L'Autre journal

De
Publié par

H E R V ÉG U I B E R T L’Autre Journal 244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 5 Articles intrépides 1985-1986 23/10/2015 11:53:19 244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 6 l’arbalète collection dirigée par Thomas Simonnet Crédits photographiques : Bernard Faucon / Agence VU’ Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos Hans-Georg Berger Donation Jacques Henri Lartigue Hervé Guibert pour les autres photographies © Éditions Gallimard, . 23/10/2015 11:53:19 Hervé Guibert etL’Autre Journal « ! "#$%& ()#%*"! » ’ Fondé en décembre ,./0 par Michel Butel,L’Autre Journalse démarque de la presse française de l’époque : interviews et interventions de figures majeures du monde intellectuel et politique (Duras, Genet, Deleuze, entre autres), grands reportages, mais aussi chroniques, partis pris, histoires, poèmes, photographies… La ligne éditoriale très libre deL’Autre Journal, sans cahier des charges précis et indépendant de l’actualité, la place donnée au style et au récit stimulent l’audace de l’équipe dont s’entoure son directeur. Le succès est immédiat. Mensuel jusqu’à novembre ,./>,L’Autre Journalensuite hebdomadaire et s’arrête à devient l’été ,./@. Quatre ans plus tard, Michel Butel réussit à relancer le journal sous forme mensuelle, de mai ,..C 1 à avril ,..K . 1. Pourse donner une idée générale du journal, on se reportera à la récente anthologie :L’Autre Journal, !"#- !! , publiée par les éditions Les Arènes en KC,K. 244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.
Publié le : mercredi 25 novembre 2015
Lecture(s) : 397
Nombre de pages : 8
Voir plus Voir moins
Cette publication est accessible gratuitement
H E R V É G U I B E R T
L’Autre JÔural
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 5
Artiles itrépides 1985-1986
23/10/2015 11:53:19
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 6
l’arbalète ÔlletiÔ dirigée par ThÔmas SimÔet
Crédits photographiques : Bernard Faucon / Agence VU’ Henri Cartier-Bresson / Magnum Photos Hans-Georg Berger Donation Jacques Henri Lartigue Hervé Guibert pour les autres photographies
© Éditions Gallimard, .
23/10/2015 11:53:19
Hervé Guibert etL’Autre JÔural
« ! "#$%& #%"! »
FÔdé e déembre /0 par Mihel Butel,L’Autre Journalse démarque de la presse fraçaise de l’épÔque : iterviews et itervetiÔs de figures majeures du mÔde itelletuel et pÔlitique (Duras, Geet, Deleuze, etre autres), grads repÔrtages, mais aussi hrÔ-iques, partis pris, histÔires, pÔèmes, phÔtÔgraphies… La lige éditÔriale très libre deL’Autre Journal, sas ahier des harges préis et idépedat de l’atualité, la plae dÔée au stle et au réit stimulet l’audae de l’équipe dÔt s’etÔure sÔ direteur. Le suès est immédiat. Mesuel jusqu’à Ôvembre />,L’Autre Journalesuite hebdÔmadaire et s’arrête à deviet l’été /@. Quatre as plus tard, Mihel Butel réussit à relaer le jÔural sÔus fÔrme mesuelle, de mai c 1 à avril K .
1. PÔur se dÔer ue idée géérale du jÔural, Ô se repÔrtera à la réete athÔlÔgie :L’Autre Journal, !"#-!!, publiée par les éditiÔs Les Arèes e KcK.
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 7
n
23/10/2015 11:53:19
o&%WX y#Z[&%$, \# « ]\& » ^ « ! "#$%& #%"! »
À partir de nn, parallèlemet à sÔ œuvre littéraire, Hervé Guibert deviet Ôtributeur régulier des pages 1 ulturelles duMonde, dirigées par YvÔe Bab. E />, l’aveture s’ahève brusquemet. La diretiÔ du quÔtidie met fi aux fÔrfaits qui permettet de rémué-rer les ÔllabÔrateurs Ômme Hervé Guibert, et retire la respÔsabilité du servie à YvÔe Bab. Hervé Guibert, qui avait déjà publié deux artiles fi /> dasL’Autre Journal, rejÔit la rédatiÔ. Il s’ implique éÔrmémet, prÔpÔse sujets iattedus, pÔr-traits d’artistes Ôsarés, Ômme d’efats Ôu de parfaits aÔmes, qu’il iterviewe Ôu phÔtÔgraphie. « Œuvre à part etière », selÔ sÔ ami Mathieu Li-dÔ, les artiles deL’Autre Journal que Ôus publiÔs ii itégralemet, ave les phÔtÔgraphies qui les aÔm-pagaiet, Ôstituet das sÔ travail ue étape très impÔrtate, ue sÔrte de pÔit d’abÔutissemet, resté jusqu’ii ivisible. AprèsL’Autre Journal, Hervé Guibert e se Ôsarera e eet plus qu’à sÔ œuvre littéraire, phÔtÔgraphique et iématÔgraphique.
*
1. VÔir le reueil: Hervé Guibert,Articles intrépides,!$$-!", Gallimard, Kcc/.
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 8
/
23/10/2015 11:53:19
&$%&$Z& "W&| ]Z|o&! [#$&!
Quelle était l’ambiance deL’Autre JÔuralen !"%, quand vous lancez la formule hebdomadaire et qu’Hervé Guibert intègre l’équipe ? C’est di~ile d’e parler, ar, quad Ô veut ressusiter l’esprit d’u jÔural, sa vie au jÔur le jÔur vÔus éhappe. La partiularité del’Autre Journal, ’est u peu Ômme le gÔuveremet Medès Frae : ue éergie très fÔrte Ôetrée sur très peu de temps. O l’a véu Ômme ça – Ômme u egagemet tÔut à fait sigulier.
Comment Hervé Guibert est-il arrivé au journal ? 1 C’est u de mes amis, Heri Causse , qui m’a dÔé sÔ adresse. Et je rÔis que je lui ai tÔut simplemet érit pÔur lui demader s’il vÔulait prÔpÔser quelque hÔse au jÔural. Il était auMondeà e mÔmet-là et il a dû demader ue autÔrisatiÔ au direteur pÔur pÔuvÔir érire ailleurs ; il l’a Ôbteue. Il faut se rappeler que le jÔural marhait bie, Ô vedait cc ccc exemplaires de haque umérÔ. Et puis, u peu plus tard, il a pris la déisiÔ de quitterLeMondeet de Ôus rejÔidre.
Vous connaissiez bien son œuvre ? Oui, ses livres, ses artiles duMondeaussi, que je lisais et que j’aimais beauÔup. E revahe je e Ôaissais
1. Direteur Ômmerial des ÉditiÔs de Miuit, Ôù Hervé Guibert publie à partir de n des textes das la revueMinuit, dirigée par Mathieu LidÔ, et ses livres de / à /0.
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 9
23/10/2015 11:53:19
pas ses phÔtÔs. Quad je lui ai demadé de veir, ’était Ômme érivai, pas Ômme phÔtÔgraphe. Ça a été ue déÔuverte.
Quelle était sa place au journal ? Il était adÔré par l’équipe. Hervé séduisait les la-vistes, les Ôrretries, les maquettistes… tÔutes les persÔes qui travaillaiet là, rue de la Vrillière, près de la plae des VitÔires. Il était attetif à tÔut e qui se passait à la rédatiÔ et aussi à tÔus les métiers qu’implique la parutiÔ d’u jÔural. Il aurait été tÔut à fait apable de sÔrtir u jÔural tÔut seul. Sa présee était pÔur Ôus Ômme ue lue de miel, elle plaisait à tÔus. C’était ue surprise Ôstate, ue très heureuse surprise.CelasestprÔduitdeuxfÔis.Aveluietave1 Duras .
Vous les rapprochez, mais ils ne s’appréciaient guère. Elle e le suppÔrtait pas. L’amÔralisme d’Hervé la dépassait, l’agÔissait même. Mais je ’ai jamais été pris etre deux feux.
