Les larmes d'un peuple meurtri

De
Publié par

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Centre d’Etude pour la promotion de la littérature Africaine & Francophone KINSHASA, Février 2009 LES LARMES D ’UN PEUPLE MEURTRI (Texte poétique dédié au conflit à l ’EST DE LA RDC) Par MUABILA MUABILA GLODY Etudiant en Droit/UNIKIN billgloben@yahoo.fr 2009-2010 A mes frères et sœurs Congolais, victimes de l’intolérance des prédateurs tant nationaux qu’étrangers, cette lamentation vous est dédiée… Chaque jour, 15 femmes de KIWANJA, MASISI et RUTSHURU affirment avoir été violées par 3 rebelles.
Publié le : mercredi 22 août 2012
Lecture(s) : 111
Licence : En savoir +
Paternité, pas de modification
Nombre de pages : 6
Voir plus Voir moins
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Centre dEtude pour la promotion de la littérature Africaine & Francophone
KINSHASA, Février 2009 LES LARMES DUN PEUPLE MEURTRI (Texte poétique dédié au conflit à lEST DE LA RDC)
Par MUABILA MUABILA GLODY
Etudiant en Droit/UNIKIN
billgloben@yahoo.fr 2009-2010
 Ames frèresetsœursCongolais, victimesde lintolérance des prédateurstant nationaux quétrangers, cette lamentation vous est dédiée
 Chaquejour, 15 femmesde KIWANJA, MASISI et RUTSHURU affirmentavoir été violéespar 3 rebelles.  Puissela communauté internationale constaterles cris dedétresse quela population Congolaise ne cesse de lancer,depuis les massacres de 6millions de Congolais (hommes, femmes et enfants de toute génération confondue) tombés sousles balles Rwando-Burundo-Ougandaise, dans lapériode allant de lété 1998jusquà maintenant
«Les larmes d’un peuple meurtri»
O Congo mon pays,
Toi qui a vu naitre toute une multiplicité d’intellectuels,
Toi qui regorge en ton sein toute une diversité des ressources naturelles,
Toi qui es le 2è poumon de la planète,
Toi qui renferme la biodiversité tant de la flore que de la faune,
Te voilà aujourd’hui dépourvu de toute subsistance,
Te voilà maintenant souillé et dévirginer.
O Congo…O mon pays,
O congolais…O mon peuple,
Te voilà aujourd’hui meurtri, abandonné à ton triste sort,
Te voilà aujourd’hui classé parmi le dernier peuple pauvre de la planète,
Redresse-toi, O mon Congo, tel est mon crédo !
O Congo ma patrie, ma nation et mon Etat,
O Congo mon peuple, mes parents, mon cœur, ma vie ainsi que mon âme;
Réveille-toi, et regarde comment tes malmené par les impérialistes…
Réveille-toi et regarde comment tu perds petit à petit ta notoriété ;
Réveille-toi, de ton sommeil profond,
Réveille-toi, de ton coma profond et regarde la façon dont t’es tiré au sort par tes ennemis,
O Congo,tu ne pèses plus sur l’échiquier international,
O Congo, tu n’as plus un mot à dire sur le continent, même pas en rêve,
O Congo, tu manques de clairvoyance.
O Congo…O ma patrie,
Aujourd’huidevenu le théâtre des affrontements,
Aujourd’hui devenu un étangplutôt qu’un Etat,
Aujourd’hui devenu une nation sans valeur,
O Congo… un éléphant sans défense où tout le monde peut venir arracher comme bon lui semble un morceau.
O Congo, réveille-toi, est-ce que tu vois réellement le sang d ton peuple coulant innocemment sous les balles de tes détracteurs, Sais-tu qu’il ne peut se passer une seule seconde, une seule minute, une seule heure sans qu’une de tes filles ne soit violée, sansqu’un de tesfils soit tué, massacré ou brulé vif ? O Congo…O ma patrie, je t’interpelle,Car depuis lors, j’ai comme l’impression que tu sembles être groggy,Que tu es devenu agonisant,
Que tu es devenu aboulie et taciturne,
Ressuscite-toi de ton coma profond afin de voir comment ta dignité ainsi que la valeur de ton peuple sont bafouées,
Resurgi-toi de tes ténèbresen vue de porter haut l’étendardde ton Etat.
