Une nuit avec les Sole Regret (Tomes 3 et 4) - Ravis-moi & effleure-moi

De
Publié par

Dans ces troisième et quatrième tomes d’Une nuit avec les Sole Regret d’Olivia Cunning, Amanda et Shade, Caitlyn et Owen nous font vivre des moments délicieusement sensuels sur fond de rock…
Amanda connaît bien la réputation de séducteur de Shade, le chanteur des Sole Regret. N’est-il pas l’ex-mari de sa sœur Tina, qu’il a trompée à plusieurs reprises ? Amanda pourrait détester ce don Juan, pourtant elle rêve de ses glisser dans ses draps. Aussi, quand Shade l’invite à passer une soirée avec lui, son fantasme est sur le point de se réaliser…
Après douze ans de mariage, Caitlyn découvre que son époux l’a trompée avec une étudiante. Autant dire que la femme d’affaires qu’elle est n’a pas dit son dernier mot ! Décidée à s’enivrer avec le premier venu, Caitlyn se rend dans un club libertin, où elle rencontre Owen, le bassiste des Sole Regret…
Publié le : mardi 8 juillet 2014
Lecture(s) : 7
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782290086414
Nombre de pages : 384
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Ravismoi & Effleuremoi
Du même auteur aux Éditions J’ai lu
UNE NUIT AVEC LES SOLE REGRET
1 & 2 – Approchemoi & Séduismoi Nº 10504
OLIVIA CUNNING
U N E N U I T A V E C L E S S O L E R E G R E T  3 & 4 Ravismoi & Effleuremoi
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Diane Hamilton
Titres originaux TAKE ME TOUCH ME Éditeur original Vulpine Press
Olivia Cunning, 2012 Olivia Cunning, 2013 Pour la traduction française Éditions J’ai lu, 2014
Ravismoi
1
Au fil des heures, la journée de Shade s’était révélée de plus en plus naze. Un profond sentiment d’incrédu lité s’empara de lui, puis la colère le gagna. Furieux, il regarda longuement la place vide entre la Firebird de Kellen et la Jeep d’Owen et essaya de comprendre où avait bien pu passer le monstre d’acier qu’il avait garé là plus tôt. Il contempla le parking. Sa mémoire devait lui jouer des tours. Peutêtre s’étaitil garé ailleurs qu’à sa place habituelle. Deux semiremorques contenant les instruments et le matériel de scène des Sole Regret trô naient un peu plus loin dans l’espace clôturé, prêts à partir dès le lendemain pour San Antonio. Le bus de leur tournée se trouvait à l’extrémité du parc de station nement. Gabe, le batteur de leur groupe, sortait son sac de voyage de la soute à bagages. Tous les autres mem bres du groupe et de l’équipe technique se dirigeaient vers leurs véhicules respectifs. La seule place désespé rément vide du parking était celle où Shade avait garé son jouet préféré. — Hé, les mecs ! criatil, ce n’est pas drôle ! Qui a planqué ma bagnole ? Kellen jeta son sac de voyage dans le coffre de sa Firebird.
9
— Pas la peine d’être un génie pour comprendre qu’on te l’a volée ! Owen eut un petit sourire suffisant. — Voilà ce qu’on gagne à jouer les connards et à acheter une bagnole à cent cinquante mille dollars. — Tu devrais appeler les flics pour porter plainte, ajouta Kellen. Il attacha ses longs cheveux noirs dans sa nuque avec une lanière de cuir prise dans son sac, puis ouvrit sa portière avant de poursuivre : — Je resterais volontiers pour pleurer sur ton sort, mec, mais je suis en retard pour mon rendezvous. En retard, Shade l’était aussi. — Je n’ai pas le temps pour ce genre de petit jeu, les gars. J’ai déjà raté la soirée de Julie, je n’ai pas envie qu’elle pense que j’ai complètement oublié son anniversaire. D’un geste rageur, il jeta son sac de voyage par terre, à l’endroit où aurait dû se trouver son véhicule. — Ras le bol ! Adam s’approcha, et s’arrêta entre Owen et Shade. — Où est ta bagnole ? demandatil. Adam était le guitariste du groupe, et le second sur la liste noire de Shade, juste après la personne qui lui avait volé sa voiture. Les trois musiciens fixaient la place de parking vide, comme s’ils s’attendaient à ce que le véhicule sorte subitement de sa cachette pour apparaître sous leurs yeux. Shade était déjà énervé contre Adam. À cause de lui, ils rentraient chez eux bien plus tard que prévu. Adam avait passé plus de la moitié de la journée à se prélasser à l’hôtel avec sa thérapeute qui l’aidait à lutter contre l’abus de drogues. Apparemment cette spécialiste n’était pas très douée dans son domaine, car Shade avait surpris Adam se droguant en coulisse l’avant veille au soir. Ils auraient mieux fait d’abandonner leur guitariste égoïste làbas, à Dallas ! Qu’il se débrouille 10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.