA?
Assez
Assez d'insupportable
Assez d'innommable.
Je n'accepte pas
Je ne me tais pas
Je ne suis pas la seule
Je me révolte
Je me révolte pour la vie
Je me révolte contre la violence
Je me révolte contre votre indifférence
votre barbarie
votre mise à mort.
Vous êtes des assassins
des tueurs d'ados
si vous étiez des chiens on vous piquerait
sans hésiter
mais nous sommes des êtres humains
et vous êtes tous nos enfants.
Regardez vous
C'est courageux de blesser, d'insulter, de rouer de coups?
De s’acharner, de
regarder agoniser un enfant
en meute, à plusieurs?
Et d’aller
parfois
jusqu’à tuer sans se retourner
?
Dans mon pays qui est le votre
qui vous abrite, qui vous nourrit
qui vous éduque, qui vous supporte
qui vous soutient, qui vous regarde grandir
il n'y a plus de guerre, c'est fini.
Dans mon pays qui est le votre
il n'y a pas de lynchage ni de mise à mort
sur les trottoirs, sur le bitume se côtoie le monde.
Dans mon pays il n'y a plus de bourreaux aux sourires sadiques et sans vie
qui bafouent la vie d'un enfant, d'un ado, d'un homme, d'une femme.
Dans mon pays on ne marche pas en baissant la tête, la peur au coeur
en changeant de trottoir parce que vous y êtes.
Dans mon pays on ne se fait pas insulter, bousculer, battre, tuer.
Dans mon pays on ne meurt pas à 15 ans en sortant du collège ou du lycée
tabassé par 5, 10 ,15 ados qui ont la rage.
Dans mon pays on ne filme pas les cris, l'agonie en balançant tout sur le net.
Mon pays qui est le votre a des lois que vous piétinez.
Mon pays a des valeurs que vous bafouez
dont les plus essentielles sont le respect de la vie et le respect d'autrui.
Mon pays a des parents dont les votres
qui mettent au monde des enfants
qui refusent de vivre l'invivable, l'innommable
de pleurer leur enfant battu à mort sur un trottoir.
Dans mon pays respirent des enfants, des ados,
des hommes, des femmes
de toutes les couleurs
de tous les horizons
de tous les milieux
parlant toutes les langues.
Dans mon pays qui est le votre
nous parlons tous la langue du respect de la vie et du respect d'autrui
Cette langue riche et belle des mots pour vivre et grandir ensemble.
Mon pays avait un service militaire où les jeunes qui ne connaissaient pas le respect
apprenaient la valeur du travail, de la discipline, les règles du vivre ensemble
la valeur de la vie, de la solidarité.
Certains découvraient qui ils étaient enfin.
Mon pays n'est pas en guerre
Mon pays ne regardera pas ses enfants mourir sans rien dire,
ni sans rien faire.
Arrêtez ça
avant que les gens ne hurlent
et ne vous renvoient cette violence que vous semez dans les rues.
Personne n'a le droit d'agresser
, de battre, d’insulter
.
C'est la base de la société
La base de l'éducation
La base du respect
La base de la vie
et vous,
vous respirez.
Mon pays a un parti politique qui
par les actes ignobles d'une poignée d'entre vous
risque de grandir et de se renforcer
parce que des citoyens, des parents, des grands parents ne pourront plus supporter
vos actes de violence, de barbarie
et penseront se faire entendre enfin.
Je me révolte pour la vie
je me révolte contre la violence
je me révolte contre votre indifférence
votre barbarie
votre inconscience.
Je me révolte
je n'accepte plus cette violence
ces actes insoutenables
je n'accepte pas que nos enfants, nos ados meurent dans nos rues.
Je me révolte et je l'écris
je me révolte
si vous agressez
un être humain devant moi
même si j
’y
risque ma vie
je m'interposerai
je ne vous laisserai pas piétiner une vie.
Ca ne me concerne pas?
Cela me concerne.
Vos actes nous concernent tous.
Je suis une femme, je suis une mère
Je choisis le monde dans lequel je vis
Je choisis le rôle que je veux y tenir
Je choisis de ne pas vous ressembler
Je choisis la vie
Je choisis le respect
et l'assistance à enfant en danger.
Juliasmile1 12 mai 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

L'homme révolté

de le-nouvel-observateur

Palavirés

de jepublie

L'errante pleurante

de editions-edilivre

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant