De toute mon âme, ép.2

De
Publié par

Eva souffre d'avoir été rejetée par Alex. Noyant son chagrin dans l'alcool pour combler le vide, elle se jette dans les bras de Chris, son ami. Tout déraille dans sa vie et pour ne rien arranger, de mystérieuses lettres de menaces font leur apparition, la plongeant un peu plus dans l'angoisse…
Vous avez pu découvrir gratuitement le premier épisode de « De toute mon âme » de L.S. Ange. Plongez à nouveau dans la passion, la romance et l’érotisme de cette captivante saga et ressentez, avec Eva, ses peines, ses chagrins, ses joies, ses troubles, ses envies.
Publié le : mardi 9 décembre 2014
Lecture(s) : 335
Tags :
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 30
Prix de location à la page : 0,0001€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

cover.jpg

De toute mon âme, ép. 2

 

 

 

 

 

 

L.S. Ange

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Éditions L’ivre-Book

Je dédie ce roman à ma grande sœur, Sandrine,

parce qu'elle se bat tous les jours contre la maladie,

qu'elle est la personne la plus courageuse que je connaisse.

Parce qu'elle m'a dit de réaliser mes rêves pour ne pas avoir de regrets !

Et parce qu'elle est ma première fan.

Je t'aime.

L.S.Ange

 

Chapitre 1

 

 

 

 

On descend les escaliers, bras dessus bras dessous, en rigolant comme des gamines et on prend le taxi jusqu'au centre-ville. Je ne prête pas attention à l'adresse qu'elle donne au chauffeur, mais mon cœur cesse de battre quand on arrive sur la grande place, devant la tour Laroche. Caro remarque mon embarras et me demande :

 

      – Tu as un problème ? Je souffle un juron avant de répondre un peu agacée.

      – Oui j'ai un problème... Un gros même ! L'appartement d’Alex se trouve au sommet de cette tour ! Et je n'ai vraiment pas envie de le croiser là tout de suite, tu vois ?

      – Oui je vois bien mais... Je m'en fous ! On ne va quand même pas s’empêcher de vivre pour ce type ? On va manger une pizza au coin de la rue et faire comme si de rien n'était !

      – C'est facile à dire pour toi !

 

Cinq minutes plus tard, on est assises à une table juste devant la baie vitrée qui donne sur l'entrée de la tour Laroche ! J'ai envie d’étriper Caro sur place ! Je regarde les gens chics entrer et sortir par les immenses portes vitrées, on n'est décidément vraiment pas du même monde, Alex et moi... Ça me rend triste que la différence sociale puisse empêcher les gens de s'aimer ! Comme si l'argent était plus important que l'amour ou que le travail que l'on exerce ! Caro commande deux pizzas jambon champignons et quand elles arrivent, nous les mangeons tout en papotant. Caro se moque de la tête des clients qui nous entourent et on rigole beaucoup, ce qui me fait oublier, un instant, mes petits problèmes sentimentaux jusqu'à ce qu'elle me dise d'un air contrit :

 

      – Ho... Ho... Ne tourne pas ta jolie tête vers le trottoir d'en face et ne regarde surtout pas le joli p'tit lot qui apparemment est obnubilé par... toi…

 

Mon cœur cesse de battre et j'ai tellement peur de voir ce que je ne veux surtout pas voir, qu'une boule d'angoisse se forme dans ma gorge et j'en lâche ma fourchette. Je tourne mon visage vers la baie vitrée jusqu'à ce que mes yeux croisent les siens et je découvre, sans surprise, que ce joli p'tit lot n'est autre qu’Alex ! Il est immobile sur le trottoir d'en face et me fixe la mâchoire contractée, le regard sombre. Je n'ose pas détourner les yeux car, j'ai peur qu'il ne soit qu'un rêve et qu'il disparaisse !

J'ai l'impression qu'une éternité s'est écoulée quand il baisse enfin la tête et qu'il tourne les talons pour monter la volée de marches jusqu'à l'entrée de la tour.

 

      – Mince alors... Comment vous avez fait ça ? Vous avez suspendu le temps rien qu'en vous regardant ! Ne me dis plus jamais que ce mec se fout de toi, je ne te croirai plus !

      – Peut-être, mais comme tu peux le voir, il est parti ! Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai envie de t'étrangler Caro... Il faut être réaliste, on est trop différents... Et puis tu l'as vu, c'est... Un mannequin... Une bombe ! Je suis ridicule à côté de lui !

      – Non, mais tu rigoles j’espère ! Vous êtes sublimes tous les deux, peut-être pas de la même classe sociale, mais ça, on en a rien à battre ! Regarde Julia Roberts et Richard Gere dans Pretty Woman… À la fin, ils s'aiment !

      – On n'est pas dans un film là ! Et malheureusement, dans la vraie vie, le prince charmant n'existe pas et je finis seule et désespérée !

      – Si tu ne fais rien pour le récupérer, c'est sûr que tu vas finir seule ! Envoie-lui un message, tu n'as rien à perdre !

      – Mais oui comme ça je lui donne une deuxième chance de me rejeter... Ça ne m'a pas fait assez mal la première fois, pourquoi je ne recommencerais pas !! Et comme je suis un peu maso, je pourrais me planter la fourchette dans la main, là tout de suite !

      – Non, tu lui donnes une chance de te pardonner tes petits mensonges. Excuse-toi et remercie-le de t'avoir aidée cette nuit, ça laisse une porte ouverte s'il veut te revoir.

 

Je la dévisage un moment, ma tête bouillonne de questions et de pensées. Peut-être qu'elle a raison après tout, qu'est-ce que j'ai à perdre ? Pas grand-chose…

 

      – Fonce ma poule !

      – Ho et puis merde, tu as raison, je verrai bien ce qu'il se passera après !

 

Je prends mon portable entre mes doigts tremblants. J'ai le cœur qui cogne fort dans ma poitrine.

 

      – Dépêche-toi ! On ne va pas y passer la journée !

      – OK, mais si je me fais jeter, je te fais bouffer mon portable !

      – Je suis ouverte... à toute proposition tu le sais bien... Maintenant tape !

 

J'appuie sur les touches sans même prendre le temps de respirer.

 

[Je suis désolée d'avoir menti. Mais la réalité n'est pas simple à avouer. Ne me jugez pas trop vite. Je ne suis pas celle que vous pensez. Éva. (Fleur)]

 

Je décide de signer avec mon vrai prénom, car je ne veux plus mentir ; de toute façon, ça n'a plus d'importance, je sais que je ne le reverrai plus jamais. J'appuie sur envoyer.

 

      – Et ben voilà ! Ce n'était pas si difficile !

      – C'est facile pour toi Caro, tu changes de mec toutes les cinq minutes !

      – Peut-être, mais moi au moins je teste la marchandise ; le jour où j'aurai trouvé la bonne personne, je deviendrai sérieuse, comme toi. Mais pour le moment, ce n'est pas le cas, alors je m'amuse et toi tu finiras vieille fille si tu continues comme ça !

      – Quelque part, je t'envie Caro. J'ai l'impression de passer à côté de tellement de choses que c'en est usant.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant