Risques salés

De
Publié par

Un marin passionné depuis toujours, Jean-François Le Tourneur, parcourt les ports, de navire en navire, en conduisant ses investigations d'expert maritime. Au fil des six petites aventures de ce roman les rencontres parfois galantes de "Jeff" se relient entre elles. Elles sont à la fois intemporelles et fidèlement tenues par l'actualité maritime : l'immigration clandestine en Méditerranée, le démâtage mortel d'un maxi-catamaran à Granville, la pression économique de la Chine dans les ports d'Afrique, un étrange naufrage au large de La Rochelle...
Publié le : lundi 5 janvier 2015
Lecture(s) : 11
Tags :
EAN13 : 9782336367330
Nombre de pages : 140
Prix de location à la page : 0,0082€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois

Vincent Lemaître
Un marin passionné depuis toujours, Jean-François
Le Tourneur, parcourt les ports, de navire en navire,
en conduisant ses investigations d’expert maritime.
Au fil des six petites aventures de ce roman,
les rencontres parfois galantes de « Je » se relient entre Risques salés
elles. Elles sont à la fois intemporelles et fi dèlement
tenues par l’actualité maritime : l’immigration
clandestine en Méditerranée, le démâtage mortel d’un Les aventures de Jeff,
maxi-catamaran à Granville, la pression économique de
expert maritimela Chine dans les ports d’Afrique, un étrange naufrage
au large de La Rochelle…

Roman
Vincent Lemaître est passionné par
le monde de la mer depuis plus de
vingt ans. Il a parcouru de nombreuses
régions maritimes, en mer et à terre,
participé activement à des événements
nautiques et colloques internationaux
qui ont enrichi ses connaissances de ce milieu. Ce Brestois
publie à 44 ans son premier roman.
En couverture : photo de l’auteur.
ISBN : 978-2-343-05372-1
14,50 €
Rue des Écoles / Romans
Vincent Lemaître
Risques salés
Rue des Écoles / Romans





RISQUES SALES




















Rue des Écoles
Le secteur « Rue des Écoles » est dédié à l’édition de travaux
personnels, venus de tous horizons : historique, philosophique,
politique, etc. Il accueille également des œuvres de fiction
(romans) et des textes autobiographiques.
Déjà parus
Micaleff (André), Heimat, 2014.
Michelson (Léda), Les corps acides, 2014.
Leclerc du Sablon (Françoise), Derrière la seizième porte, 2014.
Nicole-Le Hors (Jacqueline), La croix ou la bannière, 2014.
De l’Estourbeillon (Hubert), La Cité des hauteurs, 2014.
Coutarel (Colette), Promenade romantique à Pôle Emploi, 2014.
Baillet (Dominique), L’absence, 2014.
Zelwer (Charles), Face au miroir sans reflet, 2014.
Flouzat (Denise), Le journal d’E, 2014.
Barraux (Roland), La bicyclette de Hong Kong, 2014.
Lecomte (Emmanuelle), Lafi, récit de vie au Burkina, 2014.
Cambona (Christophe), Apologie du grand âge, 2014.

Ces douze derniers titres de la collection sont classés par ordre
chronologique en commençant par le plus récent.
La liste complète des parutions, avec une courte présentation
du contenu des ouvrages, peut être consultée
sur le site www.harmattan.fr Vincent Lemaître
Risques salés
Les aventures de Jeff,
expert maritime
roman © L’Harmattan, 2014
5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris
www.harmattan.com
diffusion.harmattan@wanadoo.fr
harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-05372-1
EAN : 9782343053721

A mes parents
A Laëtitia
A mes fils





















Sommaire
Le naufrage du Saint-François 11
Les caprices du 150 pieds « Casta » 45
Démâtages en série 59
Un nouveau port en Afrique 75
Rendez-vous en mer 103
Entre deux mondes 117
9LE NAUFRAGE
DU SAINT-FRANÇOISLe vingtième congrès international des experts
maritimes se tient cette année à Paris.

Dans son costume bleu sombre, un cigarillo aux lèvres,
Jean-François Le Tourneur, que l’on appellera Jeff,
descend de la gare Montparnasse en suivant le rush des
travailleurs parisiens, évitant les flaques d’eau laissées par
endroit en ce début d’automne. Il s’arrête au niveau de la
rue Vaugirard, devant le bistrot où il a coutume de prendre
un petit noir. Il doit y rejoindre Peter Wild qu’il connaît
depuis plus de quinze ans.

Assis au fond du café, l’Anglais ne semble pas avoir
souffert de son voyage en train depuis son départ de
Londres à cinq heures du matin. Elégant et chic, on devine
que ce grisonnant sans âge fut sportif. Il porte son regard
par-dessus un journal de foot sur la jeune serveuse, une
petite brune bien foutue, qui essuie des tasses. La porte
s’ouvre :

– Ça va ? Je ne suis pas trop en retard ? lance Le
Tourneur en s’installant derrière un guéridon.

Peter lui serre longuement la main et lui tend un objet
mal emballé dans un papier kraft.

– Merci. C’est pour moi ou pour Sophie ? Je sais que
ma secrétaire t’a tapé dans l’œil l’autre fois.
– Non, Jeff, c’est pour toi… mais c’est vrai, ta
secrétaire, je la trouve charmante.
– Ah, si je n’avais pas, je ne sais qui veillerait sur le
cabinet pendant mes longues absences.

Jeff ouvre sans précaution le petit présent, tâtant entre
ses mains une forme lourde.
13

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.