Impertinence

De
Publié par

Caresses de femmes

Caresses entre femmes

Et puis les autres...

Le corps a ses raisons
Écoutons-le chanter.


Publié le : mardi 16 février 2016
Lecture(s) : 5
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782334095990
Nombre de pages : 46
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Couverture
Copyright
Cet ouvrage a été composé par Edilivre
175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis
Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50
Mail : client@edilivre.com
www.edilivre.com
Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction, intégrale ou partielle réservés pour tous pays.
ISBN numérique : 978-2-334-09597-6
© Edilivre, 2016
Voluptueusement parlant
Je fais souvent ce rêve ô combien pénétrant, d’une femme inconnue, généreuse et charmante, qui, me jugeant discrète, apte à tout partager, m’invite à découvrir sa douce intimité. Sous mon regard ému, prévenant et complice, elle remonte sa jupe et, les genoux levés, me donne à contempler sa chatte parfumée, douillettement nichée dans l’écrin de fourrure que ma main empressée vient sitôt effleurer. Et mon doigt qui connaît les secrètes allées, entrouvre doucement la fente délicate, se glisse dans les plis humides et veloutés, dont le parfum musqué, animal et tenace, me grise d’une ardeur qui me fait chavirer. J’enfonce un peu plus loin mon doigt qui s’y connaît, et les jambes s’écartent pour le laisser entrer. Enivrée de l’odeur de la chatte excitée, j’enfouis mon visage dans l’épaisse fourrure, et ma langue se perd dans le dédale tendre, s’enfonce lentement dans la tiédeur ombrée, inondée de plaisir, succulente et sucrée, s’égare un peu plus loin – car on le lui permet – vers l’autre cavité délicate et plissée que le cul qui se tend offre à ma volupté. Et sa douceur exquise m’invite à faire durer ce moment de bonheur intime et partagé, jusqu’à ce qu’une main qu’en secret j’attendais, se promène à son tour sur ma chatte brûlante, et qu’un doigt délicat, une langue savante, m’écartèlent d’une immense et profonde volupté.
Derrière les volets clos
Derrière les volets clos de ma chambre feutrée, il m’arrive de penser avec intensité à ce plaisir léger qui me fait soupirer et qu’une main savante pourrait bien me donner. Alors émoustillée par l’image attrayante, dans la douce tiédeur de mon lit parfumé, je caresse ma chatte en rêvant vaguement qu’on vient me regarder. Je livre ma nudité à cette ombre légère que mon désir tenace fait soudain exister, anonyme et discrète, attentive et complice, et ma main qui connaît la musique, devant celui qui vient partager mon secret, amorce le mouvement qui va me faire cabrer, me tendre et frissonner d’une profonde et longue volupté.
Voluptueusement
Voici mes fruits, mes fleurs offerts à votre envie, que vous pouvez humer et croquer cette nuit en gourmande accomplie qui savoure à l’envi les...
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les 12 portes du Kaama

de editions-edilivre

Le Prix des choses

de editions-edilivre

Le Chant de Marie

de editions-edilivre

suivant