Créer ses bijoux en pâte polymère - Volume 1

De
Publié par

Fine et malléable, la pâte polymère se prête à merveille à la création de bijoux. Sa texture lisse permet une grande précision et l'inclusion de toutes sortes de matériaux décoratifs (éclats de mosaïque, cabochons de verre, métal, feuilles à dorer, etc.), ainsi que l'application d'encres, de poudres métalliques, de peinture... Le mariage des pâtes colorées, transparentes, opaques, granulées ou lisses, mates et même métallisées donne lieu à des myriades d'effets spectaculaires. Le durcissement à la cuisson de cette pâte à modeler synthétique dans un simple four ménager rend cette technique accessible à tous.



Edith Maccotta-Soffiati vous livre le fruit de son expérience en 20 leçons. Elle vous propose ensuite la réalisation étape par étape de 25 bijoux originaux pour vous familiariser en douceur avec les techniques de coupes successives, assemblages et réassemblages des canes, création des perles et montage des colliers, bracelets, bagues... Le jeu inépuisable des motifs permet d'inventer et d'innover sans répit... Alors à votre tour, laissez-vous gagner par le jeu de la création, entre savant contrôle et heureux hasard.




  • Le matériel


  • Fabriquer ses propres fermoirs


  • Le montage des bijoux


  • Les bases


  • Les leçons


    • Les canes spirales


    • Les canes cibles


    • Les canes mosaïques


    • Le dégradé


    • ...




  • Les projets


    • Bracelet rouleau de printemps


    • Boucle d'oreille et bague Zellige


    • Collier Kiwi


    • Collier Azur


    • ...




  • Sites Internet utiles

Publié le : vendredi 23 mai 2014
Lecture(s) : 128
EAN13 : 9782212267242
Nombre de pages : 92
Prix de location à la page : 0,0105€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
Édith Maccotta-Soffiati
Créer ses bijoux en pâte polymère
L’atelier en images
VOLUME 1
Créer ses bijoux en pâte polymère
Fine et malléable, la pâte polymère se prête à merveille à la création de bijoux.Sa texture lisse permet une grande précision et l’inclusion de toutes sortes dematériaux décoratifs (éclats de mosaïque, cabochons de verre, métal, feuilles à dorer, etc.), ainsi que l’application d’encres, de poudres métalliques, de peinture... Le mariage des pâtes colorées, transparentes, opaques, granulées ou lisses, mates et même métallisées donne lieu à des myriades d’effets spectaculaires. Le durcissement à la cuisson de cette pâte à modeler synthétique dans un simple four ménager rend cette technique accessible à tous.
Édith Maccotta-Soffiati vous livre le fruit de son expérience en 20 leçons. Elle vous propose ensuite la réalisation étape par étape de 25 bijoux originaux pour vous familiariser en douceur avec les techniques de coupes successives, assemblages et réassemblages des canes, création des perles et montage des colliers, bracelets, bagues… Le jeu inépuisable des motifs permet d’inventer et d’innover sans répit… Alors à votre tour, laissez-vous gagner par le jeu de la création, entre savant contrôle et heureux hasard.
L’atelier en images
Code éditeur : G13931 ISBN : 978-2-212-13931-0
Aux Éditions Eyrolles
Du même auteur Créer ses bijoux en pâte polymère, volume 2, 2008 Collection L’Atelier en Images E. Guiomar,Créer son mobilier en carton, volume 3, 2012 F. Bonald-Bietti,Créer ses bijoux en pâte d’argent, 2012 S. Perrot-Humbert,Le linge ancien revisité, 2011 E. Guiomar,Créer son mobilier en carton, volume 2, 2009 M.-A. Figueres & J.-P. Delpech,Créer ses moules, 2008 M. & J.-P. Rolland,Restauration des malles de voyage, 2008 S. Seymour,Mosaïques de papier, 2007 E. Guiomar,Créer son mobilier en carton, volume 1, 2007 M. Leveque,Peindre sur porcelaine : animaux, végétaux, motifs graphiques et enfantins, 2006 P. Le Corre & A. Renard,Meubles et maison de poupées en carton, 2006 B. Granier,Encadrement, jeux de matières, 2006 F. Aaron,Peindre des meubles de brocante, 2005 C. Vilmint,Scrapbooking : faire vivre ses photos, 2005 A.-M. Choain-Degand,Encadrement : décoration des baguettes, 2005 I. Semanchuk Dean,Imitations en pâte polymère, 2005 M.-A. Figueres & J.-P. Delpech,Empreintes et moulages du corps humain, 2005 G. Bernoux,Émaux sur cuivre, 2002 B. Granier,Encadrer avec naturel, 2002-2004 V. Gibert & J. Lopez,Le tapissier de sièges, 2000-2011 V. Gibert et J. Lopez,Le tourneur sur bois, 2000-2004 V. Gibert & J. Lopez,L’ébéniste, 2000 V. Gibert & J. Lopez,Le restaurateur de meubles, 2000 V. Gibert & J. Lopez,L’artisan marqueteur, 2000
L’atelier en images
Édith Maccotta-Soffiati
Septième tirage 2014, avec nouvelle présentation
Créer ses bijoux en pâte polymère
VOLUME 1
Remerciements
Je remercie tout particulièrement les fournisseurs grâce auxquels j’ai pu tester nombre de matériaux, et qui m’ont permis ainsi de mener à bien ce projet :
DTM Loisirs Créatifs BP 31 37290 Preuilly-sur-Claise
DALBE, L’Atelier des Couleurs 1, rue Zénobe Gramme ZAE La Giniesse 34500 Béziers
CULTURA Lieu dit La Ferraudière 11000 Carcassonne
Je remercie Christian Maccotta pour ses conseils photographiques et tous mes proches qui ont d’une façon ou d’une autre, activement collaboré à ce livre. Merci enfin à Alice Santrot pour sa contribution à la photographie page 91.
Révision : Sylvie Rouge-Pullon Conception graphique : Claude Poirier Mise en pages : Chantal Guézet Photographies d’ambiance de Dominique Santrot pour les éditions Eyrolles Toutes les autres photographies et les croquis sont de l’auteur
© Groupe Eyrolles, 2006 A l’occasion de son septième tirage, cet ouvrage a bénéficié d’une nouvelle couverture. L’intérieur reste inchangé. 61, boulevard Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
ISBN : 978-2-212-13931-0
er Le code de la propriété intellectuelle du 1 juillet 1992 interdit expressément la photocopie à usage collectif sans autorisation des ayants droit. Or, cette pratique s’est généralisée notamment dans les établissements d’enseignement, provoquant une baisse brutale des achats de livres, au point que la possibilité même pour les auteurs de créer des œuvres nouvelles et de les faire éditer correctement est aujourd’hui menacée. En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement
Sommaire
Introduction. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .8
Le matériel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Pâte polymère . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Couleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Espace de travail. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Ranger les pâtes et les canes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9 Manipulation et température ambiante . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Cuire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Étaler, modeler. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10 Couper. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 Percer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12 Décorer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13 Poncer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14 Vernir. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14 Nettoyer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15 Les outils complémentaires . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15 Les outils et les apprêts pour les bijoux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16
Fabriquer ses propres fermoirs. . . . . . . . . . . . . . . . . .17
Le montage des bijoux. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 Fabriquer des anneaux de jonction . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 Le montage des boucles d’oreilles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18 Le montage des bracelets et des colliers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20 Le montage des bagues . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20
Les bases. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21 Les plaques de pâte. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21 Du rouleau à la cane . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
Les leçons. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 Leçon 1Les canes spirales. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .23 Leçon 2Les canes cibles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 Leçon 3Les canes mosaïques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .24 Leçon 4Le dégradé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .25 Leçon 5. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les canes dégradées 25 Leçon 6Les blocs rayés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26 Leçon 7Les carreaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .26
Leçon 8Les pois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .27 Leçon 9. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Le marbré 28 Leçon 10Les canes cibles fleurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .28 Leçon 11. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les canes enroulées 29 Leçon 12L’appliqué . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .30 Leçon 13Les canes œil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .31 Leçon 14Variante de la perle œil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .32 Leçon 15. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les canes cervelles 33 Leçon 16Les fleurs simples. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .33 Leçon 17Transformation des restes de pâte et des canes ratées.34 Leçon 18. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les fleurs aux pétales pointus 35 Leçon 19Les fleurs complexes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .36 Leçon 20. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Les démultiplications 37
Les projets. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 Bracelet Rouleau de printemps . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .38 Boucles d’oreilles et bague Zellige . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .40 Collier Kiwi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .43 Collier Azur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .46 Bracelet Magma . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .48 Boucles d’oreilles Seventies . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .50 Bracelet et boucles d’oreilles Nénuphar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .52 Boucles d’oreilles Bermudes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .54 Bracelet Vent de folie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56 Boucles d’oreilles Sucre d’orge . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58 Boucles d’oreilles Cocktail . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58 Bague Hypnose . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .58 Bracelet Œil de chat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .60 Bracelet Réglisse menthe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .62 Collier filigrane, de fil en perle . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .65 Collier Primitif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .68 Collier Baroque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .70 Collier Nomade . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .73 Collier Aztèque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .76 Pendentif Cyclope . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .78 Bracelet Fleurs des champs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .80 Broche Méli-mélo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .82 Bracelet Patchwork . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .85 Collier Cappuccino . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .88 Barrette Yéyé . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .90
Sites Internet utiles. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .93
8CS E S R É E R E N B I J O U X P O L Y M È R EP Â T E
Introduction
Facile à travailler, résistante, imperméable, la pâte polymère se prête à merveille à la création de bijoux tant ses possibilités sont infinies. La texture lisse très fine permet l’inclusion d’éclats de mosaïque, de cabochons de verre, de métal et de feuilles à dorer, ainsi que l’application d’encres, de poudres métalliques, de peinture ou d’épices. Le durcissement à la cuisson de cette pâte à modeler à base de PVC dans un simple four ménager rend cette technique accessible à tous.
Multipliez les couleurs et les textures : le mariage des pâtes transparentes, opaques, granulées ou lisses, mates et même métallisées est un jeu d’enfant. Sculptez des reliefs, transférez des images, ces effets n’auront de limites que celles de votre imagination !
Différentes techniques par coupes successives des canes, réductions, assemblages et réassemblages géométriques donnent le jour, comme par enchantement, à des myriades de décors spectaculaires. Le jeu inépuisable des motifs inspirés du travail du verre (millefiori) permet d’inventer et d’innover sans répit, et les résultats, parfois inattendus, surprennent toujours.
Grâce à cet ouvrage, apprenez à créer des formes multiples d’une grande finesse. Vous y trouverez tout ce qu’il faut savoir pour débuter. Vingt leçons, des plus simples aux plus élaborées, vous permettent de vous familiariser de manière progressive aux techniques de création des canes et des motifs. Passez ensuite très vite à la pratique avec les vingt-cinq bijoux originaux que j’ai imaginés pour vous. Si vous êtes déjà initié, vous ne manquerez pas de découvrir de nouvelles astuces, des idées qui vous inspireront de nouvelles créations…
Certains procédés restent toujours à découvrir. Lorsque, comme moi, vous serez gagné par cette passion, vous adapterez ces tours à votre main jusqu’à en inventer inlassablement de nouveaux, à la faveur d’un savant contrôle… ou d’un heureux hasard.
Édith Maccotta-Soffiati
LA T É R I E LE M 9
Le matériel Le travail de la pâte polymère nécessite peu de matériel. La plupart des fournitures sont issues de la vie courante, et peu onéreuses. Deux outils cependant méritent d’être de qualité, la lame (voir page 12) et le rouleau en Plexiglas (voir page 11). On ne trouve pas encore en France de rouleau ou de lame spécifique, mais on peut sans inconvénient les commander sur des sites Internet anglais ou américains. Face au succès grandissant de cette matière, nous ne devrions pas tarder à voir arriver ce matériel sur le marché français.
Pâte polymère Parmi les marques les plus ven-dues dans les magasins de loisirs créatifs, vous trouverez les pâtes Fimo, Sculpey, Cernit (cette liste n’est pas exhaustive). Chacune a ses caractéristiques propres en couleur, solidité, effets et sou-plesse. La plus répandue en France est Fimo. Parmi les deux catégories proposées – souple(soft)ou clas-sique(classic)– certains préfèrent la seconde car elle est plus ferme et se déforme moins. Pour ma part, j’utilise la pâte souple, plus facile à malaxer. Ces deux gammes de pâte sont vendues en pains de 56 g, dans une vingtaine d’effets et de couleurs : traditionnelle, transparente, fluorescente ou à paillettes, argentée ou dorée, cui-vrée, nacrée, fausse pierre… Quant à la pâte polymère liquide, elle permet de réaliser des effets de texture, de coller des éléments de pâte entre eux, de réparer ou camoufler les défauts, et même de transférer des images.
Couleurs En marge de l’éventail disponible, les couleurs de base peuvent se malaxer à la main ou à la machine à pâte, se mixer entre elles pour créer de nouvelles nuances. Ce qu’avec un peu de pratique vous apprendrez rapidement, même si vous n’avez pas une grande connaissance du cercle chroma-tique. Dans les rayons Fimo, vous
trouverez à votre disposition des brochures indiquant les propor-tions à respecter. Les pains de pâte sont striés, ce qui facilite le par-tage en parts égales. Il vous suffira, pour débuter, d’ac-quérir une dizaine de pains. Prévoyez toujours plusieurs pains de blanc et de noir, pour éclaircir
Pains de pâte, teintes de base.
A s t u c e s Pour éviter le gaspillage, réalisez un échantillonnage avant de créer une teinte inédite. Lorsque vous obtenez la nuance recherchée, notez les numéros des couleurs et leurs proportions. Préparez vos mélanges en quantité suffisante pour vos motifs, car il est toujours délicat d’en reproduire exactement la composition. Vous retrouverez les numéros des couleurs et la composition des mélanges dans les explications pour l’élaboration des bijoux.
ou foncer les nuances de base, faire des dégradés et délimiter des zones de couleur dans les motifs. Lors de coupes multiples dans une cane et lorsque vous rassemblez les morceaux des canes mosaïque par exemple, n’hésitez pas à utili-ser des couleurs vives, car le motif devient plus petit et les couleurs perdent de leur intensité. Enfin, lavez-vous fréquemment les mains quand vous passez d’une couleur sombre ou vive à une cou-leur claire, car elles se salissent facilement. Nettoyez le plan de tra-vail, les ustensiles et la machine à pâte avec de l’alcool à 90°.
Espace de travail Installez-vous sur une table, près d’une fenêtre ou à la lumière d’une lampe de bureau. Rassemblez vos outils dans une boîte transporta-
À s a v o i r Le cercle chromatique est la palette des couleurs nées de la diffraction de la lumière par un prisme. Ses composantes sont les couleurs du spectre : primaires, secondaires, tertiaires ou intermédiaires.
ble (boîte à outils) et munissez-vous d’un support de modelage réservé à la coupe de la pâte poly-mère. Placez à proximité l’in-dispensable : lames, cutter, règle, machine à pâte, outils de mode-lage, piques en bois, ciseaux, crayon, bristol, support de cuisson, vernis, pinceau, pinces, fil câblé, papier à cuisson, essuie-tout. Prévoyez un temps d’exécution de deux à trois heures pour réaliser un bijou.
