Lisières du corps

De
Publié par

Six textes brefs, en forme de portrait, de rêverie, de peinture, tentent de saisir au plus près du geste, de l’intention, de la peau et des os, comment le corps se courbe, s’offre ou se dérobe, dans le clair-obscur du désir, le flou du rêve, la franchise du sexe, le mystère de la représentation, l’opacité de l’art, le calme de la mort. Six apparitions, six vacillements au bord des êtres, six disparitions. Et le secours des mots.
Publié le : jeudi 20 août 2015
Lecture(s) : 15
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782864328179
Nombre de pages : 80
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
îsîères du corps
Édîtîons Verdîer 11220 agrasse
D  
L’Amant des morts,Véé, 2008 Avec Bastîen,Véé, 2010 Les Œuvres de mîsérîcorde,Véé, 2012 Entre les deux îl n’y a rîen,Véé, 2015 Prendre dates. Parîs, 6 janvîer -14 janvîer 2015 àvéç PàTçk BôUçhéô, Véé, 2015 Un sentîment océanîque,MàUçé NàéàU, 1996 Mère Bîscuît,MàUçé NàéàU, 1999 Quelqu’un s’approche,MàUçé NàéàU, 2000 (. « Véé/ôçhé » â ààTé) Le Regard de la source,MàUçé NàéàU, 2003 Les Âmes înachevées,Gàmà, « HàUTé éàçé », 2004 Le Corps des anges,Gàmà, 2005 Deux larmes dans un peu d’eau,Gàmà, « ’U éT ’àUTé », 2006 À la lecture(àvéç VôqUé AUôUy), GàSSéT, 2014
MàThéU RôUéT
SÈéS U çôS
Véé
w w w.editionsverdier.fr
OUvàé T àvéç ’àé é à Rô àUéôç-RôUSSô
© ÉTôS Véé, 2015 Pàé 46 © hôTôàhé Péé Hyé / MYOP Intî et Loula,Vé SàUvàé « à », 2013 îsbn : 978-2-86432-818-6
Sî j’ étaîs comme l’ombre un néant ordînaîre, Encore y faudraît-îl un corps, une lumîère. Jôh Dôé
Murat
Murat est le nom d’une petîte vîlle du département du Cantal d’envîron deux mîlle habîtants, sîtuée au pîed des monts du Cantal, au bord de l’Alagnon, envîronnée de rochers basaltîques. C’est aussî le nom qu’a porté un maréchal d’Empîre né en 1767 dans le Lot, quî inît roî de Naples en 1815, prénommé Joachîm, et que porte toujours un chan-teur de langue françaîse, prénommé Jean-Louîs. C’est enin un prénom répandu en langue turque (prononcer mourate en roulant légèrement le r). C’est dans cette dernîère acceptîon qu’ îl faut l’entendre îcî.
ï ’à àUçUé é çéS màqUéS STçTvéS U çôS qU’ô ôTé àU émé çôU ’œ, à STUçTUé môSàTé, à màçhé véôUTé, à éé UéUé çôSçéTé é Sô éféT, é SôUô é hàçhéméT qU’ô méT àS U çô é Sà TêTé ôU y ééSé US Tà… O é çôSé Ué ôS, éUx ôS, x ôS SàS y êTé Ué àTTéTô àTçUÈé. ï ’éST àS Sà-àé, çéTéS, màS  àT àTé U éSôé, ’Ué àT, éT ’àUTé àT ô à SUISàmméT â àé ôU Sé àmà-Sé àvéç é éU éT é àS ’émé S’àé àS éS çéS é à USô SçôqUé â àqUéé, àS éS hàmmàmS US qUé àTôUT àéUS, ô ôé é çôUS, SUTôUT ôSqUé éS çôS qU é éUéT é SôT àS çôS çôUàTS, hà-TUéS, çôS àTqUS é ôUé àTé, màS çôS éUS, US, SôméS, SôUméT hôS çôéS ôççéTàUx àSS. O éST â Chà, U éTT qUàTé é ’àôSSéméT é BéyôğU, â ïSTàU, àS àS é MààS, ô é é àS à é vUé àçé qUé ç’éST éSSéTé, àçé qUé ç’éST à qU’ô éST véU àé â, Sé ôyé àS ’àUTé çhfàé, àS
11
’àUTé U çôéàU, àS ’àUTé qU é ôUS à é qU é SôT çômhéSé éT qU’ àUà ôç é àTTàé àUTéméT.
ï àT àTé U éSôé, ç’éST ôU à qU’ô é é éàé àS àTçUÈéméT, ç’éST mêmé ôU à, éUT-êTé, qU’ôS-TéSéméT ô é é éàé àS, ô Sé ôé çômmé çôSé, çôSçéTé, é é àS é éàé. é éSôé ç’éST çômqU, TôUjôUS, éT à ’éST éçôé US qUà ô é àé àS à àUé. O ’à UÈé ’hàTUé éS éTé-éUx ôUàTS ôù é S Sé SSé àvéç qUéqUéS éTS. Nô qUé ’ô S’y éUSé, TàT S’é àUT, màS ô ’à àS ’hàTUé, ô véT é çôTéS ôù ’ô éST çéS àSSé TôUT à ççUé éméT àS éS éôTS ôTS, ô véT ’Ué hSTôé, ’U àçôUS, ’hàTUéS qU é çôTééT àS à, çéTTé ôSST, éS USàéS qU’éé Èé éT éS évéS qU’éé ôé. O y à é ôT Sô éz, Ué ôU éUx ôS, â AThÈéS, màS â ç’TàT éçT, çàTéS SU Tàé, ’éôT éôéàT é SômTUéUSé jéUéSSé àkàqUé àvéç qU S’évé ôU éS ôéS é àçhméS. Çà ’àvàT ’àéUS àS émêçh é TôUS, ’àéméT é ’éST, é vàçéméT éS yéUx, éT à àvàT çôm é Ué SéUé Sôé éT é é U éà éT éS éçôS U çôS é éUSé çhà, é mUSçéS àIS, ’áéS émôTéméTS, éT ’ô S’TàT ôy àS é U é çôéàU, àS à Sààçé éS méméS, àS à vààçé éS SôULéS, à SûéT éS jôUSSàçéS. À Chà ô TàT â ôU à àUSS, màS éTé Sô, éS çéTS, Séô ’hUméU, SçÈTéméT éT àTUTéméT, ô ’àvàT â àyé qUé ’éTé, ’éàU é Th éS màSSàéS, é éSTé TàT TéTé, àSSéméT U çôS, véTUS é à vàéU éT vàéUS U éà émU é çôS US S éS çôTàTéS U jôU éT é à vé, U Tàvà, éS àçœUS éT éS çôTàçTôS.
12
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Les complémentaires

de editions-gallimard

La mer d’innocence

de editions-de-l-aube

Léonard et Machiavel

de editions-verdier

La grande sauvagerie

de editions-verdier

Ma vie à Saint-Domingue

de editions-verdier

suivant