Coupable d'aimer

De
Publié par

Coupable d’aimer
Les feuilles vertes dansaient
ivres de la lumière de ...
Publié le : vendredi 8 avril 2011
Lecture(s) : 94
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Coupable d’aimer
Les feuilles vertes dansaient
ivres de la lumière de l'été.
Elles éclaboussaient nos yeux
l'étincelle des premiers adieux.
Je t'ai aperçu
jouant au pendule avec ton coeur nu.
Tu te balançais sur un nuage blanc
tuant le temps.
Maintenant je suis coupable de tout.
Rien de plus triste
que de se perdre par amour.
Rien de plus fou.
Ton coeur connaissait plus d'un tour.
Mon amie m'a aperçu
jouant au pendule avec mon coeur nu.
Je me balançais sur un nuage blanc
muselant son chant innocent.
Maintenant tu me dis de partir.
Partir ailleurs, chercher mon coeur
le retrouver.
Tu veux que je trouve ce que j'avais déjà.
Mon amie m'a aperçu
jouant au pendule avec mon coeur nu.
Je me balançais sur un nuage blanc
immobile, sous le vent.
Juliasmile1 24 août 2010
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant