LES POKEMON CHROMATIQUES et SHINY

De
Publié par

Croiser un Pokémon chromatiques représente 1 chance sur 8192. Pourquoi ?

Publié le : jeudi 15 mai 2014
Lecture(s) : 32
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Nombre de pages : 17
Voir plus Voir moins
POKE SCIENCE Etude d’X260, réalisée à l’occasion du concours de Pokébip de Février 2013, menée sur LES POKEMON CHROMATIQUES
I.Remerciements Avant de rentre dans le vif du vaste sujet que sont les Pokémon chromatiques, shiny, ou brillants - appelons-les comme bon nous le semble -, je me dois de remercier plusieurs personnes.
J’ai choisi de remercier tout d’abord Maître Armand, pour toutes les informations qu’il a pu me fournir et pour tous les travaux diverses et varié qu’il peut présenter. Grâce à lui, j’ai pu réaliser un travail dont je suis fier. Merci beaucoup.
Je tiens également à remercier Kaphotics et X-Act, tous deux membres de Smogon University, et sans qui, ce travail aurait été remarquablement vide, et creux. Merci à eux.
Et enfin, je remercie Blues Gallad, qui dès que je l’ai rencontré à pris du temps pour moi, et a su m’expliquer avec patiente un bon nombre de chose que je vous présente, maintenant. Je te remercie.
II.Introduction Beaucoup de personnes jouant à Pokémon ont dû, une ou plusieurs fois dans leurs vies, croiser des Pokémon shiny. Une ou deux fois, rarement plus. Et pour cause, la chance de croiser un Pokémon chromatiques est, depuis toujours, 1 chance sur 8192.
Avant de continuer, je souhaiterai vous parler d’un sujet tout autre, mais quine tardera pas à rejoindre les chromatiques dans les chapitres à venir. Il s’agit de différents systèmes de numération mathématique.
a.Les différents systèmes de numérations
i.Le décimal Il existe plusieurs manière d’exprimé unnombre. La façon à laquelle nous sommes habitué porte le nom sauvage desystème décimal(à ne pas confondre avec un nombre décimal), et c’est pourquoi, je vais m’en servir de base tout à long du reste de mon explication.
En tant que bon latiniste, vous reconnaissez le préfixe déci- qui vient de decimus, a, um: dixième.Le système décimal est donc un système de numération qui utilise la base 10. C’est-à-dire que l’on forme tous les nombre à partir de10 caractères. C’est caractère sont tous simplement les chiffres. Et oui : 0, 1, 2,3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9. Vérifiez, c’est bien avec les chiffres que l’on forme tous les nombres(enfin du moins les nombres décimaux…).
ii.Le binaire Je place le système binaire après le système décimal, parce qu’il est apparu avant le système héxadécimal. Eneffet, le système binaire est apparu avec les premiers ordinateurs. C’est le moyen de communiquer d’humain à ordinateur. Le système binaire utilise la base 2, donc deux caractères: 0 et 1 (0 le courant ne passe pas, 1 le courant passe).C’est deux caractères sont appelé desbits. A ne surtout pas confondre avec « bytes» qui est la traduction d’« octets », et qui est un groupe de 8 bits.
Ainsi, on converti de décimal à binaire :
0 0 1 1 2 10 3 11 4 100 5 101 6 110 7 111 8 1000 9 1001 Pour convertir 158 en binaire, on va écrire 10011110 (1 x 100 + 5 x 10 + 8 x 1 = 128 x 1 + 0 x 64 + 0 x 32 + 16 x 1 + 8 x 1 + 4 x 1 + 2 x 1 + 0 x 1).C’est un nombre de 8 bits, donc d’un byte.
iii.L’hexadécimalVoilà le dernier système qui va nous intéresser. Le système hexadécimal utilise la base 16. Vous savez donc qu’il y a 16 caractères qui ne sont autre que nos 10 chiffres et… Les 6 premières lettres de notre alphabet !
