C'était comment dis? C'était comment?

De
Publié par

C’était comment dis ? C’était commen t?
Est-ce que c’était comme ça, dis ?
C’était comme ça avant?
On joue la comédie
On fait semblant
On se prend pour Rocco Siffredi.
On consomme, on jette, on passe à la suivante
On licencie sans préavis
Sans un mot , sans une lettre
Pas un regard, ni un ...
Publié le : mercredi 11 mai 2011
Lecture(s) : 153
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
C’était comment dis ? C’était comment ?
Est-ce que c’était comme ça, dis ? C’était comme ça avant?
On joue la comédie On fait semblant On se prend pour Rocco Siffredi.
On consomme, on jette, on passe à la suivante On licencie sans préavis Sans un mot , sans une lettre Pas un regard, ni un merci. Tout est prévu et planifié, tout le monde le sait sauf toi bien sûr. « Je la jette après les vacances, j’attends encore un peu, les vacances étaient prévues , j’ai pas envie de les passer seul. Après terminé , elle me fait chier. »
Aucun sentiment, RIEN. Toujours en majuscule qui rime avec « je ne te dois RIEN ». Et ça attend déjà son tour dans la file d’attente de l’amour.
Est ce que c’était comme ça dis ? C’était comme ça ? Quand tu rencontrais un homme Est-ce qu’il pensait déjà à la prochaine paire de jambes ? Est ce que certains regardaient les femmes comme de la chair à baiser, disposées sur une toile géante comme sur un immense stade de foot.
« Tiens, je vais goûter celle là mais rien ne dure, je ne lui dois rien,
on n’est pas marié, je lui ai jamais rien promis, faut bien que je lui serve ce qu’elle aime pour la mettre dans mon lit, au début c’est marrant et puis ça devient vite chiant, faut s’en débarrasser, case éjecter , version light ou plus corsée mais faut pas qu’elle s’en aperçoive sinon c’est pas beau et t’es un salaud. Les plus chiantes c’est celles qui s’accrochent, j'ai pas de temps à perdre je fais pas tourner le compteur à perte»
Et toi ? C’était comment dis ? Est-ce que c’était comme ça ?
L’indifférence, la froideur, les lettres qui n’arrivent pas, Les téléphones en panne , les « oh ! je t’avais dit ça ? Ben, j’ai oublié » La chasse d’eau quand on entend ta voix, les mensonges, Les rendez vous ou tu restes seule .
J’ai mis du temps, tellement de temps à comprendre ce qu’il voulait.
Est ce que c’était comme ça avant ? C’était comme ça dit ?
Je voulais juste une belle histoire, une vraie histoire J’étais pas compliquée, Je ne savais même pas qu’on pouvait faire semblant Je croyais que c’était fini tout ça, qu’on était grand que ça n’existait plus le « c’est pour de faux ».
Je l’aimais pour de vrai Il était ma réalité loin de La réalité. Il ne m’a jamais vu trop occupé à se regarder.
« Ben quoi, pendant la guerre on tire, C’est une question de survie, c’est toi ou l’autre »
Ca ressemble à ça l’amour sur la toile pour certains. Un immense champ de bataille, un placard à femmes. On ouvre la porte, on sert un beau discours avec un charmant sourire, On joue un rôle, on goûte, on consomme et puis on jette. L’arme s’appelle une bite, un sourire, un discours, un rôle parfaitement interprété, depuis le temps les femmes, on les connaît.
Rien ne dure, rien ne dure sauf les blessures.
Rien ne dure et pourtant une relation s’inscrit dans la durée. Va comprendre.
C’était comme ça dit, c’était comme ça ? Quand vous rencontriez des garçons, Comment c’était, dis, comment c’était ?
Juliasmile1 5 mars 2011
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant