Jan Twardowski - Dépêchons-nous d’aimer

Publié par

Jan Twardowski Dépêchons-nous d’aimer Traduit du polonais par Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord Amis de Jors Jeu Éditions Éditions L’Écritoire 1999 Jan Twardowski Dépêchons-nous d’aimer Traduit du polonais par Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord Amis de Jors Jeu Éditions Éditions L’Écritoire 1999 Dépêchons-nous d’aimer Tous les droits sont réservés par Jan Twardowski pour le texte original, par les traducteurs pour la traduction et l’introduction, et par les éditeurs pour la présente édition. © Jan Twardowski, Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord, 1999 3 Jan Twardowski Table Un prêtre, tout simplement..........................................................5 Demande.........................................................................................8 Rencontre........................................................................................9 Pas comme ça pas comme ça....................................................10 Pourquoi........................................................................................11 Que sais-tu....................................................................................12 Questions......................................................................................13 Tu cherches..................................................................................14 Au microscope.............................................................................15 Credo...............................................
Publié le : mercredi 11 décembre 2013
Lecture(s) : 426
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 31
Voir plus Voir moins
Jan Twardowski
Dépêchons-nous d’aimer
Traduit du polonais par Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord
Amis de Jors Jeu Éditions Éditions L’Écritoire 1999
Jan Twardowski
Dépêchons-nous d’aimer
Traduit du polonais par Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord
Amis de Jors Jeu Éditions Éditions L’Écritoire 1999
Dépêchons-nous d’aimer
Tous les droits sont réservés par Jan Twardowski pour le texte original, par les traducteurs pour la traduction et l’introduction, et par les éditeurs pour la présente édition.
© Jan Twardowski, Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord, 1999
3
Jan Twardowski
Table
Un prêtre, tout simplement..........................................................5 Demande.........................................................................................8 Rencontre........................................................................................9 Pas comme ça pas comme ça....................................................10 Pourquoi........................................................................................11 Que sais-tu....................................................................................12 Questions......................................................................................13 Tu cherches..................................................................................14 Au microscope.............................................................................15 Credo.............................................................................................16 Soudain découvrir........................................................................18 Cest difficile.................................................................................19 À qui la faute................................................................................20 Intimes et étrangers.....................................................................22 Contre toi-même..........................................................................23 * * *................................................................................................24 Rien de plus..................................................................................25 Écriture..........................................................................................26 On fait la queue devant le paradis............................................27 Dépêchons-nous d’aimer...........................................................28 Aimer lhomme............................................................................30 Bonne nuit....................................................................................31
4
Dépêchons-nous d’aimer
Un prêtre, tout simplement
Inconnu en France, le Père Jan Twardowski est un phénomène poétique en Pologne. Ignoré des éditeurs et des tendances du marché polonais de la culture pendant des décennies, Jan Twardowski a écrit une œuvre poétique à part, intime et populaire à la fois, plus évangélique que mystique, une œuvre d’une intimité séduisante et d’une surprenante justesse. Il est désormais lu dans tous les milieux — y compris des enfants pour lesquels il a écrit — , et reconnu pour ce qu’il est, un poète véritable. Nous proposons aujourd’hui la traduction d’un choix de poèmes tirés de ses plus célèbres volumes, pour un premier contact avec la poésie de Jan Twardowski. Le Père Twardowski écrit comme il parle et parle comme il prie. À mi-voix, avec des mots familiers, avec humour, franchise et tendresse, le poète s’entretient avec le lecteur et lui dévoile le besoin qu’ils ont l’un et l’autre de l’amour, donc de Dieu qui est pour un chrétien une personne plus qu’une idée. Dans le doute, le désarroi, la confiance, la joie,
5
Jan Twardowski
l’âme humaine ne cesse de rencontrer la silencieuse présence de Dieu, sans toujours le savoir. En homme de foi, le Père Twardowski regarde l’amour des hommes avec une immense tendresse et préfère la confidence poétique aux grandes envolées lyriques. Il communique une certitude humble et rassurante, chante une ouverture au monde totale et confiante que certains critiques n’hésitent pas à rapprocher du message de saint François d’Assise. Jan Twardowski est, il est vrai, très épris de la nature ; durant des années, il a suivi des leçons particulières de botanique auprès d un professeur d’université : « Avec les arbres et les oiseaux, explique-il, j’arrive à mieux imaginer le Paradis qu’avec des églises et des cathédrales. » Né le er juin 1915 à Varsovie, Jan Twardowski publie 1 son premier recueil en 1937 ; il suivait alors des études de lettres sans trop penser à l’avenir et moins encore au sacerdoce. La guerre cristallisera son choix. En 1944, il survit au carnage de l’Insurrection de Varsovie et voit ses meilleurs camarades se faire tuer. Il entre au séminaire en 1945. Le Père Twardowski a été ordonné il y a cinquante ans. D’abord vicaire de campagne, il est chargé ensuite d’enfants handicapés mentaux avant d’être nommé recteur chez les sœurs de la Visitation, à Varsovie, où il vit encore. Aujourd’hui octogénaire, le poète continue d’écrire et de s’intéresser à la vie publique. Le téléphone sonne souvent
6
Dépêchons-nous d’aimer
dans son petit appartement. Il y reçoit en toute simplicité, étonné et heureux de constater l’impact et le retentissement de cette œuvre où il écrivit un jour :
Je ne suis pas venu vous convertir, Monsieur (…) Tout simplement je vais m’asseoir près de vous Et confier mon secret Moi, le prêtre Je crois en Dieu comme un enfant.
Iadviga Abraham & Claude-Henry du Bord
7
Jan Twardowski
Demande
De moi-même je n’ai fait ni peu ni beaucoup de bien c’est juste un ange qui parfois donnait avec mes mains en amour non plus je n’ai su être fidèle ni infidèle je crois
quelqu’un d’autre et bien mieux aimait à travers moi tout au long de ma vie les dogmes me dépassaient
quand Tu me fermeras les yeux Tu m’expliqueras je le sais
8
Dépêchons-nous d’aimer
Rencontre
À Barbara A.
Ce moment unique d’éblouissement étrange quand soudain quelqu’un vous paraît très beau et d’emblée proche comme la maison le marronnier du square une larme dans un baiser comme l’un des nôtres tellement familier comme si vous vous étiez lavé les cheveux l’un l’autre ce moment unique qui frappe comme le feu
ne le retiens pas que les chemins se croisent la solitude unit les corps et la souffrance les âmes
ce moment unique pas besoin d’autres ce qui n’arrive qu’une seule fois reste le plus longtemps
9
Jan Twardowski
Pas comme ça pas comme ça
Mon âme ne me croit pas mon cœur doute de moi ma raison ne m’écoute guère ma santé s’en va ma jeunesse est morte mes photos de famille sont sans vie mon pays n’est plus ce qu’il était
même l’enfer m’a déçu il est froid
je tirai le rideau pour qu’on ne me voie plus mais une larme s’en échappa et se mit toute nue
10
Dépêchons-nous d’aimer
Pourquoi
Tu ne crois pas en toi plus grand que toi-même ni qu’une mort soit moins grande que la mort ni que l’on puisse tomber malade du péché que la solitude est mauvaise si on la fuit que le temps hurle à tue-tête mais tu ne l’entends pas ou bien tu fais le sourd tu es triste assis là comme la Madeleine de Georges de la Tour
tu ne crois en rien pourquoi donc as-tu peur
11
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.