Je clos donc cette parenthèse sur les systèmes de numération qui nous serons utile par la suite, avec un tableau de conversion d’hexadécimal à décimal: 0 0 1 1 2 2 3 3 4 4 5 5 6 6 7 7 8 8 9 9 A 10 B 11 C 12 D 13 E 14 F 15 117 s’écrira0x75 en hexadécimal (1 x 100 + 1 x 10 + 7 x 1 = 7 x 16 + 5 x 1). Ici, le « 0x » devant le « 75 »signifie qu’il s’agit d’un nombre en hexadécimal.chiffre hexadécimal correspond à 4 Chaque bits. b.A première vue, les shiny ?Revenons à nos Pokémon brillants. Le caractère shiny des Pokémon a été introduit, dans les jeux ème Pokémon, en 1999, avec la sortie de la 2génération de Pokémon: Pokémon Version Or et Pokémon version Argent. Outre le fait qu’ils provoquaientun bruit inhabituel lorsqu’ils sortaient de leur Balls, que des étoiles s’échappaient d’eux, et que leur couleurs étaient différentes de celles des Pokémon que l’on avait l’habitude de croiser, les Pokémon chromatique étaient plus puissant, en terme de statistique que les Pokémon qui ne brillaient pas. Mais je reparlerai de ce phénomène plus en détails dans le chapitre suivant, partie a. Il existe différents terme pour parler des Pokémon chromatique : 色違(Iro chigai): en japonais, cela signifie «de couleur différente» (on peut aussi trouver la traduction «de mauvaise couleur», mais celle-ci ne correspond pas aux Pokémon shiny). Shiny*: en anglais, et utilisé en français : shiny signifie brillant. Les Américains se sont donc plus focaliser sur le côté des étoiles que sur celui de la couleur. Au pluriel, on trouve shiny aussi. Chromatique: c’est le terme utilisé en français. Les hellénistes reconnaîtrontχρώμα(chrma) :la couleur à travers ce mot. Il signifie donc «lié aux couleurs». Notre traduction se rapproche donc plus du mot japonais. *On trouve aussi d’autre orthographe tel que shiney, mais qui ne sont que de déformation du mot d’origine: shiny.Au trouve aussi shinies au pluriel, mais il s’agit d’une francisation.
III.Dans le jeu vidéo a.Shiny 2G Tout comme je l’ai dit dans mon introduction, les shiny sont apparus dans la 2G.Certains vous dirons que c’était le bon vieux temps, d’autre pourrons vous dire que ces versions ont pris la poussière, mais peu importe votre point de vue, nous allons voir les shiny tel quils le sont dans les versions Or et Argent (premières du nom), mais pas que ! Voyez-vous, il existe de nombreuses rumeurs sur les Pokémon chromatiques de ces versions selon lesquelles, on aurait 1 chance sur 65536 de trouver un shiny ou bien que si l’un des parents est shiny, les enfant auront 1/64 chance d’avoir le caractère shiny. Mais malheureusement, tous n’est pas aussi simple… Je vais devoir vous parler encore d’un autre sujet: les DVs des Pokémon ! i.Les parents influencent-ils le caractère shiny ? Premièrement, il nous faut voir ce que sont les Idividual Values, ou IVs. Les IVs sont de simples prédispositions d’un Pokémon, quantifié numériquement, dans chacune de ses statistiques. Dans les versions Bleue, Rouge, Jaune, Or, Argent et Cristal, chaque Pokémon possède 5 IV dont les valeurs varient entre 0 et 15 (inclus) : L’IV PV Déterminela stat PV L’IV d’AttaqueDétermine la stat d’AttaqueL’IV de Défensela stat de Défense Détermine L’IV de Vitesse Déterminela stat de Vitesse Détermine la stat de Spécial dans Bleue, Rouge, Jaune ; L’IV de Spécial Etàla fois la stat d’Attaque Spéciale et de Défense Spéciale dans Or, Argent et Cristal. Si je prends la peine d’écrire ici ce que sont les IVs dans les versions 2G, c’est bien évidement car ces IVs sont liés au caractère shiny d’un Pokémon. Enfait, dans ces versions, les IVs sont responsables de beaucoup de caractères devenus indépendant par la suite (comme le genre du Pokémon, ou encore la forme des Zarbi). Le fait que les IVs détermine autant de caractère dans la deuxième génération leur à value le nom de Determinant Values (ou DV). Je les appellerai donc DVs à partir de maintenant pour ne pas confondre avec les IVs des générations suivantes qui sont bien différents (ne vous inquiéter pas, j’en reparlerai par la suite dans la partie b de ce chapitre). Lorsqu’on trouve un Pokémon (par échange ou achat auprès d’un PNJ,rencontre, etc.), quatre DVs sont déterminer aléatoirement: Attaque, Défense, Vitesse et Spécial, alors que le DV PV est dépendant des autres DV. Pour déterminer le DV PV, on procède ainsi : On part de 0 : Si le DV d’Attaque est impair, on ajoute 8 au DV PV, sinon, on ajoute 0. Si le DV Défense est impair, on ajoute 4 au DV PV, sinon, on ajoute 0. Si le DV de Vitesse est impair, on ajoute 2 au DV PV, sinon, on ajoute 0. Si le DV Spécial est impair, on ajoute 1 au DV PV, sinon, on ajoute 0.
Nous allons enfin voir le rapport entre tous ces nombre et les étoiles qui font tant rêver certains d’entre nous.Etant donné que le DV PV est déterminé à partir des autres DV, il ne rentre pas en compte dans la détermination du caractère shiny. Pour qu’un Pokémon soit shiny (nous sommes toujours sur les versions 2G), il faut: Que les DVs de Défense, de Vitesse et de de Spéciale soit tous égales à 10. Et que le DV d’Attaque vaille: 2, 3, 6, 7, 10, 11, 14, ou 15. Sachant que chaque valeur est équiprobablement déterminée, on arrive à ce que la probabilité de trouver un Pokémon chromatique dans ces versions est de :
Les DVs déterminent aussi le genre du Pokémon, comme je l’ai dit plus haut. Pour qu’un Pokémon ayant un ratio d’une femelle contre sept mâles soit une femelle, il faut que son DV d’Attaque soit 0 ou 1. Un Pokémon comme Evoli ou Héricendre ne pourra donc jamais être shinyet femelle sur les versions 2G. C’est pourquoi, dans la 2G, le Pokémon chromatiques sont plus fort que beaucoup d’autre Pokémon : leurs DVs sont fixé à 10 partout, sauf en Attaque où il varie (cf. plus haut). Dans Or, Argent et Cristal, lors de la reproduction, les enfants héritent des DVs de leurs parents. Un Pokémon shiny transmettra alors à ses enfants ses DVs et donc le caractère shiny ? Voyons de plus près la reproduction dans les versions Or, Argent et Cristal pour connaître la réponse. Le jeu respecte deux règles dans la reproduction. Règle n°1 : Si deux Pokémon ont le même DV en Défense et le même DV en Spécial congruent modulo 8, ils ne peuvent pas se reproduire. Même si l’un des Pokémon est un Métamorph.Alors voyons ce qu’est le «». Deux entiers (DVSpcongruent modulo1 etDVSp2) sont dits congruent modulo 8 sil’une des conditions équivalentes suivantes est vérifiée: Leur différence est divisible par 8. Le reste de la division de DVSp1par 8 est égal au reste de la division de DVPSp2par 8. ∈ 8. DVSp1DVSp2Pour ne pas trop dévié du sujet, je nem’attarderaispas sur ce point. Il faut juste savoir que si DVSp1DVSp2est divisible par 8, et que les DV Défenses des deux Pokémon sont identique, ces deux Pokémon ne peuvent pas se reproduire. Règle n°2: Si l’un des deux parents est un Métamorph, l’enfant qui naîtra hérite ses DVs de ce Métamorph. Sinon, si l’enfant est un mâle, il hérite des DVs de sa mère, si l’enfant est une femelle, il hérite des DVs de son père. L’enfant hérite des DVs comme suit: Les DVs d’Attaque et de Vitesse sontaléatoire entre 0 et 15.
Le DV de Défense est égal au DV Défense du parent. Le DV de Spécial vaut 0 ou 8 (aléatoire) + DVSpparent8 (soit le reste de la division mod euclidienne de DVSpparentpar 8). Soit DVSpenfant≡ DVSpparent(8). Nos deux règles établis, voyons les différents cas de figures dans la reproduction : Deux shiny ont forcément le même DV en Défense (10) et le même DV en Spécial congruent modulo 8. Selon la règle n°1, ilsne peuvent donc pas avoir d’œufs.Un Métamorph shiny qui s’accouple avec un autre Pokémon donne 1/64 chance de faire un enfant chromatique. Un Métamorph non-shiny qui a un DV de 10 en Défense et de 2 ou 10 en Spéciale qui s’accouple avec un Pokémon normal donne 1/64 chance de faire un enfant qui brille.Un Métamorph non-shiny dont le DV de Défense est différent de 10 ou dont le DV de Spécial est différent de 2 ou de 10 qui s’accouple avec un Pokémon normal est nulle.Si deux Pokémon dont un chromatique s’accouplent, la chance varient entre nulle, 1/64, 3/256, 1/128 ou 1/256 (il dépend du ratio de mâle/femelle ainsi que si oui ou non, le parent a des DVs de shiny ou pas). ii.Métamorph shiny… c’est bien pratique! Une des grosses parties« Poké maths» est terminé. Comme vous l’avez lu dans cette partie, un Métamorph shiny est bien pratique pour trouver des shiny sur les versions Or, Argen et Cristal. Or ces versions ne sont pas parfaites : il existe de nombreuxglitch. Et l’un d’entre eux nous permet d’avoir un Métamorph shiny relativement rapidement ! Ce glitch porte le nom de « Shiny Ditto Trick ». Le matériel nécessaire à la réalisation de ce glitch est le suivant : Pokémon version Or, Argent ou Cristal. Pokémon versionRouge, Bleue ou Jaune. De quoi échanger entre ces deux version (câble link ou Pokémon Stadium 2). Le Léviator Rouge du Lac Colère. La CT 31 : Copie dans Bleue, Rouge ou Jaune. Premièrement, il faut envoyer le Léviator Rouge sur les versions Blue, Rouge ou Jaune. Lui faire apprendre Copie. Puis le faire revenir sur Pokémon OAC, et l’emmener chez l’effaceur decapacité, pour lui faire oublier toute ses capacités, à l’exception de Copie. Et envoyer à nouveau le Léviator Rouge sur BRJ. Placer le Léviator en tête d’équipe, et rencontrer un Métamorph sauvage, qui est plus lent que votre Léviator Rouge. UtiliserCopie avec le Léviator, et copier l’attaque Morphing. Ensuite, le Métamorph utilise Morphing sur votre Léviator, qui n’a alors plus Copie, mais Morphing. Ilfaut ensuite passer un tour de jeu en jouant de la Pokéflûte, ou en utilisant un objet de soin. Le tour suivant, Métamorph utilisera à nouveau Morphing. C’est précisément à ce moment qu’un glitch rentre en jeu. Dans les versions BRJ, lors qu’un Pokémon déjà transformé utilise à nouveau Morphing, il prend les DVs du dernier Pokémon en qui il s’est transformé, en l’occurrence, ici, les DVs de notre Léviator Rouge. Or ces DVs caractérisent le caractère shiny (parce que le Léviator rouge est shiny). Ce Métamorph est donc maintenant devenu chromatique. En effet,renvoyons -lesur Pokémon Stadium 2 ou Or, Argent, Cristal… Il sera bleu!
Notons que chaque Pokémon qui utilise deux fois Morphing dans le jeu est considéré comme un Métamorph. On ne peut donc pas imaginer un « Shiny Mew Trick»…
Nous arrivons donc au terme de cette partie sur les shiny dans la deuxième génération. Je vais maintenant vous parler des génération suivantes.
b.PID : le programme génétique des Pokémon
i.Qu’est-ce que le PID ? Le PID peut être assimilé à plusieurs notions qui nous entourent dans la vie courante, tel que le programme génétique des êtres vivants. Mais je reparlerai des analogies entre Pokémon et le monde réelle dans le chapitre V.
Voyons plutôt ici le côté purement scientifique du PID, et son rôle dans le jeu. PID est un acronyme dePokémonIDentification. Quand un Pokémon est créé dans le jeu, la première chose qui est généré est un nombre de 32 bit. Ce nombre est invisible normalement dans le jeu. On peut cependant utiliser des moyens de fraude pour connaître ce PID. Attention: à partir de maintenant, et ce jusqu’à la fin de ce chapitre i, les information sont ème vérifié seulement pour la 4Génération. Ce PID n’est pas tiré entièrement au hasard. En effet, le jeu part d’uneseed (« graine »,en anglais), un autre nombre de 32 bit tiré au hasard, mais à laquelle il applique une formule mathématique. Une fois cette seed tirée, le jeu exécute ces actions : Le jeu transforme la seed en les 32 derniers bits de (seed x 0x41C64E6D + 0x6073). Puis il sort les 16 premiers bits de cette seed et en fait le prochain nombre pseudo-aléatoire. Donc, comme on le voit ici, parler de RNG (Random Number Generator) est un abus de langage, on devrait parler de Pseudo-RNG. Cependant, pour ne pas compliquer les choses, je continuerai de parler de RNG. Le RNG sort donc, au début de notre jeux, un nombreau moitié tiré au hasard de 16 bit, c’est-à-dire un nombre entre 0 et 65535 (ou 0x0 et 0xFFFF). Prenons par exemple, une seed de 0x1A8E54FC. Premièrement, on fait 0x1A8E54FC x 0x41 C64E6D. Le résultat est0x6D2B5CC6366F74C. On y ajoute 0x6073, ce qui donne 0x6D2B5CC636757BF. On fait ensuite de la seed les 32 derniers bits de ce résultat. Comme dit dans l’introduction, un chiffre hexadécimal correspond à 4 bit, les 32 derniers bits sont donc : 0x636757BF. On sort les 16 premiers bits de cette seed, et on en fait le prochain nombre pseudo-aléatoire: 0x6367. Ce nombre est appelé une frame. Les frames défilent à 60 par secondes. Et si vous calculez le 32 nombre de frames pouvant exister, vous trouverai 4 294 967 296, soit 2. Le PID n’est pas encodé de la même manière suivant la version de laquelle il est vient. Ainsi, le même Pokémon aurale même PID s’il est sur D/P/Ptques’il a été transférer sur N/B/N2/B2 via Pokéfret.
ii.A quoi peut-il servir ? J’ai dit toute à l’heure que le PID pouvez être assimilé au programme génétique des êtres vivants. Ça peut être vrai, dans le sens où, le PID définit les traits des Pokémon : natures, IVs, cap. Spé., et entre autre, le caractère shiny !Premièrement, il faut bien comprendre que c’est le PID qui définit les traits du Pokémon, et non pas les traits du Pokémon qui définissent le PID.
ème NB :Les IVs sont, à partir de la 3Génération, compris entre 0 et 31 (inclus), et plus aucun caractère ne sont dépendant d’eux.
Le PID d’un Pokémon et sa nature:
ème Attention: cette méthode nefonctionne que s’il s’agit d’un Pokémon venant de la 4ème Génération, ou de la 3Génération. ème A partir d’un PID de Pokémon de 4Génération, on peut facilement retrouver la nature de ce Pokémon. Pour cela, il suffit juste de convertir ce PID en décimal, et prendre les deux derniers chiffres du nombre ainsi obtenu. Ensuite, si le nombre formé de ces deux chiffres n’est pas compris entre 0 et 24, on lui soustrait 25, et ce jusqu’à ce qu’il soit compris entre ces deux valeur. Une fois fait, on trouve la nature du Pokémon ainsi : Nombre Nature 0 Hardi 1 Solo 2 Rigide 3 Brave 4 Mauvais 5 Assuré 6 Docile 7 Malin 8 Relax 9 Lâche 10 Modeste 11 Doux 12 Pudique 13 Discret 14 Foufou 15 Timide 16 Pressé 17 Jovial 18 Sérieux 19 Naïf 20 Calme 21 Gentil 22 Prudent 23 Malpoli 24 Bizarre Le PID et le genre d’un Pokémon:
D’une manière aussi simple, on peut retrouver le genre d’un Pokémon, à partir de son PID.Pour trouver le genre d’un Pokémon à partir de son PID (toute génération confondus), il faut prendre les deux derniers nombres de son PID en hexadécimal, et convertir le nombre trouvé en décimal. Cela renvoie une valeur entre 0 et 255 (inclus). Et selon cette valeur, on détermine le genre du Pokémon ainsi : Si le Pokémon appartient à une espèce qui a 12,5% de chance d’être femelle (comme Salamèche ou Evoli), le Pokémon sera une femelle si la valeur trouvée est comprise entre 0 et 30 (inclus) ; sinon, le Pokémon sera un mâle. Si le Pokémon appartient à une espèce qui a 25% de chance d’être femelle (comme Charpenti), le Pokémon sera une femelle si la valeur trouvée est comprise entre 0 et 63 (inclus) ; sinon, le Pokémon sera un mâle. Si le Pokémon appartient à une espèce qui a 50% de chance d’être femelle (commePhanpy), le Pokémon sera une femelle si la valeur trouvée est comprise entre 0 et 126 (inclus) ; sinon, le Pokémon sera un mâle. Si le Pokémon appartient à une espèce qui a 12,5% de chance d’être femelle (comme Lovdisc), le Pokémon sera une femelle si la valeur trouvée est comprise entre 0 et 190 (inclus) ; sinon, le Pokémon sera un mâle. Evidemment, les Pokémon asexué (comme Groudon) ou à genre unique (comme Gallame) ne suivent pas cette règle. iii.Les shiny dans tout ça ? Et les chromatiques ? Et le système binaire ? Ça arrive, ne vous en faites pas ! Nous n’allons pas voir ici comment savoir si, oui ou non, un Pokémon est shiny à partir de son PID, pour une raison qui vous sautera aux yeux par la suite. Non, ici, nous allons voir comment le jeu créer un PID de Pokémon chromatique. Le caractère shiny dépend serte du PID du Pokémon, mais aussi de deux autres nombres: l’ID du dresseur, qui je nommeraiTID (TrainerIDentification) par la suite; et l’ID secret, que je nommerai SID(SecretIDentification). Entre ces deux nombres, seul le TID est visibles, su votre carte dresseur. Le SID n’est normalement pas visible, mais on peut parvenir à le voir en trichant, ou à le déduire. Certains liens seront donnés pour ça, dans les annexes. Le TID et le SID sont deux nombre compris entre 0 et 65535 (ou 0x0 et 0xFFFF). Pour commencer, le jeu coupe le PID en deux nombres de 16 bits : leHID(HightID) est formé à partir des 4 premiers chiffres hexadécimaux, et leLID(LowID), qui est formé à partir de 4 derniers chiffres hexadécimaux. Nous conversons maintenant le TID, le SID, le HID et le LID en binaire, et étudions de plus près les 13 premiers bits de chacun, ainsi : HID :xxxxxxxxxxxxx|xxxLID :xxxxxxxxxxxxx|xxxTID :xxxxxxxxxxxxx|xxxSID :xxxxxxxxxxxxx|xxx
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.