O Congo…O mon âme,
Où vas-tu ???
Je te prie d’enlever la bande noire qui t’entrave la vue,
Regarde droit le chemin qui pourra t’amener au bonheur, à ton ultime essor.
OCongo…O ma belle République,
Aujourd’hui devenu laide,ma république a perdu sa plus belle robe, à cause des guerres, des massacres sans cesse que vous lui avez imposés,
A cause de ces fameuses guerres, ta beauté a laissé place à la laideur qui fait à ca que tu subisses les inégalités, les iniquités ou les injustices de ceux qui se disent fort dans ce monde.
Tiens-toi droit,
Redresse-toi, et marche !
Enlève ce rideau noir, ce bandeau sombre dans tes yeux,
Prends courage et dresse ton front longtemps courbé,
Quitte ces ténèbres pour la lumière, car la route qui te conduira à l’illumination te sera facile à emprunter si et seulement-si tu deviens responsable.
Fuis tes mauvaises compagnies,
Evites de nouveau d’être souillé, car tu es né belle O marépublique, malgré les rides, les cicatrices, les acnés qui caractérisent ta figure, malgré ce masque de vieillessequi t’aurai été imposé délibérément par tes détracteurs.
O mon Congo, assume tes responsabilités dès à présent, je te demande juste d’aimertes ennemis bien qu’ils t’ont fait du mal, bien qu’ils t’aientviolé, Pratique maintenant la bonne gouvernance, afin que tes progénitures connaissent les délices, Pratique maintenant la justice et non pas l’injustice,Pratique la démocratie et non celle de façade que j’appelle d’afrocratie (mon néologisme),Soit fervent et persévérant, car tu es déjà au bout du tunnel.
O Congo, belle république bénie de Dieu entre ses paires,
Regarde-toi maintenant sur le miroir,
Essuie tes larmes,
Soigne tes cicatrices, panse tes plaies (blessures),
Soigne ta peau contre les rayons solaires, les intempéries, les poussières que je compare aux affres de la guerre que tu n’as jamais cessé d’en subir voilà maintenant plus d’une décennie.
Sois à l’écoute de ton corps O mon Congo, car tu as une belle forme dès par ta physionomie.
Désenlaidis-toi, car ta beauté est incomparable,
Endimanche-toi et souri un peu ;
Soispérilleux et ne permet pas à tes détracteurs t’imposer de nouveau les guerres, des conflits inutiles qui n’aurontpour conséquence que ta régression, ta descente aux enfers,
O Congo, mon cœur ne cessera jamais de battre pour toi;
Protège maintenant ton peuple, ta population face aux immixtions de tes ennemis,
Protège ton intégrité territoriale face à tes voisins envahisseurs.
O Congo, mon mets de tout le jour, ma conscience te sera toujours redevable,
Redoreà présent l’image ainsi que la dignité deton peuple, terni depuis belle lurette.
O Congo, gigantesque Etat au cœur de l’Afrique,
N’accepte plus le fait d’être la risée du monde,
N’accepte plus les terminologies discriminatoires que tes ennemis te collent à longue de journée.
Oui, je crois maintenant et fermement à la réussite de ma dulcinée patrie,
Ou,la lutte continuera jusqu’à ce que ton peuple ait connu sa liberté,
Oui, je serai très content de te voir lutter pour affirmer ta souveraineté
Oui, je sais que petit à petit ton peuple revendiquera haut et fort son identité collective pour ne pas dire son authenticité. Oui, mon Congo sera enfin libéré, Oui, les frontières de mon Congo seront sauvées et préservées, Oui, les terres arables de mon Congo seront cultivées, Oui, l’image de mon Congo sera transformée,
Yes I’ve a dream, the Congo my country will be power (full);
Uni dans le même sort pour ton indépendance, O peuple congolais je sais que tu prendras le plus bel élan, tu regarderas dans la même direction que ton compatriote afin que main dans la main, ton pays sorte du gouffre qui le caractérise.
O Congo, marche, court et encore plus vite comme au sprint afin de rattraper les secondes perdues,
Alors tiens-toi droit, Redresse-toi et marche ! Tel est mon crédo !  Composépar Muabila Muabila Glody,
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.