Le roman contemporain

De
î f "" *^>-jg;^ ^S Â XIK« SIECLE (ErnJXlÈME SÉRlt) LES OEUVRES ET LES HOMMES EMILE COLIN, IMPRIMERIE DE LAGNY -i-M./'fS 'iln^i. J' BARBEY D'AUREVILLY LE ROMAN CONTEMPORAIN n s'}V /uM 'Pai%is ALPHO.NSE LEMERRE, ÉDITEUR 2Î-ÎI, PASSAGE CHOISEUL, 2Î-JI H D CCCCI I (0OCTAVE FEUILLET Le roman de Sijbille est un des moins réussis d'Oc- tave Feuillet. Je n'ai jamais nié, pour ma part, son talent, mais j'en connais le centre et la circonférence, et ce n'est pas ma faute si ce talent n'est pas plus grand. En supposant que la grâce pût être commune et rester la grâce, je dirais qu'Octave Feuillet en a souvent. Un jour, quelqu'un l'appela spirituellement un cueilleuv de muguet, et c'était un mot doux et juste... Mais aurait-on jamais pu croire que cet aima- ble cueilleur de muguet pour les jeunes personnes qu'il ne faut qu'honnêtement émouvoir, aurait l'in- 1. Sybille (Pays, 10 janvier Monsieur1864); de Camois {Nain Jaune, 15 août); Un Mariage dans le Monde; Les Amows de Philippe (Constilulionnel, li décembre 1815; 27 aoûtlSn). 1 CONTEMPORAINROMANLE2 Ehcatholicisme?...protéger ledeambitioncroyable igno-Quoique^pourtant 1a vuce qu'onc'est làbien, l'Église, Oc-dedes chosescarpillonuncommerant théologie,jjauvre...
Publié le : dimanche 30 septembre 2012
Lecture(s) : 34
Source : Archive.org
Licence :
Nombre de pages : 296
Voir plus Voir moins

î f
"" *^>-jg;^
^S
ÂXIK« SIECLE
(ErnJXlÈME SÉRlt)
LES OEUVRES
ET
LES HOMMESEMILE COLIN, IMPRIMERIE DE LAGNY -i-M./'fS'iln^i.
J' BARBEY D'AUREVILLY
LE ROMAN
CONTEMPORAIN
n
s'}V
/uM
'Pai%is
ALPHO.NSE LEMERRE, ÉDITEUR
2Î-ÎI, PASSAGE CHOISEUL, 2Î-JI
H D CCCCI I(0OCTAVE FEUILLET
Le roman de Sijbille est un des moins réussis d'Oc-
tave Feuillet. Je n'ai jamais nié, pour ma part, son
talent, mais j'en connais le centre et la circonférence,
et ce n'est pas ma faute si ce talent n'est pas plus
grand. En supposant que la grâce pût être commune
et rester la grâce, je dirais qu'Octave Feuillet en a
souvent. Un jour, quelqu'un l'appela spirituellement
un cueilleuv de muguet, et c'était un mot doux et
juste... Mais aurait-on jamais pu croire que cet aima-
ble cueilleur de muguet pour les jeunes personnes
qu'il ne faut qu'honnêtement émouvoir, aurait l'in-
1. Sybille (Pays, 10 janvier Monsieur1864); de Camois
{Nain Jaune, 15 août); Un Mariage dans le Monde; Les Amows
de Philippe (Constilulionnel, li décembre 1815; 27 aoûtlSn).
1CONTEMPORAINROMANLE2
Ehcatholicisme?...protéger ledeambitioncroyable
igno-Quoique^pourtant 1a vuce qu'onc'est làbien,
l'Église, Oc-dedes chosescarpillonuncommerant
théologie,jjauvre... enhommece jeuneFeuillet,tave
catholicismelerecommanderdebontél'extrêmea eu
les-favori et pourest ledont ildamespetitesaux
etet de l'excuser,comédies,petitesdeil faitquelles
colosse de ca-ce vieuxl'attifer,et del'arranger,de
piedrecevoir sur lefairemanière à ledetholicisme,
plusdans lescompagniebonnede trèschosed'une
queOr, voilà cesiècle...du xix«salonsélégants
Pensée,la Libreprêcheuse decetteSand,George
reçucatholicisme soitleelle! quepas,ne veutqui
n'a pu suppor-quelconque,piedsur unnulle part
Mademoi-aussitôt salançaelleindignée,ter, et,
d'OctaveSybilletète de laQuintinie à lalaselle de
Feuillet.
ro-de dire que ceobligésuis bienmerci ! jeDieu
SandQuintinie de GeorgeladeMademoiselleman de
àdans son genre,supérieur,beaucoupden'est pas
peuCela sevautdans le sien. àFeuilletd'Octavecelui
prisvieillissant ale talentSand, dontGeorgeprès.
dansavoulu—plus tombants,plus enfanons dedes
une vo-— donnerentendu !idées, biendesTordre
et lit-philosophiqued'amazonecravachede salée...
qui se mêlaitde salonmissionnairejeuneà cetéraire
main n'y estmais lacatholicisme,duaffairesdes
cinglé. Faux sonsifflé ni àn'a nila cravacheplus et

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.