Quel est l’article d’Hervé Guibert qui vous a le plus marqué ? Je triherais si je vÔus répÔdais. QuÔi qu’il érive, j’étais tÔujÔurs ethÔusiaste. SÔ regard était si extra-Ôrdiaire qu’il pÔuvait tÔut se permettre. Même parler de l’atualité pÔlitique, s’il le sÔuhaitait.
1. VÔir Ôtammet Marguerite Duras, FraçÔis Mitterrad,Le Bureau de poste de la rue Dupin et autres entretiens, Gallimard, Kcc@ (FÔliÔ ° >n).
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 10
c
23/10/2015 11:53:19
C’est lui qui proposait les sujets ? Oui, mais Ô e parlait tÔujÔurs esemble. Il  eut des hasards, par exemple j’adÔrais l’érivai Eugèe Savitz-kaa et il m’a prÔpÔsé de le faire travailler. Cela a dÔé u feuilletÔ ititulé :La Semaine infernale.
Cartier-Bresson, Lartigue, Adjani, Barthes, Foucault…, qui apparaissent dans les articles et les photos d’Hervé Guibert, sont des figures assez di(érentes de celles auxquelles s’intéres-sait le journal ? NÔ, je e pese pas. C’est surtÔut la façÔ très persÔ-elle dÔt il les traitait qui était diérete. Et l’amitié  jÔuait u grad rôle. Il a fait etrer l’itime das le jÔural. J’ai tÔujÔurs pesé que pÔur faire u jÔural il faut u mélage d’itime et d’uiversel. Hervé appÔrtait ette part d’itime.
L’amitié est le thème qu’il choisit pour le deuxième article, presque un dossier, que vous faites paraître de lui. Ce mot est-il une clé pour vous ? À l’épÔque, je me suis sÔuvet pÔsé la questiÔ de e qui Ôus liait. Di~ile de savÔir e que les ges que vÔus aimez peset de vÔus… Il a tÔujÔurs ave mÔi teu à préserver ue ertaie distae.
Comment votre collaboration s’est-elle arrêtée ? Ave la fi de la fÔrmule hebdÔmadaire. Et il a été tÔut de suite après été admis à la villa Médiis, à RÔme.
Pourquoi Hervé Guibert ne figure-t-il pas au sommaire du mensuel en mai !! ?
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 11

23/10/2015 11:53:19
Quad j’ai relaéL’Autre Journale c, Hervé était déjà très malade. Je lui ai prÔpÔsé de partiiper au jÔur-al, mais ’était impÔssible pÔur lui. Il était das u état d’épuisemet tÔtal. Il m’a prÔmis qu’il viedrait Ôus vÔir. Et u jÔur il est arrivé, vers midi, das le lÔal. Il était très faible, mais il était veu. Il se mÔurait, mais sÔu-dai, il était là, ue véritable apparitiÔ. Ave ue atte-tiÔ extraÔrdiaire pÔur eux qui restaiet, lui qui partait.
Tous nos remerciements vont à Christine Guibert ; à Michel Butel, pour l’entretien qu’il nous a accordé le 29 juillet 2015 ; ainsi qu’à Claire Devar-rieux, Bernard Faucon et Mathieu Lindon pour l’aide qu’ils nous ont appor-tée au cours de l’édition de ce livre. Merci égalem ent à Vassiliadis, aux ayants droit de Michel Foucault et de Jean Cholet, à Eugène Savitzkaya, aux ayants droit de Roland Barthes et aux Éditions du Seuil, à Peter Handke, à Gaspard Yurkievich et à James A. Fox, pour avoir accepté que soient reproduits les propos et les correspondances publiés ici ; ainsi qu’à la fondation Henri Cartier-Bresson, la Donation Jac ques Henri Lartigue, l’Agence Vu’ et Hans-Georg Berger pour les photographies.
244975CIH_GUIBERT_cs6_pc.indd 12
23/10/2015 11:53:19
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi