Voici venir la Chandeleur, au deuxième jour de février.

De
Publié par

Voici venir la Chandeleur, au deuxième jour de février.

Publié le : jeudi 21 juillet 2011
Lecture(s) : 172
Nombre de pages : 1
Voir plus Voir moins
Des crêpes et des gaufres pour la chandeleur Les crêpes sont l’un des fleurons de la cuisine française ! Car ce mets simple à préparer peut servir de base à des goûters qui enchanteront les petits mais aussi à des desserts élaborés pour les grands. Sans oublier la fameuse galette bretonne au blé noir pour des plats salés ou les gaufres pour les plus gourmands. Toutes nos idées et nos recettes pour transformer votre cuisine en crêperie, à la chandeleur et toute l’année. Vive les crêpes Pour la chandeleur, pour une soirée entre amis, pour un goûter du dimanche aprèsmidi, les crêpes sont une façon simple et pratique d’enchanter les papilles. A condition bien sûr de ne pas les rater. Car si la recette tient souvent en quelques lignes, la préparation demande un peu de doigté et un minimum d’ustensiles. Découvrez tous les trucs et astuces pour réaliser des crêpes savoureuses… On peut manger équilibré en faisant un repas de crêpesLes crêpes de blé ou de sarrasin (blé noir), en apportant des glucides(Kohlehydrat)complexes, peuvent remplacer le pain ou le plat de pâtes du repas habituel. Le choix des garnitures permet d'équilibrer le menu. Proposez de garnir les crêpes salées avec des tomates, des champignons, des feuilles de salade, des épinards, des oignons, du jambon, un oeuf miroir, du gruyère râpé, du chèvre ... Et imaginez des crêpes sucrées à base de tranches d'oranges au miel, de pommes à la cannelle, de fromage blanc à la crème de marron...Vous avez alors fait un repas complet avec des vitamines, des minéraux, des fibres, du calcium, des protéines… et du plaisir !Source :Centre de recherche et d’informations nutritionnelles. Voici venir la Chandeleur, au deuxième jour de février. Mais qu'est la chandeleur demande le jeune enfant qui entend pour la première fois ce terme? La Chandeleur!  répondonsnous tous en chœur, c'est le jour des crêpes, des crêpes que l'on prépare entre amis ou entre parents et que l'on fait sauter ou que l'on tourne dans la poêle tout en tenant dans la main une pièce en or, parce que réussir cette acrobatie porte bonheur dit le dicton... que plus personne ne croit. Mais combien sommesnous à essayer quand même, des fois que ... pour que l'argent ne manque pas durant l'année à venir, pour que les maladies nous épargnent ... NB il est aussi possible pour appeler la prospérité de faire atterrir la crêpe sur l'armoire et de l'y laisser toute l'année. Des crêpes ! des crêpes onctueuses, savoureuses, dorées comme le soleil d'été... des crêpes préparées pendant la messe de la Chandeleur, avant le coucher du soleil; après, éviter: cela porte malheur! Une fête avant tout religieuse. Mais si la coutume fut et reste, dans beaucoup de régions françaises de préparer des crêpes, ce n'est pas de ce met que ce jour tient son nom. En effet, ce jour est celui pour les Chrétiens de la célébration de la présentation du Christ au Temple. Pendant cet office étaient bénis et allumés de nombreux cierges. Ceuxci avaient ensuite le pouvoir, lorsqu'ils étaient rallumés pendant un orage, de chasser la foudre et plus généralement de tenir éloignés les mauvais esprits, les démons, les intempéries. Des processions avaient lieu dans les champs et les vignobles, surtout au Moyen Age, mais aussi de l'église à la demeure. Essayez le deux février prochain allumer un cierge après l'avoir fait bénir à l'église et gagnez votre demeure en veillant à bien protéger la flamme, car retenez bien ceci, si elle s'éteint, vous êtes certain de mourir dans l'année. Quelle origine? Elle fut instituée par le Pape Vigile (VI siècle) pour remplacer la fête de Proserpine que l'on célébrait par des courses aux flambeaux. er Suivant Innocent III, elle fut établie par le Pape Gélase I(V siècle), qui la substitua aux Lupercales, fêtes établies en l'honneur de Pan, et qui étaient accompagnées de courses semblables. L'origine de la Chandeleur est païenne et remonte aux Parentalia romaines: c'estàdire à leur fête annuelle en l'honneur des morts, au cours de laquelle ils veillaient à l'aide de cierges et de torches, en honorant Pluton et les dieux infernaux.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.