Femme libre, jamais tu ne chériras quelconque

De
Publié par

Femme libre, jamais tu ne chériras quelconque
L’émotion est une mauvaise conseillère, l’amour est une faiblesse et la passion est une maladie
Publié le : dimanche 29 juin 2014
Lecture(s) : 4
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
FEMME LIBRE, JAMAIS TU NE CHÉRIRAS QUELCONQUE Femme libre, jamais tu ne chériras une quelconque personneFemme libre, jamais tu ne t’inclineras devant quiconque Tu contemples toujours la force immense de tes convictionsTu éprouves tes capacités à faire face à l’adversité vorace Au plus profond de tes entrailles à jamais aussi inaccessibles!Nuits et jours, tu travailleras dur pour combler tes lacunes Et de tes forces intérieures, tu en feras l’étendard personnelEt pour réaliser les objectifs que tu caches dans ton coeur Femme libre, jamais tu ne seras piégée par des égarementsFemme libre, jamais tu ne chériras nulle autre que toi-même Tu es insensible, et imperméable, aux émotions digressivesDe tes nombreuses forces internes, tu feras un puits sans fond Tu contemples, indifférente, toutes les diversions de la vieDéterminée, aucun échec fut-il sévère, ne peut te décourager Toujours lucide jamais influençable, tu fais tes choix de vieParce que l’échec n’est que l’antichambre du succès à venir Femme libre, jamais perméable aux faiblesses si humainesFemme libre, jamais tu ne sombreras dans l’abîme mythique Tu n’ignores pas que l’émotion est une mauvaise conseillèreTu focalises toute ton attention, sur ce que tu veux réaliser Et que l’amour est une faiblesse dont il se faut se protégerTa seule et unique ambition sera de te faire enfin toute seule Et que la passion est une maladie dont la privation est saineSeulement, par ta seule volonté et par la force de ton travail Femme libre, jamais insoumise et audacieuse innée, tu saisFemme libre, jamais tu ne tomberas dans des filets artificiels Indépendante et déterminée, tu te hisses aux hauts sommetsTu connais ta véritable valeur et tu tisses patiemment ta toile Jamais tu ne perdras la tête pour quelqu’un ou quelque choseTes forces te permettront de réaliser tous tes projets d’avenir Et rien ne peut te détourner de ton œuvre et de ton cheminTu traverses donc les tumultes de la vie avec grande sérénité Femme libre, jamais tu ne rendras les armes sur la route Car, quand on tombe, on se relève et on continue d’avancer Sûre de tes capacités les turpitudes de la vie glissent sur toi Ton seul maître à bord, qui te guide, ce n’est que toi-même
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.