Télécharger le fichier pdf - Untitled

Publié par

Télécharger le fichier pdf - Untitled

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 175
Nombre de pages : 9
Voir plus Voir moins
B R E T A G N EO I R E- D E - L A - L A Y S - P
Dans l’OUEST,lesescapadessont infinies : on Veut toutVoIR, toutVIVRe toutdécouVRIR! En exemple, ce programme d’uNe semàINebien rempli à adapter à sesEnviES.
UneSEMAINEvacancesdeLUNDI MARDI Buller à deux à CarnacDu grand art Pour bien commencer cette semaine au grand air de vacances, on se veut belle, zen et amoureuse. Direction Carnac, stationGénéralement, les musées sont balnéaire chic et célèbre pour sesf e r m é s l e m a r d i . P a s c h e z menhirs, ses plages, son port… et ses Estuaire, la biennale d’art bienfaits marins. Pour en profiter, on contemporain qui essaime les choisit la journée « beauté sérénité » œuvres d’une trentaine de créa-proposée par le Carnac Thalasso Spa teurs renommés sur les rives de et Resort, à partager avec son homme. la Loire, de Nantes à Saint-Pour nous, un soin visage et un mode- Nazaire, soit 60 kilomètres lage à la sève d’immortelle. Pour lui, d’art à ciel ouvert. La bonne un gommage corps. Et pour le couple, idée, c’est de découvrir ce parcours un hammam et le déjeuner léger sur original au fil de l’eau. Et là, on a le la terrasse du Transat Bar avec plat, choix entre trois formules : la croisière grands chefs locaux, ou alors,by night, dessert et boisson chaude et fraîche « classique » en journée, la « gustative » la « clubbing » qui promet de faire (136 euros pour chacun). au coucher du soleil avec la lunch-box swinguer grues et cormorans… mais www.thalasso-carnac.com« collector » pas seulement !élaborée par quelques L. R.www.estuaire.info
SàmEDI 11 juIllEt 2009 - MadaMe Figaro BREtàGnE - Pàys-DE-là-LOIRE- 3
TOURISME BRETAGNE - PAYS-DE-LA-LOIRE
MERCREDI Rendez-Vous sur MP3 Il fait gris ? Destination Dinan, Fougè-res, Lannion, Quimper, Quimperléou Rennes, villes d’art et d’histoire bretonnes qui sont dans le coup tech-nologique avec leurs visites guidées audio, en « baladodiffusion ». C’est « in » et pas compliqué : on télécharge le commentaire sur son Mp3 et hop, on peut se balader, nez au vent, en suivant l’itinéraire émaillé de com-mentaires et de récits enlevés, et même de musiques d’ambiance ! Au Parlement de Bretagne à Rennes ou dans les petites rues médiévalesde Fougères, on s’y croirait. À tester aussi avec des ados récalcitrants : la Culture avec un casque, c’est telle-ment mieux !L. R. Téléchargement sur www.tourismebretagne.com et www.cites-art.com
JEUDI CroisiÈre priVÉe dans le GolFe Avec ses dizaines d’îles et îlots quiperlent cette « petite mer » d’Atlanti-
e du Morbihan fait partie rès confidentiel des plus du monde. Pour en dévoi-harme, l’option croisière ur vieux gréement, plus e, et avec pour seule com-amis ou sa famille, sans skipper ! Au cours de la , on peut demander une huîtres-muscadet » ou un teau et kir breton », avec ’accoster sur l’île aux Moi-d’Arz… hissez la voile !
À partir de 30 euros / personne la demi-journée. Collation : 15 euros. Réservation obligatoire. Tél : 02 97 44 80 91 ; www.belleplaisance.com
VENDREDI Robinsonnade sur l’ïle Callot Aujourd’hui, le soleil est là et on largue les amarres le temps d’une bellejournée d’été en se laissant surprendre par les eaux sur l’île Callot, dans le Finistère. Ce ruban de terre en forme d’hippocampe est accessible à pied,à marée basse, depuis le port de Caran-tec. À marée haute, on se laisse empri-sonner avec délice par ce serpentin de 2 kilomètres de long sur 300 mètresde large qui cache, au nord, dunes blondes et petites criques charmantes. Idéal pour se faire dorer en toute tran-quillité et prendre un grand bol d’iode avec vue sur l’océan et les phares de l’île Louët et de l’île noire, depuis la presqu’île de Penn al Lann.L. R. Renseignements au Comité départemental du tourisme du Finistère. Tél. : 02 98 76 20 70 ; www.finisteretourisme.com
4 -SàmEDI 11 juIllEt 2009 - MadaMe Figaro BREtàGnE - Pàys-DE-là-LOIRE
Shoppi À Turquan situé dans l , vitrines se fait au frais, dans les ancien-nes habitations troglodytiques creu-sées dans la roche. Une dizaine d’artisans est déjà installée dans cette galerie atypique, inaugurée fin juin. Tout près, face à la mairie de Tur-quant, Sylvie Naulin crée des bijoux en cuir et argent mêlés. Sa voisine, Carole Noby qui a travaillé six ans chez Hermès, coud quant à elle d’ado-rables sacs en cuir. La journée shop-ping commence bien !M-H. F.www.turquant.fr www.bijoux-ultreia.com www.carole-noby.com
DIMANCHE Dans les nuages On finit la semaine en beauté enprenant un peu de hauteur à bord d’une montgolfière pour un survoldu bocage vendéen ou du maraispoitevin. Au départ du Puy-du-Fou, Poupet ou Fontenay-le-Comte, la balade dure une bonne heure plus deux autres pour l’avant et l’après décollage. Le petit hic, c’est l’heure du départ : 6 heures du matin en vacan-ces, c’est un peu tôt ! Mais le spectacle en vaut la peine : de vallons en plans d’eau, de châteaux qui bordent la Sève en anciens moulins, de vaches en éoliennes, on est toujours surpris et émerveillés par cette vision élevée du paysage où l’on se sent totalement intégré (autre départ vers 19 heures).
GASTRONOMIE BRETAGNE - PAYS-DE-LA-LOIRE
COmmE Un chEf EnVie de nature Vraie et de saVeurs Qui titillent lespapilles ? DeuxTOqUÉs DE cUIsInEnous oFFrent uneidée recette d’étépour briller deVant ses conViVes, même en Vacances !Par LUcIlE REIBEl ET MarIE-HÉlènE FajarDO.
FIlet de meRlu eN pàpIllote de sàRRàsIN, fumet À l’àNdouIlle de GuémeNé-ScoRff de Nathalie BeauVais
Dans son joli restaurant lorientais, le Jardin Gourmand, Nathalie Beauvais fait pétiller les produits régionaux qu’elle choisit tous les jours sur le marché. Ce n’est pas pour rien qu’elle a créé le « Mouvement pour une cuisine bretonne trop bonne » et qu’elle sortira à l’automne un livre sur le « Festin breton » ! Sa recette met à l’honneur le terroir culinaire régional si savoureux et diversifié.
Pour 4 personnes
Faire lever le merlu de 800 g en filets et retirer la peau. Conserver les arêtes et la tête pour le fumet, les nettoyer puis les faire revenir dans un filet d’huile d’olive, dÉglacer avec 10 cl de vin blanc, laisser frÉmir 5 mn, mouiller à hau-teur avec de l’eau, saler et laisser frÉmir 20 mn. Passer au chinois et rÉserver. Monder et ÉpÉpiner 200 g de tomates, les tailler en petits cubes et faire de même avec 100 g d’andouille de GuÉmÉnÉ-Scorff. Beurrer 4 crêpes de sarra-sin avec du beurre mou (80 g). Disposer au centre les morceaux de poisson (environ 100 g, d’une Épaisseur identique). Assaisonner avec sel/poivreet replier les crêpes de façon à f porer 15 cl de crÈme fraîche àla même dose de fumet , yajouter les dÉs de tomates et d’andouille. Monter à Ébulli-tion, citronner, rectifier l’assai-sonnement et rÉserver au chaud. Faire cuire les crêpes à four trÈs chaud (250°) pendant 8 mn. Incorporer une demi-botte de ciboulette ciselÉe à la sauce. Napper le fond dechaque assiette avec le fumet à l’andouille. Disposer la crêpe croustillante au centre del’assiette et servir.
6 -SàmEDI 11 juIllEt 2009 - MadaMe Fig
FRàmboIse-coquelIcot À là pàssIoN d’Eric GuÉrin
Pas très loin de Guérande, niché sur une île au cœur des marais de Brière, l’hôtel-restaurant la Mare aux Oiseaux mêle avec bonheur authen-tique et ludique. Eric Guérin, jeune chef étoilé au Michelin en 2000, a l’air canaille de ceux qui ont du talent et saupoudre ses plats de sa belle humeur et de son humour gourmand. Pour l’été, il a improvisé, avec la complicité de son chef pâtissier Rodolphe Groizard, ce dessert poétiquement fleuri.
Pour 4 personnes
Pour la gelÉe de coquelicot, mettre deux feuilles de gÉlatine à tremper dans l’eau froide. Faire frÉmir 150 g d’eau, puis incorporer la gÉlatine ramollie. MÉlanger jusqu’à ce qu’elle soit bien fondue. Incorporer ensuite 100 g de sirop de coquelicot puis laisser refroi-dir à tempÉrature ambiante. Dans un verre à soda, mettre debelles framboises (250 g) jusqu’à la moitiÉ puis couler la gelÉe de coquelicot à hauteur, rÉserver au frais quelques heures pour que la gelÉe prenne. Chauffer 150 g de lait entier avec la purÉe de passion (2 fruits de la passion) jusqu’à Ébullition. Dans un saladier, blanchir 3 jaunes d’œufs avec 55 g de sucre cassonade et incor-porer 8,5 g de MaïZena. Verser le lait de passion sur l’appareil en mÉlangeant comme pour une crÈme pâtissiÈre. Remettre à bouillir quelques minutes tout en continuant à mÉlanger. Puis, hors du feu, ajouter la crÈme fleurette froide et rÉserver au frais. Concasser grossiÈrement 4 spÉculos et les disposer sur la gelÉede coquelicot. À l’aide d’une poche, garnir les verres de crÈme passion par-dessus les brisures de biscuits. DÉcorer avec quelques graines de fruit de la passion frais et des framboises.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.