Ranger les pâtes et les canes Emballez les pains entamés et les restes de pâte dans du film alimentaire, pour les protéger de la poussière. Rangez-les dans des boîtes en fer, en matière plastique ou en carton. Classez les canes par type ou par couleur dans des
A s t u c e Pour le rangement des restes de pâte et de canes, j’utilise aussi des boîtes de ma fabrication, des caisses à vin placées en hauteur, dans lesquelles je rajoute des compartiments.
10CP Â T E P O L Y M È R ER É E R S E S B I J O U X E N
contenants faciles d’accès, telles des boîtes à outils munies de tiroirs.
Manipulation et température ambiante Selon la température ambiante, la pâte est plus ou moins molle. Il faut donc adapter votre façon de travailler et ne pas hésiter à la met-tre à durcir au réfrigérateur durant un quart d’heure au moins, pour pouvoir la travailler sans déforma-tion excessive. Il est important de laisser les canes un petit moment au repos juste après les avoir réalisées, et de limi-ter les manipulations tant que l’objet n’est pas cuit : n’oubliez pas qu’il s’agit finalement de… pâte à modeler ! Certaines matières sont plus mol-les que d’autres. Elles ont ten-dance à coller dans la machine à pâte et à s’écraser lorsqu’on les coupe. Dans ce cas, faites-les refroidir avant de les travailler. Elles deviennent dures et cas-santes lorsque la température ambiante est fraîche. Cela consti-tue un inconvénient pour le mala-xage, mais vous aidera à couper des tranches bien nettes. Prenez le temps de réchauffer la pâte entre vos mains et de la tra-vailler avant de réaliser vos canes. Malaxez-la toujours avant de la passer dans la machine, et n’y pla-cez pas de morceaux trop épais au risque d’endommager l’ustensile.
Cuire La pâte polymère se cuit dans un four ménager tout simple. Pour ma part, j’ai récupéré un minifour dans un vide-grenier. Il a l’avantage de chauffer plus vite qu’un grand four, de consommer moins d’électricité et de posséder une minuterie, bien utile en cas d’oubli. Cela évite les
A t t e n t i o n ! Ne jamais utiliser de four à micro-ondes. La température de cuisson est trop élevée : la pâte devient inutilisable. De plus, elle dégage alors des vapeurs toxiques !
Minifour de ménage.
risques de mélange entre les rési-dus de pâte, les vapeurs dange-reuses et les produits alimentai-res. Si rien ne vous empêche d’utiliser un four de cuisine par ailleurs, il faut réserver les usten-siles et les supports de cuisson des perles à cet usage exclusif. La pâte polymère doit être cuite à 110 °C ou 130 °C selon la marque pendant 30 minutes. Elle peut subir plusieurs cuissons sans dom-mage, ce qui permet d’ajouter des éléments crus à des parties déjà cuites et de réaliser des objets en plusieurs étapes. Les pâtes transparentes ont ten-dance à jaunir, il faut donc réduire en conséquence la chaleur et le temps de cuisson (100 °C pendant 20 minutes). Les perles chaudes
C o n s e i l s Reportez-vous aux indications du fabricant pour déterminer la température de cuisson. Vous pouvez enfourner vos créations pendant 40 minutes, pour mettre à profit le temps de préchauffage du four. Aérez le four après usage, avant d’y faire cuire des aliments.
sont encore molles, il faut atten-dre leur refroidissement pour les manipuler.
Le thermomètre de four La pâte polymère contenant des particules de PVC, il peut en éma-ner des gaz toxiques à une tempé-rature supérieure à celle préconi-sée par le fabricant. Pour cette raison, et parce que les gradua-tions des fours ne sont pas tou-jours fiables, il est utile de se pro-curer un thermomètre de four dans les rayons de loisirs créatifs. Celui-ci permet d’ajuster la chaleur du four de façon précise. Placez-le dans le four en même temps que vos perles, réglez le thermostat à 110 °C ou 130 °C et vérifiez si la température correspond à celle indiquée par le thermomètre. Réajustez si nécessaire.
Thermomètre de four.
Les supports de cuisson Vos perles plates peuvent cuire sur une plaque de tôle recouverte de papier à cuisson, ou dans un plat allant au four dévolu à cet usage ; dans une barquette en aluminium, ou tout autre objet lisse et à fond plat supportant les fortes tempé-ratures. Pour ne pas déformer les perles rondes ou cylindriques sous l’action de la chaleur, utilisez du papier d’aluminium plié en accor-déon. Les piques en bois repose-
ront sur les plis ainsi formés, réser-vant aux perles un espace libre au-dessus des cavités. Plusieurs plaques de pâte super-posées en un rectangle épais peuvent également servir de sup-port. Embrochez les perles de pâte sur des piques en bois et enfour-nez-les plantées dans cette base. Resservez-vous de ce socle à chaque fournée. Il peut aussi vous servir pour les perles en attente de cuisson, ou lors du vernissage. Suivant le même principe, on peut utiliser un support perforé en aggloméré épais.
Support de cuisson en pâte polymère.
C o n s e i l Changez régulièrement les piques en bois, car elles ont tendance à coller à la perle. Dans ce cas, remettez la perle à chauffer durant cinq minutes et dégagez-la de la pique en bois avant refroidissement.
Étaler, modeler
Le support de modelage Pour la découpe, utilisez un grand carreau de céramique lisse (restant de carrelage), une tôle, une plaque
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

Le pouvoir des gentils

de editions-eyrolles

J'arrête la malbouffe !

de editions-eyrolles

J'arrête de... stresser !

de editions-eyrolles

suivant