Thomas Zadikian - A la frontière

De
Publié par

Un poème que j'ai écrit il y a quelques mois, assez court et concis.

Publié le : samedi 30 avril 2016
Lecture(s) : 8
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Sur la frontière du désespoir,
On ne regarde plus lHistoire,
Derrière nous, sensuel et dérisoire,
Notre petit monde remplitd’idée Ŷoiƌe. Sur la frontière du désespoir, Les iŶstiŶcts s’eŶtƌechoƋueŶt, Ŷotƌe huŵaŶité paƌt,Nos corps se métamorphosentet s’aƌƌacheŶt,
Nos idées, nos pensées se disloquent et rien ne reste. La destinée se divise en deux parties,
Nous Ŷ’LJ voLJoŶs aucuŶ espoiƌ, aucuŶ leŶdeŵaiŶ,
Nous avons dans nos mains une seringue et des couverts, Une seringue au sarin ou des couverts pour nos prochains ?
Le choidž s’iŶcƌuste aloƌs daŶs Ŷotƌe ceƌveau,
Plus de place pour l’aŵouƌ, le plaisiƌ ou l’huŵaiŶ,
Il ne restera plus rien en nous qu’uŶanimal,
Qui se battra contre sa meute, ouvivƌa d’uŶe solitude létale.
Avons-nous le choix de vivre ou de vaincre, Quand la seule issueŶ’est pas proposée ? Peut-être faut-il ƌesteƌ suƌ place, eŶtƌe la peuƌ et l’aŶgoisse,A la frontière du désespoir, seul notre reflet nous semble noir.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant