Il existe un temps

De
Publié par

Il existe un temps. Un temps de parents Un temps nécessaire De préparation. Une mise en route. Un rituel Un refrain, Comme une chanson.

Publié le : lundi 22 juin 2015
Lecture(s) : 12
Licence : Tous droits réservés
Nombre de pages : 4
Voir plus Voir moins
Il existe un temps.
Un temps de parents
Un temps nécessaire
De préparation.
Une mise en route.
Un rituel
Un refrain,
Comme une chanson.
Il existe un temps
Un refrain que beaucoup de parents séparés connaissent
Quand arrive le vendredi soir,
Le moment du départ.
Nous regardons nos enfants s‘en aller régulièrement
Prendre le train.
Nous sommes heureux qu’ils partent voir leur père, leur mère.
Nous ne voulons pas les garder pour nous
Les avoir toujours à nos côtés, collés
Mais nous avons du mal avec les départs.
Nos enfants sont grands maintenant
Et pourtant rien n’a changé
Nous avons toujours le même pincement sur le quai de la gare
Jusqu’à ce que le train démarre.
Nous avons du mal avec les départs
Nous avons besoin d’un temps
Un temps pour nous préparer
Un temps pour nous accompagner.
Et ce temps là c’est dans la voiture
Avec nos enfants
Que nous le prenons.
Entre les champs, le ciel
La mer au loin ou les sapins.
Le même paysage nous rassure.
Nous remarquons ce qui a changé depuis notre dernier trajet.
Nous avons besoin de ce temps
De ce trajet
De cette nature
De la présence et de la voix de nos enfants, de leurs rires
De ce nid qui roule
Pour arriver jusqu’à la gare.
Nous pourrions les amener à une gare plus proche, ils nous le disent souvent,
Une gare de ville sans un arbre,
Sans place pour se garer
Au milieu du monde, du bruit, de la saleté, des bouchons.
Nous n’en n’avons pas envie.
Nous préférons rouler un peu plus loin
Voir du beau, du vert, du bleu, de l’infini.
Quand nos enfants partent plus d’un weekend
Souvent nous ne touchons à rien
pendant une journée.
24 heures d’immobilité.
Ca vous est arrivé ?
Nous laissons leurs affaires là où elles sont
Nous laissons le linge, les lits défaits.
Et 24 h après leur départ
Nous commençons à bouger, à nettoyer, à ranger.
Ne me demandez pas pourquoi
Nous avons du mal avec les départs.
Quand ils reviennent,
Ils ont aussi besoin d’un temps pour passer de leur vie avec un de leur parent
A leur vie à nouveau avec leur autre parent.
Alors ce temps de voiture,
Ce trajet pendant 15 à 20 minutes,
Ce sas dont ils ont besoin
Nous le comprenons
Et nous attendons qu’ils aient envie de parler.
Nous sommes heureux de les revoir
Nous sourions et nous leur offrons le temps
Comme nous nous sommes offerts le ciel, les champs,
L’infini, la mer au loin,
Les sapins et les oiseaux qui chantent.
@Juliasmile1 21 juin 2015
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Plein hiver

de editions-actes-sud

Plein hiver

de editions-actes-sud

Vers l’Ouest

de publie.net

Tu me hurles

de juliasmile1

2 avril 2011

de juliasmile1

suivant