DERAPAGE D'UN ESTHETE

De
Publié par

DERAPAGE D’UN ESTHETE Sypnosis de Michel Alexandre : « Paris. Institut médico-légal. Un homme de quarante ans attend dans l’une des salles de reconnaissance. La double porte s’ouvre automatiquement. Un employé en blouse blanche pousse un chariot métallique sur lequel repose un corps entièrement recouvert d’un drap. Il le rabat d’un geste brusque.
Publié le : samedi 29 décembre 2012
Lecture(s) : 50
Nombre de pages : 3
Voir plus Voir moins
DERAPAGE D’UN ESTHETE
Sypnosis de Michel Alexandre :
« Paris.Institut médico-légal. Un homme de quarante ans attend dans l’une des salles de reconnaissance. La double porte s’ouvre automatiquement. Un employé en blouse blanche pousse un chariot métallique sur lequel repose un corps entièrement recouvert d’un drap. Il le rabat d’un geste brusque. Le visage du visiteur blêmit… »
Suite d’Orphée :
C’est bien lui ! C’est bien Olivier !... Il reconnaît le pendentif. Pascal frôla la main froide et crispée de son ami et se mitàpleurer comme un enfant. Ivre de douleur, il tituba péniblement vers la sortie. Ilé» le plusprouva de la haine pour POLANSKI et se jura de le « coffrer rapidement possible.
Quel gâIl avait pourtant dit et rchis !épétéàOlivier qu’il finirait un jour, comme tous les flambeurs, en prison ouàla morgue. Ce dernier avait fi de l’avertissement.
De cette fin tragique, POLANSKI n’est d’ailleurs pas le seulàincriminer. Instantanément, s’imposaàson esprit le visage de Nathalie. Olivier, fou d’amour, n’avait cesséde la couvrir de cadeaux, plus luxueux les uns que les autres. Le vol de la toile chez POLANSKI n’est en définitive que la conséquence logique de son parcours sentimental chaotique.
Il se rappelle leurs jeux d’enfants. Olivier déjàtenaitàincarner le voleur, le brigand, le voyou. Les deux amisétaient devenus inséparables. Cette complicités’était encore renforcéeàl’adolescence puisqu’ils partageaient tous les deux la passion des arts.
On n’échappe pasàson destin. Lui, Pascalétait devenu flic de l’OCDE (Office Central de Lutte contre le Trafic des biens Culturels); et Olivier, antiquaire en Belgique, plus précisémentàplaque tournante du trafic d’art europTONGEREN ,éen.
Le « Matisse »était son trophée. Maisétait-ce une victoire ?
Olivier n’était pas sans savoir que cette subtilisation chez POLANSKI allait, pour lui, déclencher le glas. Un acte aussi barbare ne pouvaitêtre que la signature de ce pervers personnage.
Mais pour Pascal, Nathalie reste la principale responsable. Si Olivier ne l’avait pas rencontrée, il n’aurait pas brûlésa vie. Après le départ de celle-ci, il l’avait flambée. La belle call-girl avait réussiàéloigner Olivier, comme du reste tout son personnage. Impuissant donc, Pascal avaitététémoin de la chute de son ami.
Nathalie menait un mode de vie qui ne pouvaitêtre assumé parun obscur antiquaire. Celui-ci s’était alors misàvoler etàtrafiquer des objets de valeur de plus en plusélevée. Les dernières années, les toiles de maître le fascinaient comme le tapis vert pour les joueurs invétérés.
Pascal avait tentéde protéger Olivier au risque de se compromettre. Mais ce n’est pas tant cette position ambiguëqui l’avait fait fuir Parisàun moment donnémais l’inéluctabilitéde la mort sociale de son ami.
Olivier n’avait pas su retenir Nathalie La Rebelle… même avec ses fastueux présents. Il s’était donc affranchi pour rien. Mais prisàson propre piège, il a connu l’escalade.
Avec qui l’avait-elle trahi ? C’était un sujet tabou.
Pascal reconsidéra les faits de ces derniers mois. Les pièces du puzzle s’assemblèrent lentement. Puis l’évidence le fit frissonner: Olivier s’était suicidé, ne pouvant souffrir d’avoir pour rival, son ennemi juré.
Rien n’a changédepuis l’antiquité. Olivier a choisi de mourir sous le glaive de son adversaire et rival.
Il a joué, il a perdu. C’est d’une manière qu’il a interprété,à l’âge adulte, le voleur, le brigand, le voyou…
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Avertissement

Ce thème est destiné à un public légalement majeur et averti. Il contient des textes et certaines images à caractère érotique ou sexuel.

En entrant sur cette page, vous certifiez :

  • 1. avoir atteint l'âge légal de majorité de votre pays de résidence.
  • 2. avoir pris connaissance du caractère érotique de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 4. vous engager à ne pas diffuser le contenu de ce document.
  • 5. consulter ce document à titre purement personnel en n'impliquant aucune société ou organisme d'État.
  • 6. vous engager à mettre en oeuvre tous les moyens existants à ce jour pour empêcher n'importe quel mineur d'accéder à ce document.
  • 7. déclarer n'être choqué(e) par aucun type de sexualité.

Nous nous dégageons de toute responsabilité en cas de non-respect des points précédemment énumérés.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Rebecca

de la-musardine

soiree bourgeoise

de Laure_Clerioux

Les Amants vides

de CeliaDeiana