Les lettres mélangées

De
Publié par

Les lettres mélangées
Il y a des je t'aime que l'on crie.
Il y a des jours tristes et gris.
Il y a les mots qui blessent,
que l'on ne comprend pas.
Il y a l'amour ...
Publié le : jeudi 14 avril 2011
Lecture(s) : 63
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Les lettres mélangées
Il y a des je t'aime que l'on crie.
Il y a des jours tristes et gris.
Il y a les mots qui blessent,
que l'on ne comprend pas.
Il y a l'amour comme un disque rayé
dont on ne joue plus que la face B.
Il y a une mélodie qui passe et repasse
un refrain usé, un avant goût du passé?
Il y a des mots glaçons, un petit coeur qui fond.
Il y a des phrases que l'on dit trop vite
sans les penser.
Il y a un homme à un endroit
et une femme tout là bas.
Il y a deux êtres qui s'accrochent,
se blessent et ne se comprennent pas.
Il y a le silence, le silence,
et le tumulte des autres.
Il y a deux corps qui s'endorment chacun dans leur drap.
Il y a le vent qui fait renaître l'espoir.
Il y a le temps nécessaire pour les doutes et les peurs.
Il y a les différences, les incompréhensions,
les impatiences et ces maudites tempêtes où
deux sensibilités se jettent parfois
l'une contre l'autre et s'échouent.
Il y a l'oubli de ce que l'on est
du pourquoi l'on s'est aimé.
Il y a des chagrins
des mots trop forts,
des lettres mélangées.
Il y a des sourires qui se meurent
et des mains qui n'y peuvent rien.
Il y a l'amour qui attend patiemment,
fredonne un air doux
nous slow.
Il y a l'amour.
Il y a le temps,
les jours, les nuits,
la vie qui guérit.
Il y a des petits coeurs qui doutent
qui oublient de s'ouvrir
d'applaudir à deux mains.
Il y a des remises à l'eau,
des opérations de sauvetage,
des radeaux.
Il y a des sourires, des voix, de l'envie.
Il y a des rires sur les quais impatients.
Il y a toi,
toi et ton joli sourire.
Il y a les maladresses,
les doutes,
les tempêtes,
les réconciliations,
le coeur qui s'ouvre
le cœur qui s’ouvre
et court vers toi.
Juliasmile1, 23 septembre 2009.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant